Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Wim Wenders prend son temps pour nous parler du Cinéma comme d'un Artisanat en voie de disparition, où l'attente dérisoire et l'inactivité complaisante finissent par nourrir des images spectrales, au risque de nous perdre un peu... Puis "L'Etat des Choses" subit une formidable accélération, l'un de ces décollages d'autant plus scotchants qu'ils sont inattendus, et nous laisse éblouis, enchantés devant tant d'audace et d'excellence. En chemin, Wenders aura capturé les tensions, l'ennui et le chaos inhérents à la construction d'un film, mais il aura posé plusieurs questions essentielles qui travaillent les auteurs actuels (le cinéma ne peut-il se nourrir que d'histoires ? Jusqu'où dans la confusion entre réalité et illusion ?), et il aura surtout rendu un peu plus visible encore le fantôme qui hante désormais le Cinéma, celui de son ultime fragilité.
[Critique écrite en 1983]

EricDebarnot
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films primés à la Mostra de Venise et Tous les films vus en 1983

Créée

le 6 janv. 2019

Critique lue 341 fois

4 j'aime

Eric BBYoda

Écrit par

Critique lue 341 fois

4

D'autres avis sur L'État des choses

L'État des choses
JeanNeige
9

La caméra, la vraie arme de destruction massive

Première chose à préciser: quand j'ai vu le film, je ne connaissais pratiquement rien de Wenders. Je n'avais vu que Les Ailes du Désir, qui était sublime, mais ça ne me donnait pas nécessairement une...

Par

le 1 janv. 2016

9 j'aime

4

L'État des choses
EricDebarnot
9

Fragilité du Cinéma

Wim Wenders prend son temps pour nous parler du Cinéma comme d'un Artisanat en voie de disparition, où l'attente dérisoire et l'inactivité complaisante finissent par nourrir des images spectrales, au...

le 6 janv. 2019

4 j'aime

L'État des choses
PierreAmo
7

Duel dans la salle de montage entre Coppola et Wenders?

"Cherchez la femme " (Francis Ford Coppola)23/02/2024; il y a 10 intéressants textes sur SC mais sauf erreur, aucun ne mentionne un détail que je viens juste d'apprendre moi-même dans un bon...

le 23 févr. 2024

4 j'aime

3

Du même critique

Les Misérables
EricDebarnot
7

Lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le...

le 29 nov. 2019

204 j'aime

152

1917
EricDebarnot
5

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

le 15 janv. 2020

190 j'aime

105

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

le 15 sept. 2020

187 j'aime

25