4 octobre 2014, Théâtre du Rond-Point, Paris, 18h30. Les rideaux noirs s'écartent pour la rentrée en scène d'Alexandre Astier. Dés les premières secondes, une énergie, un rythme, un ton. Astier dans le texte, Astier dans ses œuvres. Un ratio de vannes à la minute impressionnant, une banane qui ne nous quitte pas plusieurs heures après.

Après avoir été un hilarant Roi Arthur, un succulent Jean-Sébastien Bach, c'est tout "naturellement" que le natif de Lyon endosse le costume d'un conférencier en astrophysique, qui s'attaquera à la question de la vie extra-terrestre pour une heure et demie de rires et de plaisir.
Acteur, humoriste, et compositeur : Alexandre Astier est non seulement un touche à tout au niveau des thèmes qu'il aborde, mais il sait aussi tout faire : faire rire, vulgariser des sujets complexes et variés (hier la musique classique, aujourd'hui l'astrophysique) qu'il a sérieusement travaillé et qui le passionnent, et même jouer de la musique puisque c'est sa première passion - d'ailleurs, sans en dire plus, ce spectacle est l'occasion de le voir exprimer également ce talent là. Un talent où ici comme ailleurs, il brille.
C'est donc un spectacle complet à bien des égards : entre "one man show", son et lumières, vraie conférence, théâtre, concert...

Devant une telle débauche de talent, je ne sais trop quoi dire, si ce n'est ceci :
"Monsieur Astier, merci infiniment pour ce moment, vous êtes le meilleur actuellement, le plus talentueux d'entre tous peut-être. Vous êtes le seul à maîtriser cet art du dosage entre culture, intelligence, et humour, de l'équilibre parfait entre eux, sans jamais que l'un de ces ingrédients viennent phagocyter les autres. Vous êtes l'émissaire du nivellement par le haut quand la vaste majorité de ce qui est produit nous tire vers le bas.
Pour tout cela, pour Kaamelott, pour ce spectacle, pour les anciens et pour, j'espère, les autres à venir, mille respects.
Mille respects, et chapeau bas."
Cyprien_Caddeo
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 4 octobre 2014

43 j'aime

11 commentaires

L'Exoconférence
Cyprien_Caddeo
10

Astier, la Vie, l'Univers, le Reste

4 octobre 2014, Théâtre du Rond-Point, Paris, 18h30. Les rideaux noirs s'écartent pour la rentrée en scène d'Alexandre Astier. Dés les premières secondes, une énergie, un rythme, un ton. Astier dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

43 j'aime

11

L'Exoconférence
Faustt
5

Critique de L'Exoconférence par Faustt

Ni très drôle, ni très intéressant, je suis particulièrement déçu de ce spectacle. J'ai vu de nombreuses fois "Que ma joie demeure" qui est bien mieux écrit et bien mieux construit. Dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

32 j'aime

L'Exoconférence
LuxAeterna
4

L'exosoliloque

Pour cette conférence ou plutôt ce pastiche de conférence, dont l'intention est de "régler la question de la vie extra-terrestre", Astier pioche dans l'histoire des sciences de l'antiquité à nos...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

1

Un moment d’égarement
Cyprien_Caddeo
5

Harcèlement sexuel

La promo de Un moment d'égarement a été lancé par un bad buzz déclenché par Frédérique Bel – de l'ancienne Minute Blonde – à propos de l'absence du nom des deux actrices sur l'affiche. Critique...

Lire la critique

il y a 7 ans

90 j'aime

6

L'Exoconférence
Cyprien_Caddeo
10

Astier, la Vie, l'Univers, le Reste

4 octobre 2014, Théâtre du Rond-Point, Paris, 18h30. Les rideaux noirs s'écartent pour la rentrée en scène d'Alexandre Astier. Dés les premières secondes, une énergie, un rythme, un ton. Astier dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

43 j'aime

11

Le Tout Nouveau Testament
Cyprien_Caddeo
7

La Vie de Jaco

Y a-t-il sujet plus casse-gueule au cinéma que la religion ou la thématique de Dieu ? Gaspard Noé vous répondra sans doute « oui, faire un porno d'auteur en 3D », mais toujours est-il qu'en...

Lire la critique

il y a 7 ans

41 j'aime

8