⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

L'Île aux chiens
7.7
L'Île aux chiens

Long-métrage d'animation de Wes Anderson (2018)

Regarder un film de Wes Anderson est, pour ceux qui ont eu l'occasion de s'y essayer, l'assurance de plonger dans une imagerie bien particulière et une mise en scène aussi maniérée qu'élégante. L'Ile aux Chiens ne dérogera pas à la règle : le 9e essai du réalisateur est un film virtuose où le post-apocalyptique rencontre la dystopie. Dans un Japon rétro-futuriste, un maire aux tendances dictatoriales décide d'exiler les chiens, officiellement pour des raisons sanitaires, dans une déchetterie publique. La véritable raison est surtout qu'il en historiquement phobique.


Alors qu'il a nourri son cinéma de ses tourments et de mélancolie, Wes Anderson semble davantage se tourner avec ses films d'animations vers des fables aux accents sociaux et politiques bien contemporains : retour de l'autoritarisme, zones de non droit où les populations sont déportées... Le portrait est noir, la violence est bien présente, mais comme toujours avec Wes Anderson compensée par un humour naïf et bienveillant.


Truffée (si l'on ose dire) de références visuelles et d'idées de mise en scène, le film du Texan est également un beau plaidoyer pour l'émancipation de la jeunesse : pour s'engager dans un combat face au cynisme porté en étendard par le maire dictatorial, il faut la bravoure du petit Atari et l'engagement politique d'une jeune lycéenne.


Comme souvent dans la filmographie de Wes Anderson, l'Ile aux Chiens est un film choral singulier, un théâtre de marionnettes élégant porté admirablement par un casting haut de gamme et par, notons-le, la partition inspirée d'Alexandre Desplat.

Adao
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Sur l'écran noir de mes nuits blanches... 2018

Créée

le 30 avr. 2018

Critique lue 193 fois

1 j'aime

Adao

Écrit par

Critique lue 193 fois

1

D'autres avis sur L'Île aux chiens

L'Île aux chiens
Sergent_Pepper
8

Coast dogs, les voix des samouraïs

Dans la filmographie de Wes Anderson, l’univers visuel et graphique s’impose d’avantage à chaque opus, quittant le commun du cinéma pour présenter un fragment d’un monde dont il serait l’unique...

le 30 avr. 2018

101 j'aime

4

L'Île aux chiens
EvyNadler
9

La métaphysique des chiens

Quatre ans après son excellent Grand Budapest Hotel, le dandy le plus en vogue du tout Hollywood revient avec ses tons pastel et son élégance unique pour réitérer le pari qu’il avait réussi en 2009...

le 23 mars 2018

63 j'aime

6

L'Île aux chiens
Vincent-Ruozzi
7

Wes Anderson, the storyteller

Wes Anderson est ce qu'on pourrait appeler un original tant sur ses histoires que sur sa façon de les mettre en scènes. Dans L'Île aux chiens, le réalisateur texan renoue avec une technique...

le 30 avr. 2018

58 j'aime

8

Du même critique

Inexorable
Adao
9

De l'amour à la mort, ou les fantômes du passé

Inexorable est le 7e long-métrage du réalisateur belge Fabrice du Welz, connu pour ses films de genre Calvaire (2004), son thriller Vinyan (2008) ou son film hollywoodien Message from the King...

Par

le 10 mars 2022

23 j'aime

Un pays qui se tient sage
Adao
8

History of a violence

Journaliste, David Dufresne a travaillé à Libération dans la presse écrite ou encore dans la chaîne d’information en continu I-Télé. Il a collaboré avec le site internet Mediapart. Auteur de...

Par

le 16 sept. 2020

20 j'aime

1

La Dernière Vie de Simon
Adao
6

Si E.T était breton

La Dernière Vie de Simon montre dès sa scène d’introduction tout son potentiel et ses influences : elles ne sont pas dans la Bretagne lumineuse qui sert de décor à l’intrigue de Léo Karmann et...

Par

le 27 janv. 2020

18 j'aime