Moretti livre un drame familial sur fond de deuil on ne peut plus bouleversant en prenant le temps de raconter la chose, dure et amère, avec sensibilité en évitant à tout prix de tomber dans le pathos. On assiste alors à la vie de cette famille brisée avec une boule constante dans l'estomac sans que le film ne tombe dans un spectacle de tristesse ostentatoire, voyeur et désagréable.

La finesse de l'oeuvre réside dans l'art de filmer avec simplicité les trois protagonistes tout rendant palpable la présence du défunt jeune homme, tel un fantôme, dans chacune des scènes (pour exemple, la scène sublime sur la plage où tous les trois marchent, on sent que le fils aussi est présent). Aussi, les interprétations contrôlés des acteurs permettent au film de décoller dans l'émotion avec le plus de naturel possible, et lui confère cette aura pesante qui plane sur tout le film.

Moretti confectionne ainsi un film de deuil au plus proche de sa réalité en le dénudant de tout artifice superflu qui aurait pu nuire à l'imprégnation que celui-ci obtient au sein de l'âme du spectateur. On vit alors quelque chose de rare, troublant mais étonnamment fascinant, dont on ressort avec difficultés.

Créée

le 8 nov. 2012

Critique lue 745 fois

6 j'aime

3 commentaires

LeJezza

Écrit par

Critique lue 745 fois

6
3

D'autres avis sur La Chambre du fils

La Chambre du fils
eloch
9

En équilibre

Qu'est ce qui maintien soudés, affranchis, libres les êtres ? Quel est ce fil invisible qui rend une famille belle et unie avec un père épanoui dans son métier de psychanalyste qui écoute et tente de...

le 29 juin 2013

22 j'aime

1

La Chambre du fils
Before-Sunrise
7

Critique de La Chambre du fils par Before-Sunrise

La chambre du fils est un beau film sur le deuil, à la fois poignant et subtil. Le drame survient, comme souvent dans la vie, de façon tout à fait inattendue et brutale. Cela rend la détresse de la...

le 18 juil. 2011

12 j'aime

10

La Chambre du fils
AnneSchneider
6

La chambre sans écho

Quatre à table. Le bel équilibre. Le couple parental, incarné par Nanni Moretti et Laura Morante, redoublé par le couple des enfants, un frère et sa sœur, Jasmine Trinca et Giuseppe Sanfelice. Cet...

le 20 juin 2017

6 j'aime

4

Du même critique

7 Psychopathes
LeJezza
8

No shoot-outs? That sounds like the stupidest ending

Je donne à 7 Psychopathes un overrated 8, mais je l'assume totalement. Déjà, j'avais pas envie de mettre 7 parce que le film s'appelle 7 Psychopathes (argument totalement merdique puisque j'ai mis 7...

le 4 févr. 2013

33 j'aime

The Corner
LeJezza
9

Donner un visage et une voix à ceux qui n'ont plus rien

Malheureusement, l'histoire a voulu que le vrai DeAndre (qui interprète Lamar, le garde du corps de Mouzone dans The Wire) meurt l'année dernière d'une overdose...

le 30 oct. 2013

21 j'aime

JSA - Joint Security Area
LeJezza
9

Before Old Boy

Bien avant sa trilogie de "vigilente" avec son fameux Old Boy connu de tous qui témoigne parfaitement du style virtuose de Park Chan-Wook, le réalisateur coréen avait fait JSA, Joint Security Area...

le 6 juin 2012

15 j'aime