A la 6ème heure du 6ème jour du 6ème mois, Il viendra au monde....

En 1971, Margaret, une jeune Américaine, est envoyée à Rome pour entrer au service de l'Église.

Elle se retrouve bientôt confrontée à des forces obscures qui l'amènent à remettre en question sa propre foi et à lever le voile sur une terrifiante conspiration qui entend donner naissance à l’incarnation du Mal…

La malédiction - L'Origine (The first Omen) est un film d'horreur américain d'Arkasha Stevenson sorti en 2024. Près de cinquante ans après le très réussi La malédiction de Richard Donner, le défi a été relevé par Disney de produire un préquel de cette franchise afin de nous raconter la genèse de Damien, l'Antechrist.

Sorti peu de temps après Immaculée dont la phase introductive est identique, tout comme l'évolution narrative, ce préquel de La malédiction se révèle bien plus plus efficace. Margaret Daino, tout droit arrivée des Etats-Unis, dans une Italie en proie aux manifestations des mouvements révolutionnaires de gauche en 1971, est accueillie à Rome dans un ordre monastique féminin où elle assiste rapidement à des phénomènes étranges et inquiétants. Des filles mères défilent dans la congrégation pour se faire délivrer de leurs "fardeaux", d'autres pensionnaires sont mises à l'amende. Margaret fréquente Luz, une ravissante nonne en devenir, délurée et belle comme le péché. Elle comprend un peu tard que ce lieu réputé Saint ne l'est absolument pas. Elle se lie d'amitié avec Carlita tandis que le Père Brennan, un homme d'église excommunié, lui apprend en secret que cette même Carlita, marquée du chiffre de la Bête serait la future mère de l'Antéchrist qui devrait bientôt voir le jour. Victime de visions et envahie par le doute, elle découvre dans les caves de l'Ordre les dossiers de plusieurs bébés de sexe masculin morts nés avec la marque du diable 666. En arrière plan, le film insiste sur les entraves et violences psychiques et physiques faites aux femmes, pensionnaires du lieu.

Margaret est en fait prisonnière d'une Eglise qui a choisi les ténèbres et veut faire "rentrer dans le rang" une jeunesse matérialiste et athée qui se détourne de Dieu. Pour cela, elle compte sur la naissance de l'Antéchrist. Convaincue que Carlita est la mère de celui ci, Margaret est bien plus concernée par l'arrivée imminente de Damien qu'elle ne le croit et n'est pas encore au bout de ses surprises.... Le biais scénaristique, que certains pourraient trouver anticlérical, est, convenons en, un peu "tordu" puisqu'il sous entend que toute l'Eglise de Rome serait concernée par cet abandon des valeurs chrétiennes pour le Mal.

Sans atteindre le niveau du premier film de Richard Donner, ce nouveau volet du genre "Nonnesploitation" est le meilleur qu'il m'ait été donner de visionner, les autres étant médiocres. Coté ambiance et violence graphique, la réalisatrice revendique l'étiquette seventies et lorgne du coté du Suspiria de Dario Argento, Les Diables de Ken Russel ainsi que du premier volet de la trilogie avec une séquence d'accident routier qui n'est pas sans rappeler la décapitation du journaliste joué par David Warner dans le film éponyme. Quelques séquences gore et glauques maintiennent l'attention du spectateur dont un suicide qui ne pouvait échouer compte tenu des moyens mis en oeuvre^^https://www.youtube.com/watch?v=6on41bCmXdU et des accouchements, filmés sous tous les angles , tandis que le script est bien plus solide que celui d'Immaculée. Le film repose sur un bon casting (Nell Tiger Free, Bill Nighy, Sonia Braga, Maria Caballero, Ralph Ineson ainsi que Charles Dance).

La fin du film laisse une "fenêtre ouverte" sur une suite possible, ce qui n'est a priori pas à l'ordre du jour.

Ma note: 6/10

Dagrey_Le-feu-follet
6

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2024

Créée

le 16 avr. 2024

Critique lue 630 fois

17 j'aime

8 commentaires

Critique lue 630 fois

17
8

D'autres avis sur La Malédiction - L’Origine

La Malédiction - L’Origine
Yoshii
6

Oh women

Apparue dès les premiers balbutiements de l'horreur au cinéma, et perpétrée avec force dans les années 70 et suivantes à la suite du succès de l'exorciste en 1973, la tradition du frissonnant liée à...

le 12 avr. 2024

16 j'aime

2

La Malédiction - L’Origine
Behind_the_Mask
6

Si le Père Castor radote, c'est que Satan l'habite

Ce début d'année cinéma 2024 rappellera sans doute aux plus capés d'entre vous la fin des années 90 et le début des années 2000, période où nombre de projets au sujet similaire voyaient le jour chez...

le 19 avr. 2024

13 j'aime

4

La Malédiction - L’Origine
RedArrow
7

La Malédiction bénite

Au milieu du flot intarissable de suites, prequels, remakes, reboots & autres requels chargés de prolonger toutes sortes de franchises à succès, notamment dans le domaine de l'horreur/épouvante,...

le 16 avr. 2024

13 j'aime

Du même critique

Vermines
Dagrey_Le-feu-follet
3

Ma 6-T est envahie par les araignées...

Face à une invasion d'araignées, les habitants d'un immeuble de Noisy le Grand vont devoir s'organiser pour survivre. Vermines est un film d'horreur français de Sébastien Vaniček sorti en décembre...

le 7 janv. 2024

66 j'aime

The Walking Dead
Dagrey_Le-feu-follet
6

The walking dead....c'était mieux avant!

La critique ci-dessous a été écrite au fil de l'eau depuis fin 2014. Attention, les spoilers sont nombreux Saison 1 à 6: Pari réussi que cette transposition de la BD (en plus édulcorée) au petit...

le 30 déc. 2014

66 j'aime

51

Titane
Dagrey_Le-feu-follet
4

C'est l'histoire d'une fille avec une plaque de titane dans la tête et une fuite d'huile moteur...

Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans. Titane : la rencontre entre 2 personnes qui ont besoin d'amour... Titane est un film d'horreur français de...

le 26 juil. 2021

55 j'aime

21