"Pour ceux qui ne l'ont pas vu, y a du spoil, sorry."


Une première demi heure explosive, où Jake Gyllenhaal apparait le corps transformé pour une 43eme victoire sans défaite.
Et puis c'est le drame.
Et à partir de là, deux choix s'offraient aux scénaristes et réalisateur: continuer sur un rythme effréné dans la voie de la vengeance basique, ou suivre un boxeur brisé qui va avoir bien du mal à remonter la pente...
S'il est vrai qu'en poursuivant cette dernière option, la lenteur du récit peut parfois devenir limite ennuyeuse, surtout en comparaison du début tonitruant, je pense que ce fût le bon choix.


Car il permet à Gyllenhaal d'encore une fois prouver son jeu d'acteur impressionnant, totalement habité par son personnage. Il est convaincant dans son rôle de père à la limite du suicide, car non ce n'est pas un super héros et perdre sa femme tant aimé nous montre un humain fou de desespoir, prêt au pire, mais aussi au meilleur pour récupérer sa fille.


La descente aux enfers est aussi poignante que sa "redemption", et on se plaît à l'ecourager jusqu'à un combat final plein de sang.


Le souci, c'est qu'il porte le film à lui tout seul. Cela montre encore une fois son talent qui fait de lui un des meilleurs acteurs de sa génération, mais des seconds rôles plus consistants auraient été bienvenue pour l'appuyer et faire rayonner le film dans sa globalité. On voit trop peu l'appétissante MacAdams, 50 cents est anecdotique pour ne pas dire incongru dans ce rôle, et Whitaker n'est qu'un second couteau pour une fois.
Peut etre l'aura de Gyllenhaal est elle trop écrasante ?


En tous cas j'ai pris plaisir à voir ce film qui est finalement plus qu'un film sur la boxe, plus qu'un autre film sur la boxe.

Créée

le 24 mars 2016

Critique lue 471 fois

10 j'aime

1 commentaire

Gandalf13

Écrit par

Critique lue 471 fois

10
1

D'autres avis sur La Rage au ventre

La Rage au ventre
EvyNadler
7

Boule rageante

On ne va pas se mentir, j'ai honte du titre. Certes, c'est une référence qui prend tout son sens ici, mais qu'est-ce que c'est moche et indélicat. Pire encore, les internautes qui commentent leurs...

le 14 août 2015

40 j'aime

5

La Rage au ventre
Frédéric_Perrinot
4

St. Anger

L'éclectique Antoine Fuqua vient signer son nouveau film, et pour l'occasion il se met au service d'un scénario de Kurt Sutter, créateur de la série Sons of Anarchy et scénariste majeur de la série...

le 25 juil. 2015

38 j'aime

3

La Rage au ventre
HenriQuatre
7

Grrrrr

Ah, un nouveau film d'Antoine Fuqua est toujours un plaisir à découvrir ! On ne sait en effet jamais si le bougre va nous pondre le prochain Training Day ou une série Z sans âme style Equalizer. Si...

le 22 juil. 2015

38 j'aime

3

Du même critique

Stranger Things
Gandalf13
8

Un plaisir !

On m'en avait beaucoup parlé de cette série qui mixait plusieurs influences des 80s... et on ne m'avait pas menti ! C'est bien simple, j'ai maté les 8 episodes d'une seule traite un dimanche aprèm...

le 5 sept. 2016

47 j'aime

8

Alice in Borderland
Gandalf13
5

Bonne idée mais quel mélo inutile...

Franchement l'idée de base mélangeant Battle royale, Hunger games, chasse à l'homme, jeux sadiques et débauche désespérée etait bonne dans ce Tokyo alternatif dont on ne sait rien au début. Et si ça...

le 4 janv. 2021

41 j'aime

6

Snowpiercer
Gandalf13
7

Pourquoi tant de haine ?

L'adaptation en série de cette bd (pas lue) et du film qui a suivi (vu) m'intéressait car j'avais bien aimé l'idée de base, et je suis fan des mondes post apocalyptiques en général. Y avait donc...

le 2 août 2020

29 j'aime

7