Paris, sous l'occupation.


Martin (Bourvil) doit transporter pendant une nuit un cochon découpé et réparti dans quatre valises. Un véritable trésor en sombre époque de marché noir. Problème : son associé pour le transport vient d'être arrêté par la Gestapette. Il propose alors le deal à un inconnu (Gabin) rencontré par hasard dans un restaurant, un costaud fort en gueule, que rien ne semble effrayer.


Ce film est unique : Jean Gabin et Bourvil réunis pour la première et seule fois par Autant-Lara afin d’interpréter sur la toile une nouvelle écrite par Marcel Aymé. Quel casting ! Sans oublier Louis de Funès dans un de ses meilleurs rôles (à travers une seule scène) alors qu'il n'était pas encore la "star" devenue par la suite.


La traversée de Paris est un buddy movie drôle et attachant, précurseur dans le genre. Certes on y retrouve des scènes aberrantes et non concevables, mais interprétées et filmées avec une telle virtuosité...

chinaskibuk
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs binômes du cinéma

Le 17 novembre 2017

31 j'aime

12 commentaires

La Traversée de Paris
SBoisse
8

"Salauds de pauvres !"

La traversée de Paris est une tromperie, un film-piège. La présence au générique de trois monstres sacrés des comédies, Jean Gabin (Grandgil), Bourvil (Marcel Martin) et Louis de Funès ; qui...

il y a 5 ans

65 j'aime

12

La Traversée de Paris
socrate
7

Du lard et des cochons : le Glaude au temps des rats !

« Dans chaque Français y a un cochon qui sommeille ». Ca tombe bien, parce que le cochon se fait plutôt rare, durant l’Occupation. Pas d’inquiétude, Jambier est là, pour vous servir, Jambier, rue...

il y a 8 ans

41 j'aime

5

La Traversée de Paris
Jackal
9

Salauds de pauvres !!!

Marcel, un chauffeur de taxi au chômage du fait du rationnement d'essence, se reconvertit en passeur de denrées pour le marché noir, et doit transporter de la viande de cochon la nuit à travers...

il y a 11 ans

37 j'aime

3

Un jour sans fin
chinaskibuk
8

Hier sera demain

Réveil aux alentours de 5 heures. Je presse deux oranges et fais un thé, allume mes enceintes et lance une play liste d’albums. Après un rapide coup-d’oeil sur Mediapart (dont je ne cautionne la...

il y a 2 ans

53 j'aime

36

Les Dents de la mer
chinaskibuk
10

Véritable, jouissive frayeur.

Jaws fait partie de ces films, et ils sont rares, qui m'ont marqué à vie... Entendons-nous, je l'ai vu la première fois à 7 ans, en compagnie de mes deux grandes sœurs âgées de 7 et 10 années de...

il y a 1 mois

40 j'aime

30

La Traversée de Paris
chinaskibuk
8

Salauds de pauvres !

Paris, sous l'occupation. Martin (Bourvil) doit transporter pendant une nuit un cochon découpé et réparti dans quatre valises. Un véritable trésor en sombre époque de marché noir. Problème : son...

il y a 5 ans

31 j'aime

12