Film de Robert Guédiguian · 2 h 13 min · 17 janvier 2001 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Jacques Boudet, Christine Brucher, Jacques Pieiller, Pascale Roberts, Julie-Marie Parmentier

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

La ville est tranquille, c'est l'histoire... ... de Michèle, ouvrière à la criée aux poissons, qui ne vit que pour sauver sa fille de la drogue... ... de Paul qui trahit ses amis dockers en grève pour devenir chauffeur de taxi... ... de Viviane, musicienne qui ne supporte plus la gauche réaliste que représente son mari... ... d'Abderamane, transformé par la prison, qui cherche à aider ses frères... ... de Claude, que des militants d'extrême droite sont les derniers à écouter... ... de... Voir plus

Aucun résultat

Elsa_la_Cinéphile
10
Elsa la cinéphile

Critique positive la plus appréciée

Une grande fresque marseillaise à la Altman

Je viens de revisionner ce film, le plus noir de Guédiguian mais je n'ai pas regretté tellement je le trouve touchant et abouti. Certains diront que Guédiguian en fait des tonnes dans le pathos,...

il y a 7 ans

4 j'aime

2

Fatpooper
5
Fatpooper

Critique négative la plus appréciée

Une histoire de gens

Moins efficace ce film de Guéridan. Habituellement l'auteur se montre plus concis même quand il manipule de nombreux personnages ; son film choral est ici bien trop décousu, on a du mal à faire le...

il y a 2 ans

3 j'aime

Alligator
5
Alligator

Critique de par Alligator

Un Guédiguian qui tranche avec ceux que j'avais précédemment vu, par le ton résolument tragique que prend le récit. Ici, point de comédie enjouée et chaleureuse qui a fait le succès du cinéaste...

il y a 10 ans

2 j'aime

3

Samfarg
9
Samfarg

Un vieux monde se meurt

J'ai découvert La ville est tranquille à sa sortie. J'avais vingt et un ans ; j'étais un jeune et fringuant étudiant. Nous venions tout juste d'entrer dans le nouveau millénaire. Le monde était...

il y a plus d’un an

1 j'aime

titiro
1
titiro

Noirceur exagérée, imbuvable, et insupportable de bêtise.

Alors là, ça, c'est le genre de film à très vite oublier. Le genre de film qui fout en rogne quand on en sort. Robert Guediguian y va au bazooka pour enfoncer ses personnages et rendre le film...

il y a 10 ans

1 j'aime