👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Ahlala c'est toujours embêtant de voir un méga classique du cinéma et de trouver ça ennuyeux comme la pluie. Le pire, c'est que je ne suis pas un cas isolé avec Le parrain, des gens qui trouvent ce film ennuyeux y'en a beaucoup !

Non, le truc qui me fait un peu plus mal c'est que je vois des qualités évidentes : retranscription du quotidien d'une époque, d'une culture, des plans très bien composés, une photographie qui donne une ambiance au film, une musique culte... Non franchement c'est pas mauvais mais il n'y a quasiment rien qui m'intéresse dans ce film.

Parce que malheureusement pour moi, le quotidien filmé ainsi, ça m'ennuie énormément, et les films de mafieux n'ont jamais marché avec moi. C'est un peu dommage d'ailleurs car des films de mafieux avec une très bonne réalisation, y'en a un bon paquet. Comme j'avais affaire à un classique de chez classique (qui dure trois heures...), je me suis dit que j'aimerais peut-être.

Honnêtement, je trouve que le film manque bien trop cruellement de rythme pour moi. Y'a du sang, de la violence et tout autre artifice putassier que n'importe quelle fiction pourrait incorporer pour captiver le spectateur (une paire de seins en gros), mais ça reste ennuyeux. Les personnages sont tous antipathiques au possible, on sent déjà que ce sera trahison sur trahison et ça ne décolle juste jamais. 45 minutes pour un élément perturbateur et deux heures ensuite pour ne pas ajouter grand chose, si ce n'est que le fiston reprend l'entreprise familiale, ce qui est une évidence depuis l'une des premières répliques du personnage "C'est ma famille, pas moi". Je comprends que le film ait fichu une claque dans les années 70, la mise en scène est bonne, mais je n'ai pas du tout accroché à l'histoire ni trouvé la caractérisation des personnages intéressante.

Le comble, c'est que bien que le film m'ait profondément ennuyé, je me souviens de la plupart des scènes. Comme si ma mémoire me hurlait que ce film est génial.

Je verrai bien si j'ai le courage de regarder les suites (je n'ai pas envie d'enterrer toute la trilogie juste parce que le premier film ne m'a pas plu), mais c'est mal barré.

GuillaumeL666
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus sur Netflix

il y a 3 ans

26 j'aime

Le Parrain
Sergent_Pepper
10
Le Parrain

Or, noir et sang

Qu’est-ce qui fait d’un film un très grand film ? Comment expliquer que s’impose à vous dès le premier plan-séquence, qui part du visage de l’interlocuteur pour très lentement révéler le Parrain,...

Lire la critique

il y a 8 ans

296 j'aime

22

Le Parrain
Vincent_Ruozzi
10
Le Parrain

Un monument du cinéma

Au commencement était le livre. Un livre de Mario Puzo qui devint rapidement un best-seller dès sa sortie. De ce livre, Puzo et Coppola en feront en scénario. Ne trouvant personne pour réaliser le...

Lire la critique

il y a 8 ans

117 j'aime

11

Le Parrain
Docteur_Jivago
10
Le Parrain

L'opéra sanglant

Et si The Godfather était la synthèse parfaite entre le film d'auteur et la grosse production ? Avec cette oeuvre de commande adaptée du roman de Mario Puzo, l'enfant du Nouvel Hollywood, tout juste...

Lire la critique

il y a 6 ans

107 j'aime

13

The Mandalorian
GuillaumeL666
4

Des mandales ou rien

Ahlala les fans hardcore de Star Wars. Ces gens qui hurlent sur un film qui propose des idées et trouvent merveilleux un scénario absolument vide qui ne raconte rien, fait du fan service et se veut...

Lire la critique

il y a 2 ans

28 j'aime

13

Le Parrain
GuillaumeL666
5
Le Parrain

Parle plus bas.

Ahlala c'est toujours embêtant de voir un méga classique du cinéma et de trouver ça ennuyeux comme la pluie. Le pire, c'est que je ne suis pas un cas isolé avec Le parrain, des gens qui trouvent ce...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

Dawn FM
GuillaumeL666
7
Dawn FM

103.5

After Hours a permis à The Weeknd d'atteindre des sommets en termes de succès commercial et de popularité, jusqu'à faire la mi-temps du Superbowl. Pour ce nouvel album, il pousse le délire Pop...

Lire la critique

il y a 6 mois

15 j'aime