⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

- Le Voyage dans la Lune - va au delà du bon film, dépassant de très loin la dimension première de "film".
Il traduit avec une justesse extrême la curiosité irréductible de l'homme pour sa Lune, et pousse la réflexion jusqu'à la personnifier et en faire le centre de tous les fantasmes où tout est possible.

Par l'image, il met en perspective une question existentielle, comme si Méliès dès le tout début du 20ème siècle avait intégré avec sa sensibilité de cinéaste, l'enjeu essentiel pour l'homme de conquérir la Lune, et les moyens pour y parvenir.

Riche d'idées, le court-métrage mêle le réel à l'impossible grâce à une imagination aux bornes effacées, et un désir fort de chatouiller l'envie du spectateur.
Des effets spéciaux véritablement ingénieux et un scénario soutenu par des personnages vertueux et aventureux ;
un film unique qui fait prendre la mesure d'une époque toute entière, bien avant les débuts de la conquête spatiale, et qui l'a sûrement, pour une part, motivée.

Le premier film de science - fiction de l'histoire du cinéma tout simplement...que du bonheur !
FPBdL
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 24 janv. 2015

Critique lue 798 fois

20 j'aime

FPBdL

Écrit par

Critique lue 798 fois

20

D'autres avis sur Le Voyage dans la Lune

Le Voyage dans la Lune
Gothic
9

Georges Méliès, benjamin d'une fratrie. Et pourtant, aux yeux du monde, c'est l'aîné.

Dès 1902 avec "Le Voyage dans la Lune", Méliès invente le film à composer soi-même. En effet, durant un peu moins de 15 minutes, on assiste à un véritable feu d'artifice de créativité et de magie...

le 10 mai 2013

96 j'aime

23

Le Voyage dans la Lune
Aqualudo
9

Méliès, Citrouilles, Star Wars et WoW

Je devais composer sur une critique d'Agora ; elle va attendre un petit peu. Aujourd'hui j'ai vécu un moment rare : faire découvrir une oeuvre fondatrice à une bande de boutonneux éberlués. Un film...

le 4 févr. 2013

58 j'aime

11

Le Voyage dans la Lune
Hypérion
8

Version couleur restaurée splendide, choix musical... Particulier.

(Re)découverte de Le Voyage dans la Lune de Georges Meliès, succédant au documentaire Le voyage extraordinaire narrant la restauration d'une bobine couleur dénichée à Barcelone, cette projection m'a...

le 15 déc. 2011

51 j'aime

19

Du même critique

Alien - Le 8ème Passager
FPBdL
9

Maman nous a fait faire une grosse connerie !

- Alien : le 8ème passager -, premier volet de la plus terrible saga de Science-fiction de tous les temps, le seul Ripley Scott Film d'ailleurs avant que se succèdent James Cameron, David Fincher, et...

le 19 mars 2014

70 j'aime

5

Valse avec Bachir
FPBdL
10

J'aime pas les claques, mais pour le coup j'en reprendrais bien un peu...

- Valse avec Bachir - m'est tombé dessus sans crier gare et m'a bien secoué. Il m'a littéralement baffé et rebaffé, et les traces sur ma joue resteront je pense un bon moment. J'appuie sur Play, sans...

le 12 janv. 2014

56 j'aime

5

Le Tombeau des lucioles
FPBdL
8

Gamine, retourne dans ta poubelle !

Comme Clint Eastwood le fera plus tard avec - Lettres d'Iwo Jima - et peut être s'en est-il inspiré, - Le Tombeau des Lucioles - montre la seconde guerre côté japonnais. On a affaire à un...

le 16 janv. 2014

50 j'aime

5