Les Aristochats
7.2
Les Aristochats

Long-métrage d'animation de Wolfgang Reitherman (1970)

Les Aristochats (1970) de Wolfgang Reitherman est mon deuxième Disney préféré, juste après Alice au pays des merveilles (1951). Il y a un aspect "carte postale" dans les dessins que j'aime beaucoup. J'ai l'impression que chaque décor est une photo de carte postale et je lui trouve un charme fou ! Et puis il y a cette BO que j'adore, avec des instrus jazzy très présents dans des scènes d'actions très "cartoonesques". Quant à la chanson "Tout le monde veut devenir un cat", elle est juste jubilatoire. C'est clairement l'une de mes chansons Disney préférées. La scène en elle-même, est elle aussi l'une de mes scènes cultes de chez Disney. Elle représente les années folles de l'après guerre, avec l'essor du jazz dans des soirées dansantes insouciantes et joyeuses. C'est de la maestria pour moi !

Les Aristochats peut être vu comme un cartoon étiré sur un peu plus d'une heure (1h18 pour être précis) et ça tombe bien, car moi j'adore les cartoons ! Les gags sont parfaitement rythmés et le film joue à fond la carte de la caricature sur littéralement tous les personnages. Chaque personnage représente une caricature d'une nationalité ou d'un statut social. Ils ont chacun un trait particulier qui leur permet de se démarquer des autres, que ce soit une facette de leur caractère appuyée, ou même un accent ! Duchesse est chiante et un peu péteuse, mais c'est voulu, c'est une caricature de l'aristocratie. Et par opposition, ça marche super bien avec la nonchalance d'O'Malley. Je trouve ça super fun et ça donne du relief aux personnages. Pour moi, ça va au-delà du stéréotype, parce que c'est un parti pris sur l'ensemble des personnages et c'est totalement assumé.

L'un des gros point fort du film, c'est son antagoniste Edgar. Il est très drôle dans son côté grotesque et pathétique (la scène de la meule de foin). Il y a finalement assez peu de méchants ridicules chez Disney, mais pour moi c'est l'un des méchants les plus emblématiques de la firme aux grande oreilles. Et comme dans Alice au pays des merveilles, on est dans un univers délirant, où des chats jouent de la musique et font de la peinture, où des motos peuvent défoncer des moulins et défier les lois de la gravité, où certains animaux portent des vêtements.

Bref, Les Aristochats est un Disney assez unique de part son ambiance particulière, à la fois charmante, très fun et jubilatoire. Et ce côté charmant du film prend largement le pas sur une intrigue finalement assez basique. Que des chats puissent hériter des biens de leur maîtresse, je l'accepte sans problème vu à quel point elle les adore.

Créée

le 7 juin 2024

Critique lue 106 fois

18 j'aime

10 commentaires

lessthantod

Écrit par

Critique lue 106 fois

18
10

D'autres avis sur Les Aristochats

Les Aristochats
Gand-Alf
7

Connards Hautains et Amorphes Totallement Sadiques.

Les chats sont des cons doublés d'enculés. Je ne vous apprend rien, c'est une loi de la nature. Parfaitement inutiles à notre écosystème, pantouflards, hautains, infoutu capables de se bouger le cul...

le 23 août 2014

45 j'aime

10

Les Aristochats
Rawi
7

Nous sommes félins pour l'autre

Ah les Aristochats ! Quel petit bonheur que ce film. D'une part, je suis une amoureuse inconditionnelle des félins et là je suis servie d'autre aprt, la bande son au rythme endiablé.....

Par

le 15 juil. 2014

43 j'aime

6

Les Aristochats
Ugly
9

Les joyeux matous

C'est un des grands Disney de mon enfance, que j'ai vu avec mon père après le Livre de la jungle, il est toujours resté parmi mon trio de tête avec Blanche-Neige et le Livre de la jungle. Mais...

Par

le 1 nov. 2018

36 j'aime

36

Du même critique

Le Cercle rouge
lessthantod
8

Et n'oubliez jamais ... tous coupables !

Le cercle rouge est le douzième et avant dernier film de JP Melville et c'est un film que beaucoup considèrent encore aujourd'hui comme son chef d'œuvre absolu. C'est aussi un film qui a marqué les...

le 15 août 2021

38 j'aime

19

Kaamelott - Premier Volet
lessthantod
7

À un moment, il monte à une tour ...

Tout d'abord, je précise que j'aime Kaamelott dans son intégralité et que par conséquent, j'adhère totalement à l'évolution de la série et à son changement de ton entre les quatre premiers livres,...

le 22 juil. 2021

38 j'aime

28

Les Bonnes Étoiles
lessthantod
6

Les inadaptés

Les Bonnes étoiles est le dernier film de Hirokazu Koreeda, un drame social touchant qui repose beaucoup sur son ambiance très soignée et sur un casting vraiment très bon, en premier lieu Song...

le 12 déc. 2022

35 j'aime

2