Édition initiale 19/06/2020

Révision 1 : 27/12/2023

Le titre français "Les fantastiques années 20" donne un aperçu plus ou moins ironique du film alors que le titre original "The roaring twenties", qu'on pourrait traduire par les "rugissantes années 20", laisserait entendre une idée de force, de terreur, de bruit, de grondement.

Et le film de Raoul Walsh réalisé en 1939 correspond plutôt à une description plus dramatique que fantastique des années 20 : les trois personnages clé du film, James Cagney, Humphrey Bogart et Jeffrey Lynn se sont connus dans la terreur des tranchées pendant la guerre de 14-18. Les circonstances feront qu'ils seront à nouveau réunis pendant la période de la prohibition où James Cagney devient chef de gang dans le trafic des boissons illicites avant de déchoir au seuil des années 30.

Présenté comme cela le film ne serait qu'un énième film sur la prohibition. Ici nous avons affaire à quelque chose de plus.

James Cagney n'est trafiquant ou chef de bande que par hasard. D'abord foncièrement honnête, il se trouve peu à peu mêlé aux différents trafics parce qu'il lui est impossible de trouver du travail au retour de la guerre. Et il conserve un caractère profondément humain, contrairement à ce qu'on lui fait jouer habituellement.

Pris sur le fait et condamné pour avoir détenu et livré des bouteilles d'alcool, il se sacrifie au profit de la femme qui recevait les bouteilles. Elle lui renverra l'ascenseur et contribuera à son ascension.

Subjugué par une jeune femme (Priscilla Lane) dont il tombe éperdument amoureux alors qu'il sent bien qu'il n'a pas sa classe, il va se battre pour lui donner sa chance au music-hall. Malheureusement, son amour n'est qu'à sens unique et Priscilla Lane lui préférera Jeffrey Lynn. Et quand il comprend que Priscilla Lane ne l'aimera jamais, il veut se venger mais devant le couple heureux, il ne peut que baisser la garde et s'effacer.

En pleine prohibition, alors qu'il trafique et produit carrément de l'alcool dans sa baignoire, lui se contente de boire du lait et achète des taxis pour redevenir "honnête" dès que possible …

Quant à Humphrey Bogart, encore peu connu, il est et reste un malfrat dont l'objectif n'est que de devenir vizir à la place du vizir jusqu'à ce que …etc … etc …


Les "fantastiques années 20" est certes un film de gangsters. Mais il convient de ne pas oublier les volet social et historique indissolublement liés. Le retour des soldats du front européens voit leurs places prise et la nécessité de se recycler comme ils peuvent. La prohibition devient alors une opportunité, même si James Cagney ne perd pas de vue un retour à une vie normale.

Walsh nous met en scène James Cagney dans la peau d'un beau personnage, complexe et profond très loin des personnages de tueurs psychopathes qui feront sa réputation.

On peut dire aussi que Walsh a fait un film noir comportant une belle note d'espoir à travers le couple Priscilla Lane et Jeffrey Lynn.

Finalement, c'est un très bon film bien équilibré.

JeanG55
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Films noirs et Films de Raoul Walsh

Créée

le 26 déc. 2023

Critique lue 555 fois

10 j'aime

1 commentaire

JeanG55

Écrit par

Critique lue 555 fois

10
1

D'autres avis sur Les Fantastiques Années 20

Les Fantastiques Années 20
Theloma
9

Plus dure sera la chute

Une plongée dans les Années folles Le titre de ce grand classique des années 20 signé Raoul Walsh sonne comme un documentaire façon "tout ce que vous devez savoir sur les Années folles". Et de fait,...

le 20 nov. 2019

18 j'aime

12

Les Fantastiques Années 20
Moorhuhn
7

Pas trop fantastique

Bien que me laissant une impression positive, The Roaring Twenties me cède cependant un léger goût d'inachevé. J'ai l'impression que tout se passe très vite, que le film est véritablement expédié et...

le 11 sept. 2012

11 j'aime

1

Les Fantastiques Années 20
JeanG55
9

Les rugissantes années 20

Édition initiale 19/06/2020Révision 1 : 27/12/2023Le titre français "Les fantastiques années 20" donne un aperçu plus ou moins ironique du film alors que le titre original "The roaring twenties",...

le 26 déc. 2023

10 j'aime

1

Du même critique

La Mort aux trousses
JeanG55
9

La mort aux trousses

"La Mort aux trousses", c'est le film mythique, aux nombreuses scènes cultissimes. C'est le film qu'on voit à 14 ou 15 ans au cinéma ou à la télé et dont on sort très impressionné : vingt ou quarante...

le 3 nov. 2021

23 j'aime

19

L'Aventure de Mme Muir
JeanG55
10

The Ghost and Mrs Muir

Au départ de cette aventure, il y a un roman écrit par la romancière R.A. Dick en 1945 "le Fantôme et Mrs Muir". Peu après, Mankiewicz s'empare du sujet pour en faire un film. Le film reste très...

le 23 avr. 2022

22 j'aime

9

125, rue Montmartre
JeanG55
8

Quel cirque !

1959 c'est l'année de "125 rue Montmartre" de Grangier mais aussi des "400 coups" du sieur Truffaut qui dégoisait tant et plus sur le cinéma à la Grangier dans les "Cahiers". En attendant, quelques...

le 13 nov. 2021

21 j'aime

5