C’est dans Les Temps Modernes que l'on dit adieu au personnage de Charlot, que Chaplin avait créé à l’aube de la première guerre mondiale.


En 20 ans, beaucoup de choses ont changées, la crise de 1929 est passée par là et les inquiétudes tournent autour du chômage, des grèves, les répressions, de la pauvreté, des machines et leurs places dans l’industrie, des intolérances ou encore des inégalités. Chaplin s’en rend bien compte et va faire de Charlot un des nombreux salariés qui bossent dans les usines, travaillant à la chaîne ou comme cobaye, et va nous pondre une satire sociale dénonçant tous ces éléments.


Une fois de plus il arrive à passer d'une facilité déconcertante du comique au dramatique, ses gags sont inventifs et souvent géniaux, que ce soit par le biais de son comique visuel, burlesque ou à répétitions, ce qui donne lieu à de nombreuses séquences mémorables. Il arrive aussi à rendre son film émouvant grâce au très beau rôle qu'il donne à sa femme de l'époque, la ravissante Paulette Godard que l'on découvre en sauvageonne des rues.


Et puis, cette superbe scène finale...


Les Temps Modernes montre un Chaplin engagé tout en faisant preuve d'une grande richesse émotionnelle, comique ou encore intellectuelle, faisant preuve d'autant d'humour que d'intelligence et proposant une peinture économique et sociale très forte.


Génial et magique.

Docteur_Jivago
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes We didn't need dialogue, we had faces !, Les meilleurs films de Charlie Chaplin, Les meilleurs films des années 1930, Ressortis au Cinéma et Ma Filmothèque

Créée

le 6 avr. 2014

Critique lue 725 fois

21 j'aime

Docteur_Jivago

Écrit par

Critique lue 725 fois

21

D'autres avis sur Les Temps modernes

Les Temps modernes
Grard-Rocher
9

Critique de Les Temps modernes par Gérard Rocher La Fête de l'Art

Charlot est un ouvrier zélé. Il effectue un travail à la chaîne dans une grande entreprise. La production et le chiffre d'affaire étant bien entendu les principales préoccupations de la direction,...

78 j'aime

35

Les Temps modernes
Dimitricycle
10

La mode et Paulette

Les temps modernes est un film d'une excellence ahurissante. Je veux dire, c'est com-plète-ment dingue ! (On le sait bien, mais c'est toujours édifiant de constater que :) Pas besoin de quantité de...

le 13 déc. 2010

71 j'aime

21

Les Temps modernes
Ugly
8

Le taylorisme et ses méfaits

Je n'ai jamais eu une admiration complète pour Chaplin avec son mélange de burlesque et d'émotion qui souvent vire au larmoyant, j'ai toujours préféré l'humour décapant et imperturbable de Buster...

Par

le 14 nov. 2017

44 j'aime

17

Du même critique

Gone Girl
Docteur_Jivago
8

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

le 10 oct. 2014

171 j'aime

35

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

le 25 oct. 2014

157 j'aime

43

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

le 19 févr. 2015

151 j'aime

34