Nous suivons les pas d'un enfant fermier dont le père possède un cheptel de chevaux, et nous comprenons qu'il s'agit là de l'unique patrimoine de la famille. Les parents projettent d'ailleurs de vendre une grande partie des bêtes pour partir s'installer ailleurs.
Olzhas est l'aîné de ses trois soeurs, et malgré son jeune âge, il est mis à contribution pour aider sa mère aussi bien dans les tâches ménagères qu'aux travaux agricoles.


Derrière leurs interactions il y a la steppe, les montagnes ; un décor somptueux qui fait office de personnage principal silencieux et omniprésent.
C'est la vraie force du film. Nous voyageons dans les déserts herbeux et vallonnés du Kazakhstan à pied, en camion, à cheval. Ici, la photographie est impeccable, la prise de vue est adroite et la musique nous berce dans ce cadre apaisant.


Au premier plan, nous assistons à un scénario un peu simple, parfois facile (l'arrivée de "l'homme mystérieux" si rapide après la disparition du père...) Et la mère qui ne véhicule que très peu d'émotions malgré les évènements et les gros plans sur son visage. Le jeu de cette actrice a été une véritable déception. Pour le reste, le père fermier (Dulyga Almolda) tire bien son épingle du jeu et m'a donné envie de découvrir un peu plus sa filmographie (Senscritique ne répertorie que ce film mais il en a d'autres à son actif).


Par delà cette fresque familiale pas toujours très convaincante et une scène d'action finale haletante mais courte, il nous est donné l'opportunité de contempler le décor qui lui, ne fait aucune faute.


En somme, il s'agirait presque d'un film tourné par l'office de tourisme du Kazakhstan.
Et c'est réussi, car à la fin, il nous prend nous aussi l'envie de chevaucher au milieu des dunes verdoyantes, là où souffle le vent, la vie et la beauté.
Un scénario moyen, mais néanmoins une belle découverte.

ChevalierOnion
6
Écrit par

Le 6 août 2021

2 j'aime

3 commentaires

Les Voleurs de chevaux
Nielk
7

Critique de Les Voleurs de chevaux par Nielk

Il était une fois un pays aux vastes étendues vallonnées au pied d'une chaîne montagneuse somptueuse. Il était une fois une famille d'éleveurs de chevaux et de cultivateurs de légumes qui vivait...

il y a plus d’un an

5 j'aime

1

Les Voleurs de chevaux
Shimura
7

Western asiatique

Des paysages tellement beaux qu'ils en coupent le souffle, des personnages mutiques, des duels sans pitié, un mode de vie rude et violent, on a ici tous les ingrédients du western, mais ça joue avec...

il y a plus d’un an

2 j'aime

Les Voleurs de chevaux
ChevalierOnion
6

Une véritable carte postale

Nous suivons les pas d'un enfant fermier dont le père possède un cheptel de chevaux, et nous comprenons qu'il s'agit là de l'unique patrimoine de la famille. Les parents projettent d'ailleurs de...

il y a plus d’un an

2 j'aime

3

Les Cerfs-volants
ChevalierOnion
9

« Tu as toujours voulu sauver le monde ».

« Ainsi, ils m'ont traité de fou. Eh bien, figure-toi, ces beaux messieurs et ces belles dames ont raison. Il est parfaitement évident qu'un homme qui a voué toute sa vie aux cerfs-volants n'est pas...

il y a 1 an

2 j'aime

5

Le Persifleur
ChevalierOnion
5

Lorsque le doux dingue devient lourdingue.

La biographie des frères Shargorodsky est difficile à retracer, le site Babelio les compare aux «Laurel et Hardy de la littérature» selon un article de Libération, et plusieurs sites d'éditeurs leur...

il y a 1 an

2 j'aime

1

L'Écho du lac
ChevalierOnion
7

Un récit documenté sur la folie des hommes.

Bienvenue sur les bords du lac d'Ohrid, le lac le plus profond des Balkans et l'un des plus vieux du monde avec le Baïkal et le Titicaca. Kapka Kassabova est née en Bulgarie, puis est partie en...

il y a 1 an

2 j'aime

4