👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je ne m'attendais pas à quelque chose d'intelligent de la part de Besson, mais je dois reconnaître que j'ai été surpris !
C'était en effet encore plus demeuré et maladroit que ce à quoi je m’attendais.
En fait, on pourrait même dire que Besson a réussi un tour de force en réalisant l'antithèse de son sujet, un film qui montre tout ce que l'intelligence n'est pas, enrobé dans une mise en scène qui pointe l'évidence avec des gros sabots, comme si en plus il prenait aussi ses spectateurs pour des demeurés.
On sent l'envie de faire son 2001, mais il n'en a visiblement gardé que quelques images en zappant complètement ce qui en faisait la profondeur. Du coup ça n'a absolument plus rien de mystique, pire, ça en devient presque comique.
Quand au discours c'est un contre-sens total qui montre qu'il ne comprend visiblement pas de quoi il parle, mais tant pis, il veut absolument nous en parler. En même temps on pouvais s'y attendre dès la bande-annonce : depuis quand quelqu'un d’extrêmement intelligent peut se doter de super-pouvoirs physiques ?
Bref, ça ressemble à un mélange de tout et n'importe quoi sans queue ni tête, avec bien sur ses marottes habituelles (la femme parfaite, les chinois, les voitures, les flics, dans l'ordre et dans le désordre, l'un dans l'autre, l'un sur l'autre, et vice-versa) et ça se conclue sur un non-sens.
Je crois que c'était mon dernier Besson.
divide
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Transcendance, réalité virtuelle et intelligence artificielle (films)

il y a 8 ans

5 j'aime

Lucy
Gothic
2
Lucy

Tebé or not tebé

Nuit. Tisane terminée. Film terminé. Gothic ôte son casque à cornes pour s'essuyer la joue tant il pleure d’admiration. Nomé(nale) quant à elle s'empresse de fuir pour cacher ses larmes de...

Lire la critique

il y a 7 ans

269 j'aime

53

Lucy
Before-Sunrise
5
Lucy

Oui-Oui apprend sa SVT

Luc Besson entre gentiment dans l’adolescence. A vue de nez, il a 13 ans. Ses cours de Science de la Vie et de la Terre l’intéressent beaucoup. Il y a quelques temps, il s’est mis à faire des...

Lire la critique

il y a 8 ans

257 j'aime

87

Lucy
Fritz_the_Cat
3
Lucy

Le cinéma de Durendal, Besson, la vie

Critique tapée à chaud, j'ai pas forcément l'habitude, pardonnez le bazar. Mais à film vite fait, réponse expédiée. Personne n'est dupe, le marketing peut faire et défaire un film. Vaste fumisterie,...

Lire la critique

il y a 8 ans

219 j'aime

102

XSCAPE
divide
8
XSCAPE

Une parfaite illustration des ravages du loudness war

Entendons nous bien, ma note n'est représentative que de la deuxième partie de la version Deluxe, à savoir les arrangements originaux des chansons, car si je ne devais noter que la première partie...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

3

Les Nouveaux Héros
divide
3

Le Malaise.

Mon dieu, quel profond malaise. A l’exception du Bibendum qui je dois le reconnaître, m'a bien fait rire, l'angle choisit pour introduire cette histoire m'a mis extrêmement mal à l'aise. J'ai eu...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Lucy
divide
3
Lucy

Critique de Lucy par divide

Je ne m'attendais pas à quelque chose d'intelligent de la part de Besson, mais je dois reconnaître que j'ai été surpris ! C'était en effet encore plus demeuré et maladroit que ce à quoi je...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime