Mad Max - Fury Road : Black & Chrome Edition

2017

318

191

52

8.8

Film DTV (direct-to-video) de George Miller · 2 h · 8 novembre 2017 (États-Unis)

Genres : Science-fiction, Aventure, Action

Groupe :

Mad Max

Pays d'origine :

États-Unis, Australie
Casting complet et fiche technique

Max est capturé et fait prisonnier dans la Citadelle dirigée par Immortan Joe. C’est alors qu'il se retrouve embarqué dans une course poursuite explosive. Cette version se rapproche de la vision originale de Miller, qui souhaitait en premier lieu sortir ce film en noir et blanc. Il ne s'agit pas là d'une simple conversion monochromatique du film mais bel et bien d'un réel travail de recalibrage afin d'obtenir davantage de profondeur d'image.

siddartha33

siddartha33

vu en 3D, version ciné et N&B cette dernière enfonce les autres

il y a plus d’un an

Sivoj

Sivoj

Ça a quand même plus de gueule en N&B (& bleu) qu'en couleurs tapageuses !

il y a 2 ans

Chaton_Marmot
10
Chaton_Marmot

Critique positive la plus appréciée

black chrome motors

Il est étrange de devoir considérer les années 70-80 comme un âge d'or, ne serait-ce que pour le cinéma. A la rencontre entre le consumérisme et le génie artisanal, la fin de siècle décadente a...

Lire la critique

il y a plus d’un an

HITMAN
8
HITMAN

Mad Max : War Boys.

Classique instantané, une succession quasi ininterrompue de poursuites ultraviolentes aux scènes d’action impressionnante et kamikaze produit, réalisé et coécrit par Monsieur George Miller (Les...

Lire la critique

il y a 2 ans

Toshiba
10
Toshiba

What her world?

J'aime bien ma première critique de Mad Max Fury Road, je l'ai écrite en 2018, trois ans après avoir vu le film au cinéma, par deux fois. J'y ai décrit un sentiment tenace d'efficacité mêlé a mon...

Lire la critique

il y a 2 ans

batman1985
10
batman1985

A fond la caisse !

Je ne vais pas m'étendre des masses au niveau de mon avis pour ce Mad Max : Fury Road Black And Chrome. J'ai déjà vu le film dans sa version colorisée deux ou trois fois et j'avais déjà adoré...

Lire la critique

il y a plus d’un an