Du Woody Allen (très) grand cru. Cette comédie dramatique est un sommet du brillant réalisateur new-yorkais. Drôle, original, touchant : tous les ingrédients sont réunis pour réussir une œuvre remarquable... et c'est le cas. Enfin, Woody Allen parvient à rendre passionnant un scénario qui aurait pu être anodin dans de nombreuses mains grâce à des personnages magnifiques d'humanité. Incontournable.

Créée

le 10 nov. 2017

Critique lue 193 fois

2 j'aime

Caine78

Écrit par

Critique lue 193 fois

2

D'autres avis sur Manhattan

Manhattan
Sergent_Pepper
8

Sad love in New-York

Considéré par beaucoup comme représentatif de la quintessence du cinéma de Woody Allen, Manhattan est pourtant, sur bien des points, une œuvre atypique. Le splendide prologue concentre toutes ces...

le 23 sept. 2017

64 j'aime

Manhattan
Rawi
9

Entre deux femmes...

...faire le bon choix ! Fantaisie dramatique Depuis Annie Hall, Woody Allen a gagné en profondeur et en humanité. Il ne se contente plus de faire du comique pour faire rire mais il dissèque les...

Par

le 6 févr. 2016

55 j'aime

6

Manhattan
batman1985
5

Je n'accroche décidément pas...

Je vais certainement me faire encore des détracteurs quand j'attaque du Woody Allen et notamment un des film important du cinéaste. Je vais pourtant tenter, une fois encore, d'expliquer ce qui ne me...

le 8 juil. 2012

49 j'aime

1

Du même critique

Enquête sur un scandale d'État
Caine78
2

Enquête sur un scandale cinématographique ?

Thierry de Peretti est un réalisateur doté d'une bonne réputation, notamment grâce à « Une vie violente », particulièrement apprécié à sa sortie. J'y allais donc plutôt confiant, d'autant que le...

le 20 août 2022

32 j'aime

8

Mourir peut attendre
Caine78
4

Attente meurtri(ère)

Cinq ans d'attente, avant que la crise sanitaire prolonge d'une nouvelle année et demie la sortie de ce 25ème opus, accentuant une attente déjà immense due, bien sûr, à la dernière de Daniel Craig...

le 7 nov. 2021

28 j'aime

31

L'Origine du monde
Caine78
3

L'Origine du malaise

Je le sentais bien, pourtant. Même si je n'avais pas aimé « Momo », adapté du même Sébastien Thiéry, cela avait l'air à la fois provocateur et percutant, graveleux et incisif, original et décalé,...

le 25 sept. 2021

22 j'aime