Il est tout à fait inopportun de comparer ce film avec La vie d'Adèle certes, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser totu au long de mon visionnage. Pourtant,Naissance des Pieuvres a bénéficié de bien moins de tapage médiatique et nous raconte une histoire tout à fait différente: c'est moins long, moins exhubérant, moins nu, moins sex, mais avec tout autant de bleu de piscine et de charme.
J'ai beaucoup aimé ce film mais je comprends tout à fait les personnes ne l'ayant pas aimé, c'est plutôt lent, inerte et il est vrai que le jeu des actrices peu parfois être neurasthénique. Cependant, je trouve qu'il représente à merveille l'adolescence et les grandes figures de celles-ci: la jeune fascinée par une leader faussement dévergondée, malaimée et incomprise ainsi que la fille un peu moche, un peu ronde, mais qui elle aussi à tout à fait le droit de rêver de ce beau gosse de la piscine. Le film est froid dans son ensemble, triste comme le carrelage des vestiaires de la piscine, les cacahuètes dans les assiettes en carton en soirée, et ces décors de banlieue du Val d'Oise, mais on peut sentir l'émotion y naître, son incompréhension, sa maladresse, bref, ce que tout le monde a vécu un mercredi après midi après l'UNSS volley-ball avec sa binôme d'exposé d'histoire géographie.
FrancisLuccinFa
9
Écrit par

Le 22 mai 2014

4 j'aime

Naissance des pieuvres
eloch
10

" T'imagine le nombre de gens qui ont des plafonds dans les yeux ?"

Aucun film, jamais, ne me bouleversa autant. Les actrices sont toutes merveilleuses (mention spéciale à Adèle Haenel et Pauline Acquart). L'ambiance qui, apparemment, a déplu à plus d'une personne,...

il y a 9 ans

67 j'aime

22

Naissance des pieuvres
Sergent_Pepper
7

Les illusions perdurent

La restitution naturaliste de l’adolescence est un sujet en soi : un monde cruel et retors, au gré de montagnes russes qui suivent avec passion des voies que la raison ignore. Naissance des pieuvres...

il y a 7 ans

44 j'aime

5

Naissance des pieuvres
EvyNadler
9

Les Fleurs du mal

Céline Sciamma m'avait déjà conquis avec son Bande de filles, ode à l'adolescence féminine et à ses tourments solitaires. Naissance des pieuvres signe ses débuts en tant que réalisatrice et pur génie...

il y a 7 ans

31 j'aime

2

La Divine Comédie
FrancisLuccinFa
10

Critique de La Divine Comédie par Francis Del Luccin

Incroyable, il y a dans les grands classiques ceux dont on se demande la raison de leur présence (ex: Balzac pour moi) puis il y a les chefs d'oeuvres incontestables, on se demande comment un homme...

il y a 10 ans

7 j'aime

1

Une journée d'Ivan Denissovitch
FrancisLuccinFa
5

Critique de Une journée d'Ivan Denissovitch par Francis Del Luccin

Historiquement, ce témoignage est incroyable dans sa description du quotidien avec un ton banale, un peu détaché, mais dont la vérité transpire à chaque ligne. Et c'est peut être ça qui fait que, en...

il y a 9 ans

5 j'aime

1

Naissance des pieuvres
FrancisLuccinFa
9

La Vie d'Adèle en 4èmeB

Il est tout à fait inopportun de comparer ce film avec La vie d'Adèle certes, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser totu au long de mon visionnage. Pourtant,Naissance des Pieuvres a bénéficié de...

il y a 8 ans

4 j'aime