👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

Sergent_Pepper
8

Les nuits sauvent

C’est l’un des effets festival : la programmation est tellement éclectique et internationale qu’on en oublierait presque la production nationale ; et lorsque les sous-titres ne s’affichent qu’en...

Lire la critique

il y a 4 ans

takeshi29
9
takeshi29

J'aime leurs petites chansons (d'amour) même s'ils passent pour des cons...

Pour ceux qui comme moi aiment "les gens qui doutent, ceux qui disent et qui se contredisent, et sans se dénoncer" Oui je comprends qu'on puisse reprocher des tonnes de choses à Honoré, que ce...

Lire la critique

il y a 4 ans

seb2046
8
seb2046

Jacques et le garçon formidable...

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE (17,2) (Christophe Honoré, FRA, 2018, 132min) : Cette superbe romance en plein été 93, conte la rencontre entre Arthur, jeune étudiant breton de 22 ans et Jacques, un...

Lire la critique

il y a 4 ans

Théloma
8
Théloma

Quelques souvenirs de sa jeunesse

J'apprécie le cinéma de Christophe Honoré en général mais je reconnais que sur ce coup-là c'est bien la curiosité qui m'a poussé à aller voir son dernier film. Ayant appris que l'histoire, très...

Lire la critique

il y a 4 ans

lolitamng
5
lolitamng

I don't feel very Honoré

Honoré a-t-il réellement une patte qui lui soit propre ? Un style ? Une véritable inventivité ? Excusez-moi d’être si virulente, mais quand je vois Vincent Lacoste caressant la tombe de François...

Lire la critique

il y a 4 ans

Thibault_du_Verne
8

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE – 16/20

Parcouru par une funeste légèreté, Plaire, Aimer et Courir Vite séduit autant qu’il émeut, amuse autant qu’il bouleverse. Signant l’un de ses films les plus forts, et sans doute le plus ténu,...

Lire la critique

il y a 4 ans

Arthur_DF
3
Arthur_DF

Comment renforcer les clichés en voulant défendre une cause.

Je suis sûr que les intentions de base de ce film étaient tout à fait nobles et louables, mais c’est un énorme échec. Résumer le film est vite fait: relations homosexuelles, Voilà. Parce que...

Lire la critique

il y a 4 ans

Larrière_Cuisine
5

[Ciné Club Sandwich] Plaire, aimer et courir vite

DISCLAIMER 1 : La note de 5 est une note par défaut, une note "neutre". Nous mettons la même note à tous les films car nous ne sommes pas forcément favorable à un système de notation. Seule la...

Lire la critique

il y a 4 ans

Fritz_Langueur
10

Le certain de la vie c'est la mort...

Christophe Honoré est un réalisateur atypique dans le sens où il mène ses carrières de réalisateur, scénariste, écrivain et metteur en scène d'opéra où bon lui semble, avec une certaine gravité...

Lire la critique

il y a 4 ans

Heurt
6
Heurt

Vivre c'est mourir.

Honoré revient comme l'a fait 120 battements par minute sur les années sida. Il plonge le cœur de son film dans le milieu gay en plein 1990 et contrairement à 120 battements, on retrouve les...

Lire la critique

il y a 3 ans