Le général Bwakjtilah, commandant suprême de la division d'éducation des planètes habitées entre dans le poste de pilotage. Son fidèle second, le scientifique John Glyüff, le seconde.


Bwakjtilah :
Où en étions nous ?


Glyüff :
C'était extrêmement compliqué... Vous n'êtes pas sans savoir que notre perception du flux du temps est radicalement différente de celle de ces bipèdes. Aussi allons avoir du mal à leur donner des cours de ronds-dégueux, puisqu'il nous est virtuellement impossible de suivre leurs progrès. Tout est en désordre.


Bwakjtilah :
En désordre ?


Glyüff :
Tout est en désordre.


Bwakjtilah :
Où en serons nous ?


Glyüff :
Ça n'a servi A RIEN de divulguer un douzième de notre message aux visiteurs de chaque vaisseau : au final, il suffisait qu'une seule meuf, Amya Dams, pige le truc.


Bwakjtilah :
Elle a pigé le truc parce qu'elle est intelligente ? Ou bien parce que comme elle a pigé le truc elle a pu se l'expliquer à rebrousse temps ?


Glyüff :
Tout est en désordre.


Bwakjtilah :
Pourquoi elle seule ? N'y avait t-il personne d'autre qui subira le même processus d'apprentissage ? Vu que nos ronds-dégueux sont le langage qui donne des flashes temporels, il aurait du au moins y avoir une douzaine de cas similaires... Et même beaucoup plus, vu qu'ils sont des centaines à analyser les mêmes signes.


Glyüff :
Tout est arbitraire...


Bwakjtilah :
Aussi, nous faisions de piètres professeurs. J'ai bien vu qu'ils essayaient de trouver une base commune : la mathématique, qui permettrait d'établir en un rien de temps des signes et symboles interchangeables, mais je trouverai plus formateur de les laisser jadis se démerder avec les ronds-dégueux.


Glyüff :
Je proposerai qu'on ne fasse aucun effort. Pour eux tout est en ordre alors qu'en vérité tout est en désordre. L'avenir suggère qu'ils finiront par trouver. De notre côté, on ne peut pas analyser leur progression, vu que tout sera en désordre...


Bwakjtilah :
Vous l'avez déjà dit, ça...


Glyüff :
Bravo ! Félicitations !


Bwakjtilah :
Qu'est-ce qu'on a fait quand la bombe explosera ?


Glyüff :
Je le sais à l'avance : je mourrai.


Bwakjtilah :
Pourquoi on vient à douze quand on connait l'avenir autant que le présent, et qu'au final il suffisait d'Amya Dams... Et qu'on saura qui c'était depuis le début ?


Glyüff :
Notre précieux message était divisé en douze. Mais pas vraiment pour forcer à la coopération, en définitive. Juste pour être encore plus opaque... Déjà qu'on ne fait aucun aucun effort pédagogique !


Bwakjtilah :
Mourir ? Vraiment ?


Glyüff :
Ça sert A RIEN. Tout était en désordre.


Bwakjtilah :
Juste, une question, à quoi ça sert de dépenser des sommes colossales d'énergie pour créer un champ gravitationnel à 90° dans le couloir central ?


Glyüff :
Ayé, Amya Dams a enfin épousé notre point de vue. Elle a eu des flashes depuis qu'elle a décrypté nos noms. Sous-entendant que notre intervention et nos cours de ronds-dégueux servaient A RIEN si ce n'est lui donner des migraines et des cauchemars. Maintenant elle pensera en désordre.


Bwakjtilah :
Je m'en suis félicité.


Glyüff :
Mais curieusement, elle ne voyait que des flashes du futur, et aucun de son passé... Ce qui assène un sévère coup à notre notion de "non-linéaire". Ceci dit, en bonne élève, elle ne fait PLUS AUCUN EFFORT non plus : elle se laisse donner des informations par des Chinois plutôt que de raisonner comme elle le faisait par le passé.


Bwakjtilah :
Mais le passé n'a plus lieu d'être.


Glyüff :
Tout aura été en désordre.


Amya Dams fait irruption dans le poste de commande, elle est ivre de colère.


Amya Dams :
Votre technologie rend CON !


Glyüff :
Voilà.


Bwakjtilah :
C'est dit.

Créée

le 7 déc. 2016

Critique lue 1.9K fois

69 j'aime

32 commentaires

Mike Öpuvty

Écrit par

Critique lue 1.9K fois

69
32

D'autres avis sur Premier Contact

Premier Contact
Velvetman
8

Le lexique du temps

Les nouveaux visages du cinéma Hollywoodien se mettent subitement à la science-fiction. Cela devient-il un passage obligé ou est-ce un environnement propice à la création, au développement des...

le 10 déc. 2016

260 j'aime

19

Premier Contact
Sergent_Pepper
8

Mission : indicible.

La science-fiction est avant tout affaire de promesse : c’est un élan vers l’ailleurs, vers l’au-delà de ce que les limites de notre connaissance actuelle nous impose. Lorsqu’un auteur s’empare du...

le 10 déc. 2016

194 j'aime

16

Premier Contact
trineor
5

Breaking news : t'es à court sur la drogue bleue de Lucy ? Apprends l'heptapode !

Bon, bon, bon. Faut que je réémerge d'une apnée boulot déraisonnable, rien que le temps d'un petit commentaire... parce que c'est que je l'ai attendu, celui-ci. Et fichtre, je suis tout déçu ...

le 7 déc. 2016

153 j'aime

61

Du même critique

Super Size Me
mikeopuvty
2

Démonstration par l'absurde.

Super Soy Me : Morgan Spurlock passe deux mois à ne manger que des nouilles sauce soja. Il prend quinze kilos, mais on lui enlève un rein, donc au total seulement 14k850g... King Size Me : Morgan...

le 26 oct. 2012

253 j'aime

87

Hercule
mikeopuvty
3

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGGHHHH !!!!

" SI VOUS VIVEZ A LA FIN DU COMBAT ALORS C'EST GAGNE !! AAAAAAAAAAAAAAAAAAHH !!! " " BUVEZ SOUS PEINE D'AVOIR SOIF !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! " " QUAND NOUS AURONS GRAVI CES MARCHES NOUS SERONS...

le 27 août 2014

223 j'aime

29

Pourquoi j'ai pas mangé mon père
mikeopuvty
1

La Bouse de Jamel

On sait qu'une comédie est embarrassante quand les moments comiques provoquent des soupirs gênés, et les scènes de mystère ou épiques des éclats de rire... Pourquoi j'ai pas mangé mon père est de ces...

le 10 avr. 2015

206 j'aime

22