Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Il m'a fallut un peu de temps afin de savoir ce que je pensais réellement de ce film. Je suis arrivé au cinéma sans rien savoir du film, si ce n'est qu'il était réalisé par Ridley Scott et que ce long métrage était annoncé comme une préquelle à Alien, mon film préféré.
Je suis donc arrivé en plaçant la barre plutôt haut, et finalement je suis ressorti un peu déçu.

/!\ Attention : La critique ci-dessous contient des références au film /!\

Bref, le film est (selon moi) divisé en deux parties : la première partie est celle de l'arrivée sur la planète et de l'exploration. Jusque là, j'ai espéré retrouver l'ambiance si spéciale d'Alien premier du nom. C'était déjà plutôt mal parti puisque le film commence sur une scène qui serait plus sortie d'un Starwars que d'Alien. Donc tout poursuit son petit rythme, un peu plus rapide que dans Alien, mais c'est normal, il s'agit de la version cinéma après tout.
Ensuite vient la seconde partie du film. C'est à partir de ce moment que ça commence à devenir du n'importe quoi. Tout s'accélère, et beaucoup trop vite. Les évènements s'enchaînent, le rythme est brisé (alors que dans "Alien, le huitième passager" les évènements s'enchaînaient à un rythme constant tout en s'accélérant suffisamment bien pour que le spectateur puisse être immergé dans le film) et les personnages ne semblent pas être tant bouleversés par ces horreurs... horreurs à tous les sens du termes, car on a affaire à diverses scènes, quelques fois irrationnelles par rapport au reste du film, qui n'auraient même pas lieues d'être, puisqu'on dirait qu'elles sont là pour meubler, histoire que le film dure plus longtemps. La pire scène reste pour moi celle où apparaît le zombie. On dirait que The Thing a rencontré Alien, et ça nous donne un mélange des plus déplaisants. La scène ne rime à rien, n'avance à rien, n'a rien à voir : bref, une scène totalement inutile qui est là pour appâter le spectateur du bas étage qui veut du lourd et du gore.
Mise à part que l'on découvre des personnages au fur et à mesure pour les voir mourir, leur caractère varie d'une scène à l'autre, et ça ne plait pas à tout le monde.
Après, la fin laisse suggérer une suite, ce qui n'est pas forcément malin de la part de nos producteurs/réalisateur/scénariste. Rien à dire sur les effets spéciaux, c'est vraiment beau et bien fait. Les décors sont plutôt sympas, et peut être que le Director's Cut nous permettra d'avoir un film de meilleur qualité.
Le dernier point qui m'a dérangé est la différence de technologie entre Prometheus et Alien. En effet, me direz-vous, il est logique que Prometheus ait de meilleures technologies pour le point suivant :
- Prometheus est un vaisseau scientifique, en opposition au Nostromo qui est un vulgaire vaisseau commercial, un vaisseau industriel/remorqueur.
- Il y a plus de 30 ans d'écarts entre les deux films, et donc le spectateur aurait du mal à voir une technologie comme celle d'Alien dans un film récent et à gros budget.
Néanmoins, selon moi, le film n'aurait été que plus intéressant s'il avait collé à la technologie d'Alien. On aurait déjà mieux ressentit une volonté du réalisateur à poursuivre un style, à réaliser un film car il aime ce film, et non car il a besoin d'argent. Et de plus, cela collerait déjà bien plus à l'histoire. Même si ce point n'est pour certains qu'un simple détail, il m'a dérangé pendant près de 2 heures...

En attente du Director's Cut, on ne peut pas encore donner d'avis définitif !
Yanasaco
4
Écrit par

Créée

le 2 juin 2012

Critique lue 421 fois

2 j'aime

1 commentaire

Critique lue 421 fois

2
1

D'autres avis sur Prometheus

Prometheus
Prodigy
4

Critique de Prometheus par Prodigy

Bon, faisons court, mais bref. Passons sur la déception de ne pas voir un "vrai" Alien mais un film aux liens très ténus. Soit. Passons sur la joie de voir un film de SF "adulte", en tout cas qui...

le 3 juin 2012

166 j'aime

11

Prometheus
drélium
6

Il promettait

ça passe parce qu'il y a de toute façon un certain standing qui permet de se dire avec satisfaction, ah, enfin un film de SF qui ressemble à un vrai film de SF, où on a vraiment l'impression d'être...

le 30 mai 2012

153 j'aime

52

Prometheus
Minou
7

Ash, can you see this?

En 1979 sort Alien, réalisé par Ridley Scott. En 2012 sort Prometheus, réalisé par Ridley Scott. Et la comparaison s'arrête plus ou moins là. Prometheus est, comme promis, un film qui "contient l'ADN...

le 30 mai 2012

139 j'aime

29

Du même critique

Mindhunter
Yanasaco
9

Terreur grise

Il fallait bien un Fincher pour détrôner un Fincher. Vingt-sept ans après Se7en, l'un des réalisateurs mainstream les plus talentueux de notre époque a réussi à se relever de ce que beaucoup ont...

le 15 oct. 2017

3 j'aime

Winter on Fire
Yanasaco
8

Critique de Winter on Fire par Quentin Hervault

Pour quelqu'un s'intéressant aux phénomènes compulsifs se revendiquant ou non révolutionnaires, ce film est une aubaine : une petite étude de cas extrêmement contemporaine, pouvant toucher bien plus...

le 28 août 2016

2 j'aime

Prometheus
Yanasaco
4

Mitigé.

Il m'a fallut un peu de temps afin de savoir ce que je pensais réellement de ce film. Je suis arrivé au cinéma sans rien savoir du film, si ce n'est qu'il était réalisé par Ridley Scott et que ce...

le 2 juin 2012

2 j'aime

1