👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Invraisemblable" "scénario bâclé" "mythologie pourrie" "personnages interchangeables"...
On a tout entendu, mais pas l'essentiel.
On craignait un mauvais remake du Huitième Passager, et l'on s'est finalement plaint de découvrir un excellent prequel. Car la force de Prometheus est de prolonger l'univers esthétique et thématique d'Alien, de le subvertir sans en fourvoyer la nature, sans oublier de rétablir son élégance originelle. Et force est de constater que Scott y parvient grandement, on n'a pas vu de gros budget si intelligemment utilisé depuis des lustres. Décors construits en dur, utilisation limitée des CGI, découpage d'une classe et d'une ampleur trop rares... Prometheus est un festin visuel.
Quant aux personnages, ils sont, comme toujours dans Alien, superficiels quoique très bien caractérisés, à l'exception d'un seul, David, interprété par Fassbender. Et oui ! Noomi Rapace n'est pas, en dépit des apparences, le perso principal du film, puisque les enjeux, problématiques et rebondissement reposent quasi-exclusivement sur les épaules de notre bon droïde. Un retournement des plus retors, qui amène vers des considérations fascinantes.
Scott a déclaré récemment souhaiter fusionner les univers de Blade Runner et Alien, annonce qui en surpris plus d'un. Il ne fallait pourtant pas être voyant pour comprendre devant Prometheus que le processus était amorcé.
Une évolution cohérente et brillante, qui fait aisément pardonner un montage qui sacrifia des articulations essentielles du récit, notamment dans la deuxième partie du métrage, dont les scènes coupées auraient grandement gagné à être réintégrées.
Frelon
8
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Prometheus
Prodigy
4
Prometheus

Critique de Prometheus par Prodigy

Bon, faisons court, mais bref. Passons sur la déception de ne pas voir un "vrai" Alien mais un film aux liens très ténus. Soit. Passons sur la joie de voir un film de SF "adulte", en tout cas qui...

Lire la critique

il y a 10 ans

166 j'aime

12

Prometheus
drélium
6
Prometheus

Il promettait

ça passe parce qu'il y a de toute façon un certain standing qui permet de se dire avec satisfaction, ah, enfin un film de SF qui ressemble à un vrai film de SF, où on a vraiment l'impression d'être...

Lire la critique

il y a 10 ans

150 j'aime

52

Prometheus
Minou
7
Prometheus

Ash, can you see this?

En 1979 sort Alien, réalisé par Ridley Scott. En 2012 sort Prometheus, réalisé par Ridley Scott. Et la comparaison s'arrête plus ou moins là. Prometheus est, comme promis, un film qui "contient...

Lire la critique

il y a 10 ans

139 j'aime

29

À la merveille
Frelon
10

Un amour de Malick.

Malick pousse dans ses derniers retranchements le principe d'épuration filmique et de construction sensitive qui faisait de Tree of life un monument. Si en apparence son propos est de moindre ampleur...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

1

Prometheus
Frelon
8
Prometheus

Xenoboot

"Invraisemblable" "scénario bâclé" "mythologie pourrie" "personnages interchangeables"... On a tout entendu, mais pas l'essentiel. On craignait un mauvais remake du Huitième Passager, et l'on s'est...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime

Looper
Frelon
3
Looper

Le retour vers le passé simple

Looper se voulait l'antidote aux blockbusters de SF bas du front qui envahissent les salles obscures. Las, il ne brille que par ses bonnes idées recyclées, et ne parvient qu'à mimer l'intelligence...

Lire la critique

il y a 9 ans