Film de Solveig Anspach · 1 h 27 min · 20 mars 2013 (France)

Genre : Comédie

Casting (acteurs principaux) :

Florence Loiret-Caille, Didda Jonsdottir, Úlfur Ægisson, Eric Caruso, Samir Guesmi, Alexandre Steiger, François Tarot, Anne Morin

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

C'est le début de l'été et Agathe est de retour chez elle à Montreuil. Elle doit faire le deuil de son mari, mort bêtement d'un accident de moto en Inde, et se remettre à son travail de réalisatrice. L'arrivée inopinée à son domicile d'un couple d'islandais et d'une otarie dépressive vont donner à Agathe les pouvoirs de reconquérir sa vie...

Gritchh

Gritchh

Un très beau petit film. A voir pour sa générosité, son scénario léger mais subtil et pour Florence Loiret-Caille.

il y a 9 ans

Giallover
6
Giallover

Critique positive la plus appréciée

La fantaisie reine

Il y a des films comme ça qui arrivent sans faire de bruit et qui se révèlent aussi fragiles que précieux. "Queen of Montreuil" est de ceux-là. Il a failli ne pas voir le jour : les refus de...

il y a 9 ans

8 j'aime

eloch
8
eloch

"I've got the power"

Agathe n'a rien d'une reine au sens classique du terme, pourtant c'est un être touchant et presque royal tant Florence Loiret-Caille la rend fragile et forte à la fois. Elle vit à Montreuil, mais pas...

il y a 7 ans

7 j'aime

2

Elsa_la_Cinéphile
8

Poésie en haut des grues

J'ai vu cette fable désopilante et cocasse, après avoir apprécié L'effet aquatique, de la même réalisatrice, sorti en salles tout récemment (juillet 2016). J'avais envie de retrouver ces personnages...

il y a 6 ans

4 j'aime

Pom_Pom_Galli
7

Critique de par Pom_Pom_Galli

Difficile d'écrire des lignes et des lignes sur Queen Of Montreuil. Il fait partit de ses petits films discret et assez peu médiatisé qui ne sont pourtant pas moins réussi. Mais malgré tout, Queen of...

il y a 9 ans

4 j'aime

cinelolo
7
cinelolo

Loin des chemins tout tracés...

J'avais perdu de vue Solveig Anspach depuis son premier film "Haut les coeurs !" (1999). Ce cinquième long-métrage en salle est très différent, loin des chemins tout tracés, et ça fait du bien...

il y a 8 ans

2 j'aime