Des personnages hauts en couleurs et très bien interprétés, notamment les seconds rôles avec au programme: une stripteaseuse en fauteuil roulant, un homme torche au costume enrayé, un militant pour la nature nudiste, une nymphomane fan de smiley, et un grand patron nain.. « Le ton y est acide voir carrément méchant » [Direct 2 DVD] et effectivement, le côté décalé et dérangeant fonctionne.. peu être même trop. Au final, le film reste fade et ordinaire, malgré quelques originalités.

« On dit que la chance on se la fabrique. Mais je n'ai plus besoin de chance, ce qui fait de moi... l'homme le plus chanceux du monde. »
Albinus
5
Écrit par

Créée

le 20 févr. 2011

Critique lue 289 fois

Albinus

Écrit par

Critique lue 289 fois

D'autres avis sur Saint John of Las Vegas

Saint John of Las Vegas
aldanjack
6

un film gentiment loufoque

Une comédie portée par le culte Steve Buscemi. L’histoire est celle d’un gambleur compulsif qui s’est éloigné de Las Vegas pour mener une petite vie « normale ». Son boulot dans une boite d’assurance...

le 21 mars 2016

Saint John of Las Vegas
Vash
5

Mr Pink is back

Même si c'est toujours un plaisir de retrouver Buscemi dans un premier rôle, on est un peu déçu par ce road trip qui nous perd un peu dans un scénario un peu obscur. Il ne se passe pas grand chose,...

Par

le 20 févr. 2015

Saint John of Las Vegas
Albinus
5

Jeux n'ai pas de chance

Des personnages hauts en couleurs et très bien interprétés, notamment les seconds rôles avec au programme: une stripteaseuse en fauteuil roulant, un homme torche au costume enrayé, un militant pour...

le 20 févr. 2011

Du même critique

Discworld
Albinus
5

Ouuuk ?

Terry Pratchett côtoie J. R. R. Tolkien et Jules Verne sur le podium des génies de la littérature fantastique (quelqu'un a dit J. K. Rowling?!). Son Univers le Disque-Monde est aussi détaillé que...

le 5 janv. 2012

7 j'aime

Bébé part en vadrouille
Albinus
8

BOUBOUUUUH!

Un bébé, des méchants, une musique, un gorille, une camionette, un terrier de lapin rose, un feu de fôret,... des souvenirs d'enfance inoubliables! « Si vous vous limitiez à deux rotis de porc...

le 9 févr. 2011

4 j'aime

2

Luxo Jr.
Albinus
9

Critique de Luxo Jr. par Albinus

Luxo Jr. ou comment le génie Pixar produit pour la première fois un court métrage et réalise en tout juste deux minutes la prouesse d'insuffler des émotions à travers un objet des plus banals et qui...

le 5 janv. 2011

4 j'aime

2