Une comédie portée par le culte Steve Buscemi.
L’histoire est celle d’un gambleur compulsif qui s’est éloigné de Las Vegas pour mener une petite vie « normale ». Son boulot dans une boite d’assurance n’est pas passionnant, mais ça lui convient. Un jour, il est envoyé sur la route pour enquêter sur un cas de fraude à l’assurance.
Le film est gentiment loufoque, à l’image des personnages marginaux rencontrés : une collègue de bureau qui se dessine des smileys sur les ongles, un boss nain qui se la joue caïd, des militants nudistes qui se réunissent la nuit, une strip-teaseuse en chaise roulante ou encore une torche humaine de foire.
Oui, on dira « gentillet » parce qu’on est obligé de prendre ce film à la légère. Et pourtant, on est pas dans un film complétement déjanté à la Very Bad Trip.
Un peu déçu tout de même car vu la jaquette, je m’attendais à plus de jeu et de folie.


critique publiée sur https://boulimiedeculture.wordpress.com/2011/02/07/saint-john-of-las-vegas/

aldanjack
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films avec Steve Buscemi

Créée

le 21 mars 2016

Critique lue 197 fois

aldanjack

Écrit par

Critique lue 197 fois

D'autres avis sur Saint John of Las Vegas

Saint John of Las Vegas
aldanjack
6

un film gentiment loufoque

Une comédie portée par le culte Steve Buscemi. L’histoire est celle d’un gambleur compulsif qui s’est éloigné de Las Vegas pour mener une petite vie « normale ». Son boulot dans une boite d’assurance...

le 21 mars 2016

Saint John of Las Vegas
Vash
5

Mr Pink is back

Même si c'est toujours un plaisir de retrouver Buscemi dans un premier rôle, on est un peu déçu par ce road trip qui nous perd un peu dans un scénario un peu obscur. Il ne se passe pas grand chose,...

Par

le 20 févr. 2015

Saint John of Las Vegas
Albinus
5

Jeux n'ai pas de chance

Des personnages hauts en couleurs et très bien interprétés, notamment les seconds rôles avec au programme: une stripteaseuse en fauteuil roulant, un homme torche au costume enrayé, un militant pour...

le 20 févr. 2011

Du même critique

Les Gazelles
aldanjack
7

qui n'a jamais envisagé de tout plaquer ?

Une affiche teintée de rose et 5 filles sur l'affiche : La cible est clairement identifiée : les femmes. L'héroïne se lance dans la grande aventure du célibat, une expérience avec des hauts et des...

le 12 mars 2014

12 j'aime

Le Discours d'un roi
aldanjack
8

La critique d'une orthophoniste : osez bégayer !

Dès les premières minutes du film, le sujet est posé : tiens, un homme qui a du mal à parler. Je dirais même qu’il bégaie. Tiens, ce n’est pas comme si je venais de terminer ma journée...

le 14 févr. 2011

10 j'aime

2

Terre des ours
aldanjack
6

Ce film m'a donné envie de sushis

Très gros casting sur ce film avec des acteurs très investis. D'abord l'ours brun rachitique, qui pour les besoins du personnage s'est privé de nourriture pour rentrer dans le rôle de l'ours qui sort...

le 24 févr. 2014

9 j'aime