Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Merci Netflix, mais cette fin était indigeste

* SPOILERS ! *


Oui, tout d'abord, merci Netflix. Non pas d’avoir annulé une des séries les plus ambitieuses de la plateforme, mais pour avoir écouté au moins d'une oreille les fans en offrant une fin au monstrueux cliffhanger qui terminait la saison 2.


C'est très appréciable d'avoir eu une fin et pouvoir dire adieu aux personnages.


Malheureusement, ce fut très indigeste. Ça donne l'impression qu'on a sauté à pieds joints sur une valise pour y faire rentrer le plus possible de choses avant le départ en vacances. On y perd beaucoup d'aspects essentiels à la série, qui restait une série relativement lente, portée sur les sentiments et l'introspection (collective) de chaque sensate au sein de son cluster.


Le rythme de première moitié de cet épisode final, jusqu'à la libération de Wolfgang, est insoutenable et parfois illisible, à en devenir écœurant. La seconde moitié est plus intéressante au niveau rythme, mais tellement expédiée qu'on finit par ne plus comprendre les réelles motivations, ambitions et objectifs des différents groupes (mention spéciale à la Lacuna, incompréhensible).


Le traitement des personnages, principaux comme secondaires, est très inégal. Des 8 sensates, beaucoup sont réduits au simple rang d'utilitaires (Sun, Nomi, Capheus), d'autres sont carrément inexistants (Lito, Riley), alors que c'était la grande force de la série de rendre cette diversité de personnages intéressante et utile. Seuls Will et Wolfgang, qui s'approchaient déjà des principaux personnages de la série par leurs compétences et personnalités, sortent gagnants, rejoints par une surprenant Kala, moins isolée qu'à l'accoutumé. Le traitement des alliés non-sensate est globalement assez mauvais. On essaye de donner un petit rôle dans ce fatras à chacun d'eux, mais c'est souvent assez inutile voir raté (Rajan et Mun, sérieusement ?). Dommage également de n'avoir pas eu le courage d'aller au bout de l'idée de faire mourir un membre du cluster...


Que dire de la fin expéditive de BPO, Whispers, Jonas et Lila... Rien en fait, il n’y avait plus de temps alors on règle ça à coup de "bombe nucléaire"... Mais c'était finalement pour la bonne cause, ça commençait à devenir long cette chasse à l'homme...


Reste la scène du mariage sur la Tour Eiffel, pas parfaite par certains excès, mais qui m'a plus rappelé les bons moments de la série. Elle était visuellement très belle, merci à la ville de Paris d'avoir permis cela. En tant que français, c'est magique de voir cette série finir chez nous alors qu'aucun français n'aura été mis à l'honneur dans la série. Petite fausse note à la fin : l'orgie finale était dispensable, mais que ce serait un dernier épisode de Sense8 sans sexe me direz-vous ? :)


Bref, un épisode franchement passable, mais pouvait-il vraiment en être autrement quand il faut condenser les saisons supplémentaires initialement prévues en 2h30 ? Peut-être, peut-être pas. On ne va pourtant pas bouder notre plaisir d'avoir vécu un dernier moment avec cet univers et ces personnages. Donc merci Netflix, tout de même. Mesdames Wachowski, on attend avec impatience votre prochaine idée extravagante, en espérant un meilleur succès commercial !

Sinequanone
5
Écrit par

Créée

le 21 juin 2018

Critique lue 1.4K fois

12 j'aime

Sinequanone

Écrit par

Critique lue 1.4K fois

12

D'autres avis sur Sense8 : Amor Vincit Omnia

Sense8 : Amor Vincit Omnia
Relianne
7

Quand je pense que je me suis abonnée à Netflix pour cette série...

On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va... j'ai pensé à cette phrase tout au long de cet ultime épisode (oui je sais j'exagère, mais je suis ultra fan). Ok il est brouillon, avec...

le 13 juin 2018

10 j'aime

5

Sense8 : Amor Vincit Omnia
Housecoat
7

Sensation d'inachevée

Se retrouvant seule pour condenser ce qui au départ aurait dû tenir 5 saisons en un épisode final, Lana Wachowski essaye du mieux qu'elle peut de conclure sa série après son annulation par Netflix...

le 11 juin 2018

10 j'aime

3

Sense8 : Amor Vincit Omnia
PatateGirl11
9

Des larmes et de l'amour à revendre

Ah Sense8... Comment te faire mes adieux? Ce dernier épisode était pour moi une chance, d'autant plus quand j'ai appris qu'il durait 2h30. C'était à mes yeux, un bon moyen d'obtenir une réelle fin,...

le 11 juin 2018

4 j'aime

Du même critique

FIFA 23
Sinequanone
1

EA Anti Cheat de m****

C'est l'histoire d'un jeu que tu achètes pour jouer en solo pénard sur ton PC. Tu le télécharges, l'excitation du premier lancement t'émoustille... et c'est le drame, le jeu ne se lance pas.Tu ouvres...

le 8 nov. 2022

2 j'aime

Catherine
Sinequanone
8

Merci PlayStation Now

Catherine est LE jeu console pour lequel j'étais vraiment déçu de ne pas pouvoir jouer en tant que PCiste invétéré depuis la Super Nintendo. J'ai longtemps scruté les rumeurs dans l'espoir d'une...

le 11 févr. 2018

1 j'aime

1

Dunkerque
Sinequanone
5

Boring

C'est un film de Christopher Nolan. C'est un film de guerre. Mais c'est un film de Christopher Nolan. Mais c'est un film de guerre. Oui mais c'est un film de Christopher Nolan. Oui mais c'est un...

le 20 juil. 2017

1 j'aime