Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Premier film (de fiction) de Bertrand Blier, c'est une histoire complètement improbable d'espions avec un simple médecin (Bernard Blier, magnifique) qui se retrouve plongé dans un univers kafkaïen. C'est un peu un pastiche de films d'espions, à cette époque les parodies d'espionnage pullulaient alternant le bon et le moins bon. Mais il s'agit d'un pastiche grave et sans humour (Bruno Crémer, comme toujours remarquable, n'a pas du tout envie de rire).

Il s'agit d'un film à part où le personnage de Bernard Blier et le spectateur sont plongés dans une société très menaçante (l'Est-l'Ouest, communisme, anti-communisme) où évoluent Suzanne Flon, Claude Piéplu et des comédiens beaucoup moins connus pour notre plus grand plaisir.

Un fort beau blu-ray édité par Pathé avec une interview intéressante du réalisateur.

OursKolpa
7
Écrit par

Créée

le 5 mars 2024

Critique lue 8 fois

Ours Kolpa

Écrit par

Critique lue 8 fois

D'autres avis sur Si j'étais un espion

Si j'étais un espion
Cthulhu_Mantis
3

C'est ce qu'on fait par la suite qui compte

L'habillage sonore de Gainsbourg semble sauvé ce premier film de fiction de Bertrand Blier. Cela se voir et s'entend à son visionnage qu'il n'est pas encore le scénariste et dialoguiste de ce...

le 4 janv. 2017

4 j'aime

Si j'étais un espion
AMCHI
1

Critique de Si j'étais un espion par AMCHI

Ennuyeux et bavard voilà ce qu'est Si j'étais un espion, une intrigue très mince et une absence totale de suspense qualifie ce film auquel je n'ai absolument pas accroché. L'interprétation est bonne...

le 18 août 2015

3 j'aime

2

Si j'étais un espion
Boubakar
3

Blier sans Bertrand, ou le génie sans bouillir.

Deuxième film de Bertrand Blier, c'est également sa première fiction, très inspirée des polars français des années 1960, comme ceux de Costa-Gavras où son père, Bernard Blier, joue un médecin qui...

le 8 févr. 2019

2 j'aime

1

Du même critique

Les Anges violés
OursKolpa
6

Nichons nippons

Bon, si vous n'avez jamais entendu parler de Koji Wakamatsu, c'est un réalisateur japonais né en 1936 et mort en 2012. Il était communiste (ses films sont plutôt anar, parfois nanars), révolté, il,...

le 12 janv. 2022

3 j'aime

Le Shérif
OursKolpa
6

dommage ...

The Proud Ones , le Shérif pour son titre français, nous montre le travail quotidien d'un shérif (Robert Ryan, excellent comme toujours) dans une petite ville qui s'agrandit. Rares sont les films...

le 21 janv. 2022

2 j'aime

La Sorcière sanglante
OursKolpa
5

Pixels sanglants

Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un dvd comme ça ... l'impression parfois de voir Jean-Claude Bourret parler des ovnis sur la Cinq avec plus de pixels que d'images nettes ... bref pas...

le 7 janv. 2022

2 j'aime