Excellent malgré des défauts du millénaire passé

Bonne histoire qui va loin et une héroïne qui est vulnérable et forte à la fois. Beaucoup de courage pour avancer sans être bien informée. Très James Bond féminin, avec une suite de morts, et le précurseur de la série de La fille avec le tatouage de dragon.

serge_la
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 6 avr. 2018

Critique lue 472 fois

3 j'aime

serge_la

Écrit par

Critique lue 472 fois

3

D'autres avis sur Smilla

Smilla
AMCHI
5

Critique de Smilla par AMCHI

Smilla est un film ayant de bons acteurs mais handicapé par un scénario mal construit, de fait Smilla ne m'a pas emballé malgré la présence de la jolie Julia Ormond. Loin d'être mauvais ce film...

le 19 juil. 2019

3 j'aime

Smilla
Fatpooper
3

Arrête de sourire, t'as du blanc sur le coin de la lèvre

Je n'attendais rien de ce film puisque je n'en savais rien. Enfin, j'espérais juste y trouver un divertissement honorable. Et bien que nenni, je me suis un peu ennuyé devant ce film. Le scénario est...

le 22 févr. 2014

2 j'aime

2

Smilla
YgorParizel
6

Critique de Smilla par Ygor Parizel

Thriller scandinave à la distribution prestigieuse et internationale adapté d'un roman. Le film débute par une étonnante scène au Groenland mais ensuite la mécanique de roman policier s'enclenche...

le 24 mai 2020

1 j'aime

Du même critique

Smilla
serge_la
8

Excellent malgré des défauts du millénaire passé

Bonne histoire qui va loin et une héroïne qui est vulnérable et forte à la fois. Beaucoup de courage pour avancer sans être bien informée. Très James Bond féminin, avec une suite de morts, et le...

le 6 avr. 2018

3 j'aime

The Lodgers
serge_la
7

Original

Voilà quelque chose de rare dans les films de maison hantées/fantôme/horreur: une histoire presque complètement originale. Une sorte de diabolique folie en jeu. Fin imprévisible.

le 17 mars 2019

2 j'aime

Maelström
serge_la
7

Inevitable cruauté

Film de Denis Villeneuve que j'ai vu il y a des années. Revu aujourd'hui. Histoire simple, réalisme sauf pour défauts minimes. Je crois que le thème est la cruauté, quelle soit voulue, accidentelle...

le 11 févr. 2018

2 j'aime