👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Oué se film il é nul, ia erik é ramzi é on rigol pa! i devré arreté le sinéma LOL"

En gros, c'est ce que reproche la plupart des spectateurs ayant vu Steak. Et bien je me permettrai de leur répondre que ces gens n'ont strictement rien compris au film. Vraiment. Car si ce film est bien une comédie, il n'est en rien une comédie populaire comme peut l'être la Tour Montparnasse infernale, pour faire office de comparaison. Car si Eric et Ramzy jouent dans ce film, ça n'est pas LEUR film, c'est celui de Quentin Dupieux. Il impose son univers, glauque et dérangeant, et son humour, complètement absurde et jusqu'au boutiste. En ce sens, il s'agit là d'un véritable film d'auteur. Oui les mots sont lâchés. Le réalisateur impose sa vision de l'histoire, une expérience totalement autre par rapport à ce que nous offre le cinéma (français et en général). Quentin Dupieux ne cherche pas à balancer du gag à la seconde pour faire rire le public populaire. Il fait son film. Point. Et c'est très réussi: ambiance malsaine, photo à pleurer, musique excellente, humour complètement autre... Vraiment réussi. Après, y accrocher est une autre histoire. Je comprend tout à fait que l'on puisse ne pas être réceptif à tout ça, dans le sens que l'on puisse trouver que c'est de l'esbrouffe, ne pas être adepte de ce genre de délire non-sensique, le trouver trop lent... Mais encore faut-il l'avoir compris tout cela. Si on se contente de dénigrer ce film uniquement parce qu'on n'a pas ri, c'est clairement qu'on l'a pas compris. Ni plus, ni moins. Car ce n'est pas forcément le but premier du film. Et en cela, la communication du film, axée sur Eric et Ramzy, et leur image de comiques populaire, ne l'a pas aidée (comprenons nous bien, ce n'est pas Eric et Ramzy les fautifs, mais les gens au service marketing qui ont donné cette image au film). Bref une véritable bizarrerie que tous les amateurs d'objets cinématographiques sortant de l'ordinaire se doivent de voir, ne serait-ce que pour donner un avis. Et on remerciera aussi Quentin Dupieux d'apporter un vrai renouveau au cinéma français, avec un univers jusque là assez inédit.
MVCDLM
8
Écrit par

il y a 11 ans

31 j'aime

1 commentaire

Steak
angel25
7
Steak

Un ovni qui mérite le coup d'oeil

Steak, C'est un film à part, complètement décalé, un ovni du cinéma français. Malheureusement son plus grand tord est d'avoir été vendu sous un mauvais emballage à un public non adapté pour ce genre...

Lire la critique

il y a 10 ans

49 j'aime

5

Steak
Bluug
8
Steak

Critique de Steak par Bluug

Le film, à sa sortie, a été marketé comme le nouveau film du duo comique Eric et Ramzy et c'était bien là une erreur. Flirtant avec un humour décalé, on y pénètre assez difficilement. Pour ceux qui y...

Lire la critique

il y a 12 ans

33 j'aime

4

Steak
MVCDLM
8
Steak

Critique de Steak par MVCDLM

"Oué se film il é nul, ia erik é ramzi é on rigol pa! i devré arreté le sinéma LOL" En gros, c'est ce que reproche la plupart des spectateurs ayant vu Steak. Et bien je me permettrai de leur...

Lire la critique

il y a 11 ans

31 j'aime

1

Le Chant des sirènes
MVCDLM
2

Critique de Le Chant des sirènes par MVCDLM

Je ne comprends vraiment pas la hype autour de Orelsan. Parce qu'il fait moins "banlieue" que les autres ? Parce que c'est "original" ? Franchement j'aimerai qu'on m'explique. Si je n'ai aucune...

Lire la critique

il y a 10 ans

44 j'aime

7

Les Visiteurs : La Révolution
MVCDLM
1

C'est même pas que ça soit pas drôle...

Alors. Par où commencer. Déjà soyons honnêtes. C'est loin d'être le pire truc que j'ai pu voir. En terme de comédie française, il est possible de creuser encore plus. J'en prends pour exemple la...

Lire la critique

il y a 5 ans

32 j'aime

5

Steak
MVCDLM
8
Steak

Critique de Steak par MVCDLM

"Oué se film il é nul, ia erik é ramzi é on rigol pa! i devré arreté le sinéma LOL" En gros, c'est ce que reproche la plupart des spectateurs ayant vu Steak. Et bien je me permettrai de leur...

Lire la critique

il y a 11 ans

31 j'aime

1