Film de Jim Jarmusch · 1 h 29 min · 9 janvier 1985 (France)

Genre : Comédie dramatique

Casting (acteurs principaux) :

John Lurie, Eszter Balint, Richard Edson, Cecillia Stark, Danny Rosen, Rammellzee, Tom DiCillo, Richard Boes

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Willie, un émigré hongrois, mène aux Etats-Unis une existence marginale de flambeur, autour des tapis verts des casinos ou sur les champs de course. Obsédé par le souci de refouler ses origines étrangères, il se pose devant Eddie, son compagnon de jeu, en Américain de longue date. Lorsque sa tante Lotte lui demande d'héberger, pour quelques jours, sa cousine Eva, une jeune fille de 16 ans fraîchement arrivée de Hongrie, Willie commence par se rebiffer devant le rappel trop évident de son passé... Voir plus

LoïcGuimard

Peut-être le pire film qu'il m'ait été donné de voir.

il y a 5 ans

1 j'aime

SkrrSkrr

Le Chaman

John Lurie est peut être le mec le plus cool de tous les temps

il y a 2 ans

Plisskendune

Plisskendune

Comme quoi, Jarmusch savait faire des films à une époque

il y a 6 ans

olcolo
6
olcolo

Critique positive la plus appréciée

Soigner l'ennui par l'ennui.

Le noir et blanc, des plans fixes, jamais bavard, de belles images et des acteurs sobres. Au début je me suis ennuyé comme les personnages du film s'ennuient. C'est un film sur l'incommunicabilité ,...

il y a 11 ans

16 j'aime

Sergent_Pepper
5
Sergent_Pepper

Critique négative la plus appréciée

Glande & opportunities

Entre Permanent Vacation et Down by Law, Stranger than Paradise pose les jalons du cinéma naissant de Jarmush, bien décidé à explorer l’oisiveté sous toutes ses coutures. Encore un brin brouillon...

il y a 8 ans

30 j'aime

2

Amal
8
Amal

Critique de par Amal

J'adore Jarmusch. Je n'y peux rien. J'ai une sensibilité poussée en ce qui concerne son cinéma minimaliste et son silence. Là, c'est noir et blanc, il y a John Lurie, Screamin' Jay Hawkins et des...

il y a 12 ans

25 j'aime

Clode
7
Clode

Une guitare électrique jouait lentement, lentement, dans mon rêve

J’étais au travail en face de l’écran de mon ordinateur derrière le grand bureau blanc, travaillant travaillant et puis j’allais aux toilettes et Jim Jarmusch me regardait depuis le miroir avec sa...

il y a 5 ans

14 j'aime

Carlit0
4
Carlit0

No surprises

Membre phare de cette communauté de cinéastes plus ou moins indépendants américain, Jim Jarmusch est célèbre pour plusieurs films et notamment Stranger than Paradise où il décrit l'ennui d'une...

il y a 10 ans

13 j'aime

5

oswaldwittower
8

La mort du rêve américain.

Une succession de plans séquences fixes, articulés en trois chapitres, filmés dans un noir et blanc profond et contrasté. Dans une Amérique miteuse et morose, trois personnages qui s'ennuient se...

il y a 9 ans

11 j'aime