Il est vrai que ce film n'atteins les bas fonds de l'humour putride comme l’avaient pu faire certaines comédies telles que Les Nouvelles Aventures d'Aladin ou Alibi.com, il est véridique que ce film à première vue, aucun message dangereux, cependant, ces points n'excusent sa médiocrité. Je vous propose donc ce soir, un petit récapitulatif de cette maladresse inévitable.


Un premier point à aborder serait en toute évidence le scénario bancale et puéril. L'histoire est d'une banalité sans nom, c'est un fait, mais le véritable problème se trouve dans le fait que ce film à l'air d'avoir été écrit par un quinquagénaire poussiéreux n'ayant pas vu l'ombre d'un bouton d'acné depuis des lustres, les dialogues étant surréalistes, composés dans une sorte de jargon rétro-futuriste qui mêle la racaille des années 90 et les adolescent actuels.


Les acteurs n'ont pas l'air bien mauvais en somme, mais la direction d'acteur à l'air si fragile que le potentiel des comédiens (principalement les plus jeunes) en est gâché. Du côté du personnage principal, Arthur, le style de jeu vacille entre un détachement abusé du personnage et un sur-jeu insupportable, malgré bien sur quelques scènes plutôt juste. (Au risque de me répéter, ce n'est pas ce jeune que je blâme mais bien la direction d'acteur qui a l'air d'avoir été imprécise et maladroite).


Un autre point qui m'a dérangé et que j'aimerai aborder et la longueur de certaines scènes charnelles qui en deviennent presque malsaines, surtout qu'il s'agit d'adolescents, ce qui a créé chez moi et chez mes voisins, un profond sentiment de malaise. Bien que, je dois le reconnaître, la scène de la piscine est particulièrement belle, comme si le temps de quelques minutes, on sortait du film.


Le film n'a pas l'air bâclé mais est pourtant mal écrit, en particulier les personnages. Le "plot twist" de la révélation du meilleur ami d'Arthur n'était pas une mauvaise idée en somme, prônant la tolérance et la normalisation, mais la manière dont elle a été effectuée manque de naturel et on a du mal a y croire. Le personnage du père de la fille (dont j'ai oublié le nom) est exagéré, sa fermeture d'esprit est abusive et intolérante, et son retournement de veste soudain et totalement fantasmagorique est la goutte qui fait déborder le verre d'eau du sur-réalisme de ce film.


Une comédie française ratée de plus, pas spécialement dangereux ou dérangeant mais que je ne recommande a personne. Le film ne remplit pas le contrat qu'il avait signé dans sa bande-annonce en se comparant au très bon Les beaux gosses.

SacripusObre
4
Écrit par

Le 16 août 2020

T'as pécho ?
Mister_Pop
7

Une comédie moyenne mais un film étonamment tendre et touchant

Ne vous fiez pas aux critiques désastreuses...Il y a bien 2 films dans T'as Pécho, une comédie adolescente telle qu'elle apparaît dans la bande annonce, mais au fond, le film se veut véritablement ...

Lire la critique

il y a 15 jours

9 j'aime

2

T'as pécho ?
DavidRumeaux
4

T'as pécho ?

T’as pécho ? Fait partie de cette, beaucoup, trop longue liste de comédie française pour lesquelles il y a du bon à la base, mais étiré dans tous les sens, et n’importe comment… Parceque dans...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

T'as pécho ?
Fêtons_le_cinéma
7

Les cœurs adolescents

Cette comédie aurait-elle déclenché une anesthésie générale du cœur telle que sa réception pâtisse d’aussi mauvaises critiques, tantôt remplies d’une détestation infondée, tantôt refusant en bloc la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

Jojo Rabbit
SacripusObre
1
Jojo Rabbit

Critique de Jojo Rabbit par Julien Rochedy

La grandeur du REICH y est moquée et mal représentée

Lire la critique

il y a plus d’un an

T'as pécho ?
SacripusObre
4

Un moment peu intéressant.

Il est vrai que ce film n'atteins les bas fonds de l'humour putride comme l’avaient pu faire certaines comédies telles que Les Nouvelles Aventures d'Aladin ou Alibi.com, il est véridique que ce film...

Lire la critique

il y a 2 ans