Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

De l'action, toujours de l'action et rien que de l'action

Terminator c'est un monument des années 80 et du film d'action/science-fiction, un film culte et sans doute le meilleur de la saga et le meilleur film de James Cameron. Bien que commençant sérieusement à dater, surtout au niveau des effets spéciaux, le film exploite au mieux les contraintes liées à un budget réduit. Du coup, Cameron ne montre que des bribes du futur post-apocalyptique et laisse l'imagination du spectateur faire le reste du travail.


James Cameron joue ici avec les codes du genre et redéfini le film d'action. On croit d'abord assister à un classique film d'horreur/slasher, un de plus, mais très vite l'histoire gagne en intensité au fur et à mesure que le T800 poursuit sa proie sans relâche. Sans jamais ralentir dans l'action, James Cameron fait entrer son film dans le domaine de la science-fiction. Tout est raconté par l'action, pas de pause pour blablater, pas de paraphrases pour nous expliquer ce qu'on voit à l'écran ... non, pas de perte de temps, tout est au service de l'action et de l'efficacité dans Terminator. Et que dire de la BO, cette BO de Brad Fiedel mémorable avec son thème principal tellement oppressant.


James Cameron mélange habilement les genres et va jusqu'au bout de ses ambitions, malgré un budget restreint. Et même s'il veut amener une réflexion sur l'avenir de l'homme face à la machine, il n'en oublie jamais l'essence même de son histoire, la traque "sans relâche" d'un robot à la poursuite d'une jeune femme. Et de cette jeune femme, il en fait une héroïne "badass". Et de ce robot, il en fait un "croquemitaine" effrayant. Arnold incarne à la perfection le T800, cette machine implacable et à première vue invincible. La carrure de l'acteur est impressionnante et on comprend aisément comment le T800 est devenu l'un des méchants les plus iconique de toute l'histoire du cinéma. Quant à Linda Hamilton, elle EST Sarah Connor. Michael Biehn aka Kyle Reese, quant à lui est un peu la troisième roue du carrosse. C'est le héros mâle beau, mais un peu lisse. Sarah Connor est la seule héroïne du film, c'est elle qui mène l'action et Kyle Reese finalement ne fait que la subir (je parle de l'action).


Terminator c'est donc l'histoire de homme face à la machine et rien de plus. Au final il est d'ailleurs assez ironique de voir la machine "du futur", envoyée pour tuer dans le passé celle qui dirigera la résistance, se faire aplatir comme une crêpe dans une usine par une vulgaire machine "du passé" sur une chaîne de montage robotisée ... tout un symbole.


Bref, Terminator c'est un film sombre avec une atmosphère tendue. James Cameron joue ici la carte de l'action brutale sans concession, tout juste matinée d'un semblant de science-fiction. Ici pas de blablas inutiles, mais de l'action, toujours de l'action et rien que de l'action.

Créée

le 20 juin 2021

Critique lue 870 fois

40 j'aime

20 commentaires

lessthantod

Écrit par

Critique lue 870 fois

40
20

D'autres avis sur Terminator

Terminator
drélium
9

Search mode

Non, je ne l'ai pas revu. Défendre Terminator... Défendre Terminator 3, je veux bien, là y a du challenge, mais The Terminator, rien que le titre, c'est la moitié de la planète qui s'incline...

le 23 août 2012

97 j'aime

40

Terminator
Gothic
8

Classe of 1984

The Terminator, c'est un film de genre noir thriller science-fiction action romance. The Terminator, c'est un deuxième long de Cameron écrit avec sa future femme. The Terminator, c'est une oeuvre...

le 3 févr. 2016

81 j'aime

20

Terminator
Torpenn
5

Le futur au conditionnel

Commençons par expliquer un peu le phénomène; d'abord, il y a un film de S-F à petit budget, une série B qui s'assume mais essaie de présenter aussi un petit quelque chose en plus, quelques...

le 22 août 2012

74 j'aime

43

Du même critique

Le Cercle rouge
lessthantod
8

Et n'oubliez jamais ... tous coupables !

Le cercle rouge est le douzième et avant dernier film de JP Melville et c'est un film que beaucoup considèrent encore aujourd'hui comme son chef d'œuvre absolu. C'est aussi un film qui a marqué les...

le 15 août 2021

38 j'aime

19

Kaamelott - Premier Volet
lessthantod
7

À un moment, il monte à une tour ...

Tout d'abord, je précise que j'aime Kaamelott dans son intégralité et que par conséquent, j'adhère totalement à l'évolution de la série et à son changement de ton entre les quatre premiers livres,...

le 22 juil. 2021

38 j'aime

28

Les Bonnes Étoiles
lessthantod
6

Les inadaptés

Les Bonnes étoiles est le dernier film de Hirokazu Koreeda, un drame social touchant qui repose beaucoup sur son ambiance très soignée et sur un casting vraiment très bon, en premier lieu Song...

le 12 déc. 2022

35 j'aime

2