Film de Shinya Tsukamoto · 1 h 07 min · 5 octobre 1994 (France)

Genres : Épouvante-Horreur, Science-fiction, Expérimental

Casting (acteurs principaux) :

Tomorô Taguchi, Kei Fujiwara, Nobu Kanaoka, Shinya Tsukamoto, Naomasa Musaka, Renji Ishibashi

Groupe :

Tetsuo

Pays d'origine :

Japon

Bande originale :

Tetsuo
Casting complet et fiche technique

Apres un accident d'automobile, un homme voit son corps muter en une sorte d'aimant ramassant tous les detritus metalliques de la societe. Film phare du jeune cinema underground japonais.

JoshuaLF

JoshuaLF

Je veux un remake de ce film avec Poelvoorde dans le rôle principal, Dafoe dans le rôle de la bestiole qui le poursuit et tilda swinton dans le rôle...

il y a 8 ans

11 j'aime

3

TWazoo

T. Wazoo

Soirée Eraserhead+Tetsuo : check. Rotation de cerveau : 100%

il y a 8 ans

5 j'aime

Muffinman

Muffinman

Au bout de trente minutes, on a l'impression de s'emmerder depuis une heure. TESTUO ou le n'importe quoi comme posture de l'artiste fumiste et...

il y a 4 ans

4 j'aime

1

Rawi
8
Rawi

Critique positive la plus appréciée

O.F.N.I.

Visuellement impressionnant, Tetsuo a ouvert des portes aux réalisateurs cultes contemporains. Que ce soit Cronenberg, Fincher ou certains frenchies comme Noé ou Kounen, ils sont nombreux à s'être...

Lire la critique

il y a 9 ans

burekuchan
5
burekuchan

Critique négative la plus appréciée

RIP mes yeux, mes oreilles et mon cerveau

Ce genre de film complètement barré, en général soit on adore, soit on déteste. Bah j'ai pas pu choisir. Les images sont d'une force frappante, et la BO les renforcent à merveille (gros point fort du...

Lire la critique

il y a 7 ans

real_folk_blues
8

La barre de faire (tout ce que tu veux)

Fuite en avant désespérée de la chair faible fascinée par la mort et la pénétration des corps et de l’existence jusqu’à la garde, Testuo peut être qualifié de spectacle hermétique et décourageant, à...

Lire la critique

il y a 10 ans

Velvetman
8
Velvetman

Fury Road

Fougueux et détraqué. Comme une pustule, une démangeaison qui ne demande qu’à se désagréger. Tetsuo, c’est une tempête esthétique, une tornade auditive, le cri d’un esprit frappeur qui viendrait...

Lire la critique

il y a 6 ans

Raoh
8
Raoh

Pure.Cyberpunk.Hatred.

Le personnage de Tetsuo d'Akira a du vraisemblablement marquer Tsukamoto pour qu'il s'en inspire autant pour son premier long métrage, et ce n'est pas pour me déplaire vu que j'adore cette "saga"...

Lire la critique

il y a 11 ans

Morrinson
7
Morrinson

La nouvelle chair

Rares sont les films aussi expérimentaux dans la forme qui parviennent à m'agripper du début à la fin, et laisser dans un état second, totalement abasourdi, dans le sillage de leur tumulte. La ligne...

Lire la critique

il y a 4 ans