Je ne publie pas souvent de critiques (je crois même que c’est la première que j’écris sur ce site), mais au vu des critiques que j’ai pu lire, qui sont dans l’ensemble négatives, j’ai pensé que ma perspective très positive pouvait être intéressante. Je tenterai d’être brève.

Dans l’ensemble, le film est réalisé d’une manière simple et humble, à laquelle certains reprochent un classicisme monotone. Pour ma part, je n’ai pas été gênée par cette mise en scène, car elle permet de laisser de la place à la réflexion et au jeu d’acteur, à défaut de pouvoir les pousser plus loin qu’ils ne le sont déjà.
Les décors sont magnifiques et permettent de s’immiscer complètement dans l’Angleterre du XIXe siècle, et plus exactement dans un cadre académique, constamment entouré de bibliothèques. L’ambiance est telle qu’on a presque l’impression de lire un livre en regardant un film.

Le film aborde des thèmes aussi bien romanesques que philosophiques : les sentiments confus de W. C. Minor, qui se retrouve confronté à sa culpabilité luttant contre son amour ; le langage comme la base de la réalité, changeante, grandissante et instable… Je ne veux pas dévoiler quoi que ce soit en détail, mais des questions se posent, des questions qui ne manquent pas de revenir titiller le spectateur après la fin du film.

Les personnages sont tous développés de manières à être réalistes et complexes, et incarnent des questionnements et des concepts, tout en étant fidèles aux personnages historiques auxquels ils correspondent.

Quant au jeu d’acteur, il est tout bonnement hallucinant. Je ne m’éterniserai pas là-dessus, car il va sans dire que les acteurs sont époustouflants, et vous le verrez bien si vous regardez le film.

La musique joue aussi un rôle important, et vient renforcer l’atmosphère générale du film. Bien que discrète, elle marque quelques scènes d’une mélodie au violoncelle ou d’un chant d’opéra, et crée un sentiment propre au film, dont on se remémora lorsqu’on repensera à l’œuvre.

Dans l’ensemble, The Professor and the Madman est un film qui vaut vraiment le coup d’être vu, surtout si vous aimez réfléchir, ou simplement vous plonger dans un film de la même manière que vous vous plongeriez dans un livre. Pour ma part, j’ai énormément aimé cette œuvre et je ne manquerai pas de la regarder de nouveau.

Neji75
9
Écrit par

Créée

le 4 août 2021

Critique lue 895 fois

7 j'aime

Neji75

Écrit par

Critique lue 895 fois

7

D'autres avis sur The Professor and the Madman

The Professor and the Madman
Neji75
9

Une décharge

Je ne publie pas souvent de critiques (je crois même que c’est la première que j’écris sur ce site), mais au vu des critiques que j’ai pu lire, qui sont dans l’ensemble négatives, j’ai pensé que ma...

le 4 août 2021

7 j'aime

The Professor and the Madman
constancepillerault
7

Critique de The Professor and the Madman par constancepillerault

Un film assez surprenant, non par son style (la forme est très classique), mais par son sujet. Sur le papier, ça sentait un peu le biopic empesé et le truc bavard ou bien (autre option) le truc plein...

le 27 mars 2021

6 j'aime

The Professor and the Madman
Mafelele
6

Then what ?

Film malade issu d'une production chaotique que ses auteurs réfutent aujourd'hui, The Professor and the Madman est un vieux projet que Mel Gibson souhaitait confier à son poulain Farhad Safinia...

le 1 avr. 2021

2 j'aime