👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de The Strangers

Phaedren
9
Phaedren

Le Démon, le Fantôme et le Chaman

Pourquoi êtes-vous troublés ? Pourquoi avez-vous ces doutes dans vos cœurs ? - Évangile selon Luc Six ans après la sortie de son dernier film, connu en France sous le titre de The Murderer, Na...

Lire la critique

il y a 6 ans

Sergent_Pepper
7

Voyage au bout de l’envers

Toi qui entre ici, abandonne tout repère : telle devrait être la devise de The Strangers, qui, s’il file une continuité avec les titres anglophones précédents dans la filmographie de Na Hong-jin,...

Lire la critique

il y a 6 ans

Velvetman
8
Velvetman

The Devil inside Me

Fort de deux premiers films extrêmement prometteurs que sont The Chaser et The Murderer, Na Hong-Jin revient aux affaires avec une nouvelle création qui explore profondément les racines exubérantes...

Lire la critique

il y a 6 ans

SanFelice
10
SanFelice

"On dirait que tu vas en enfer toutes les nuits"

Décidément, les Coréens ont une vision particulière de leur police. Une fois de plus, nous avons ici un policier lourdaud, dont l'intelligence ne semble pas être la principale qualité. Un policier...

Lire la critique

il y a 5 ans

JackFost
4
JackFost

Un gâchis foutraque

Le film démarre sur d'excellentes bases, avec des personnages et des enjeux bien amenés. Puis l'enquête suit son cours et on embarque volontiers dans le film, et au fil de l'eau ça devient de plus en...

Lire la critique

il y a 6 ans

Gand-Alf
9
Gand-Alf

Ride with the Devil.

Remarqué grâce à son fulgurant The Chaser, le metteur en scène Na Hong-Jin revient aux affaires, six ans après son second long-métrage, The Murderer. Sélectionné au festival de Cannes hors...

Lire la critique

il y a 6 ans

Kiwi-
7

Time to meet the Débile.

Son coup d'essai expédiait déjà un subtil jeu de piste dans le labyrinthe qu'est Séoul. Dès « The Chaser », thriller ludique dopé au vigilant et au torture-porn, Na Hong-Jin démystifiait le policier...

Lire la critique

il y a 6 ans

Halifax
10
Halifax

Apnée irréelle et angoissante

La salle fait environ 30 places. Autant dire que l'espace est restreint et pourtant on se dit qu'elle est confortable. En effet, elle l'est. Elle est surtout propice au visionnage de The Strangers...

Lire la critique

il y a 6 ans

Vincent_Ruozzi
7

Le diable s’habille en kimono

Lorsqu’un réalisateur est découvert via un premier long-métrage d’anthologie, le plus dur pour ce dernier est de maintenir le cap. Na Hong-jin avait ainsi frappé fort en 2008 avec son The Chaser...

Lire la critique

il y a 5 ans

drélium
9
drélium

"The rat fell into the trap"

Avant de complètement craquer pour le dernier Na Hong-Jin dès la fin de la séance, je me suis dit qu'il fallait m'assurer que ce n'était pas la suprême entourloupe du cinéma coréen ressentie...

Lire la critique

il y a 5 ans