Ma note

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Écrire une critique

Vu

Envie de le voir

En cours

Coup de cœur

Ajouter à une liste

Accès rapide

Description

Casting

Medias

Tops

Critiques

Listes

Réactions

Activités

Film de Krzysztof Kieslowski · 1 h 31 min · 26 janvier 1994 (France)

Genres : Comédie, Drame, Romance

Groupe :

Trois couleurs

Pays d'origine :

Royaume-Uni, Pologne, France, Suisse

Bande originale :

Trois couleurs : Blanc
Fiche technique

Karol a tout perdu : sa femme, son salon de coiffure. Humilié, il tombe dans le piège de sa propre vengeance...

Bandes-annonces

Trois couleurs : Blanc

vf

9 membres ont ajouté Trois couleurs : Blanc à leur top 10 film

PiotrAakoun
10

Critique positive la plus appréciée

Critique de Trois couleurs : Blanc par PiotrAakoun

Revoir ce film après plus de 10 années me fait rendre compte à quel point nos goûts ne changent peut-être pas fondamentalement, mais se modifient, s'aiguisent avec le temps, d'après l'ouverture...

le 12 janv. 2013

28 j'aime

4

valbrazon
5

Critique négative la plus appréciée

Critique de Trois couleurs : Blanc par valbrazon

Je n'ai pas vraiment accroché a cette suite, j'avais pourtant hâte de le voir car le premier film était excellent avec sa musique et ses plans, et aussi son choix d'actrice. J'ai trouvé que le...

le 3 févr. 2013

6 j'aime

Watchsky
8

Quelque part en Pologne

Second volet de la trilogie des Trois Couleurs de Kieslowski, Blanc s'attache à analyser la notion d'égalité telle que représentée dans la devise de la république française, et ce à travers le...

le 28 janv. 2022

16 j'aime

17

EricDebarnot
7

Vif, amusant, stimulant...

Si, au sein de la trilogie des "Trois Couleurs", "Blanc" est un film un peu déphasé par rapport à "Bleu" et "Rouge", sans doute parce que bien plus "terrien", enraciné dans la réalité sociale de la...

le 21 juil. 2016

8 j'aime

Acco
8

Critique de Trois couleurs : Blanc par Acco

Karol. Un gentil passablement naïf et dépaysé. D'autant plus que putain, les femmes, quoi. Il gagne en intégrité et en tempérament tout au long du film, jusqu'à se retrouver au milieu d'un truc qui...

Par

le 5 janv. 2011

6 j'aime

1

Khyber
7

Quand K. s'amuse

Etonnant, ce film, rapport à la production précedente de Kieslowski. Je le vois surtout comme une espèce de jeu de la part de K., jeu sur la réalisation avec un montage très fin et des milliards de...

le 5 janv. 2015

4 j'aime

Recommandées

Positives

Négatives

Récentes