Si j'ai trouvé le courage de regarder le film jusqu'au bout, vous trouverez celui de lire cette crit

Note pour l'éventuel lecteur: on appellera Edward Cullen "Ed Cul".

Déjà, quand le titre s'est affiché sur l'écran, je me suis demandé "Mais, Bella, elle avait pas eu une révélation à l'épisode 3 déjà?". Finalement comme cette question capitale m'empêchait de profiter pleinement du spectacle, j'ai préféré trancher: Bella, elle a tout le temps des révélations. Ca a coupé court au débat. Mais ça n'enlève rien au fait que les titres de Twilight sont tellement variés d'un volet à l'autre, qu'on s'emmêle rapidement les pinceaux: tentation? hésitation? En réalité, je pense que Bella aime les Magnums, ce qui expliquerait la chose (vanne pourrie).

Après, le film a commencé. Bella elle va se marier avec Ed Cul. Elle va enfin pouvoir baiser. C'est trop beau leur amour!!! Mais tout est compliqué dans Twilight, parce que les personnages sont tourmentés par la vie, c'est dur, ça pose des problèmes capitaux. Donc, avant de pouvoir se jurer fidélité, Bella et Ed Cul s'interrogent, au même titre que les autres personnages. Pour mieux comprendre les enjeux de l'intrigue, il convient de résumer un peu le cheminement intérieur de chacun:

Interrogations existentielles de Bella: "Je vais épouser Ed mais j'aime aussi Jake, que faire? En même temps, Ed il brille au soleil, et il vole d'arbres en arbres. Mais, en me mariant, c'est toute mon enfance qui s'envole, c'est flippant. Ma chambre se vide, je deviens adulte. En plus, si je veux me marier avec Ed Cul, je ne peux pas finir vieille et toute fripée, j'en ai même fat un cauchemar dans le 3, alors il faudra bien que je me transforme en vampire pour passer l'éternité avec Ed, mais bon, en même temps, je serai vivante mais morte, mon coeur ne battra plus jamais! Et papounet? Je veux dire, même si ce n'est pas toujours facile entre nous, je l'aime bien mon papa... Et puis, je m'engage pour une vie de danger, les vampires sont des prédateurs. D'ailleurs, j'ai rêvé que toute ma famille et mes amis se faisaient massacrer par les Volturi, ces méchants vampires poussiéreux...Il faut dire que toutes ces préoccupations me gâchent un peu ma joie, d'où mon air constipé et mon visage grimaçant. Mon magnifique jeu d'actrice doit faire passer l'idée que mon bonheur est entaché par le spectre de la mort! Et puis, je suis vierge et prude, surtout que mon personnage a été crée par une mormone, il ne faudrait pas que les gens pensent que j'ai le feu au cul. Je suis pure, et j'ai peur de faire l'amour avec Ed Cul, d'où mon air constipé et mon visage grimaçant. Mais je suis heureuse, ça va. Ah oui, et aussi, comme j'ai du tempérament, je suis anticonventionnelle et rebelle, je ne veux pas me marier en talons, je préfère les baskets".

Interrogations existentielles d'Ed Cul: "Je suis soucieux, malgré l'heureux évènement qui se prépare. Je regarde par la fenêtre d'un air imprégné. Je vais épouser Bella, ça fait 150 ans que je suis torturé par ma nature de prédateur et que je cherche le salut de mon âme. Bella est la femme de ma vie, avec elle, j'ai l'impression d'être un mec bien, un bon gars. Mais en même temps, I'm a monster, et c'est ça qui est dur, comment pourrais-je me pardonner un jour si je fais du mal à Bella? Je l'aime! Il faut que je lui avoue quelque chose avant le jour J...*flashback* J'ai jadis succombé à ma condition de vampire sanguinaire, j'ai tué des gens, vers 1920. En même temps, comme le film reste dans les limites de la bonne morale mormone, il faut quand même préciser que je suis l'ancêtre de Dexter, je n'ai tué que des méchants, des assassins, des violeurs de femmes, bref des monstres, mais ne sont-ce pas des humains avant tout? Je suis tellement torturé, je n'en puis plus. Ouf, j'ai avoué à Bella, et cette crétine me trouve encore plus noble du coup. Mais, Bella, je l'aime, comment pourrais-je supporter l'idée de la tuer et de la rendre aussi monstrueuse que moi, la rendre assoiffée de sang, en faire a MONSTER, just like me? Oh et puis zut, j'y vais, c'est mon enterrement de vie de garçon."

Interrogations existentielles de Jacob: "J'aime Bella, donc je devrais me réjouir pour son bonheur, mais je suis jaloux, et puis, je ne comprends pas qu'une fille comme elle, aussi géniale (oui oui, on reste médusés de voir que deux mecs puissent aimer à ce point Bella, mais bon, c'est ainsi) une fille aussi géniale donc, puisse choisir la mort plutôt que moi! En plus, je suis un loup-garou, et ma tribu est en guerre avec celle des vampires, mais je ne peux pas violer le traité de paix que nous avons signé, pourtant, j'ai tellement envie de le tuer, ce bloodsucker, je suis hors de moi! Pour la peine, je vais me couper du monde des humains pour un moment, en enlevant mon t-shirt et en me transformant en loup garou à l'aide de très mauvais effets spéciaux, et puis je vais errer dans les forêts en hurlant ma douleur au clair de lune." (comment ça, c'est cliché?)

Interrogations existentielles du père de Bella: "Hein?"

Après, le mariage arrive enfin, mais, par pure stratégie marketing, on a divisé le dernier tome de la saga en deux films, pour faire plus d'argent, alors on fait traîner l'action et on met plein de scènes où il ne se passe rien (Bella reçoit une broche, Bella a l'air constipée, Bella épouse Ed Cul qui a l'air constipé, les invités font des vieux discours plus ridicules les uns que les autres, Ed Cul porte un toast à son âme soeur, mais loup-garous et vampires n'en oublient pas pour autant leurs rivalités ancestrales, et même en ce jour de fête, les tensions sont palpables. Pour couronner le tout, Jacob, revenu à l'état humain pour l'occasion, essaye une dernière fois de convaincre Bella qu'elle a fait le mauvais choix, avant de dire que ça lui fait bizarre d'être de nouveau habillé, puis il repart).

Vient enfin le moment tant attendu de la lune de miel. Bella et Ed Cul partent pour Rio. Entre deux favellas, Bella porte un regard extatique face au folklore des bidonvilles qui s'offrent à sa vue, "so Brasil". Après avoir dansé un coup dans les ruelles de Rio au milieu des fêtards (bah oui, c'est le carnaval de Rio), ils repartent en bateau et atteignent enfin le lieu de toutes les débauches, l'île de la tentation: un îlot perdu au milieu de nulle part, avec une belle maison. Il est tant de s'envoyer en l'air. Bella se lave les dents, Bella s'épile, Bella stresse, Bella choisit un string, puis, elle se jette à l'eau, littéralement. (oui oui, elle va se baigner nue dans la mer au clair de lune avec Ed Cul. ILS SONT TOUT NUS). Puis ils baisent. Ed Cul casse le lit. Mais on ne voit rien, à part ça. Après une multitude de plans plus niais les uns que les autres, le lendemain matin, Ed Cul est torturé (pour changer). Dans le feu de l'action, la veille, il a fait mal à Bella, qui a des bleus un peu partout. Il s'en veut, jamais il ne pourra se pardonner. Mais Bella s'en fout, elle veut baiser, encore et encore. Pourtant, Ed Cul ne cède pas. S'en suivent des jours interminables où ils jouent aux échecs. Puis Bella pleure, elle est frustrée, elle veut baiser quoi!!! Alors ils baisent. Pendant 2 semaines. Non stop. Mais on ne voit rien. Puis, comme leur maison est un peu en vrac à cause de leurs ébats, une femme de ménage vaudou arrive et insulte Ed Cul, parce qu'elle sent que c'est un vampire, en bref, un monster.

Mais à part ça tout va bien. Etrange pour Twilight!!!! Vite, vite, un drame!

C'est alors que Bella se fait du poulet. Mais d'un coup, elle est répugnée, elle va tout vomir. Ed Cul lui passe les tampax (on fera semblant de ne pas avoir remarqué la légère ellipse narrative). C'est là que Bella comprend. Elle est enceinte! D'ailleurs, le "bébé" bouge déjà comme un taré. C'est la fin des haricots, Bella porte en elle un démon qui va la vampiriser. Ed Cul est torturé. Il ne se pardonnera jamais. La meilleure solution serait encore d'avorter, mais c'est contraire à la morale mormone, alors Bella rentre vite à la maison et décide de mener sa grossesse à terme, AU PERIL DE SA VIE.

Bon, là je vais faire court (je sais, on ne dirait pas comme ça, mais je synthétise!): Jacob engueule Ed Cul ("je savais bien que tu finirais par la tuer"), Ed Cul est accablé ("jamais je ne me pardonnerai si Bella meurt"). Pendant ce temps, Bella maigrit à vue d'oeil, et son ventre grossit, grossit, GROSSIT. Il est bizarre, avec plein de tâches noires. Bella est crevée, elle a pris 30 ans d'un coup, elle est faible, son coeur va lâcher d'un moment à l'autre, ses os se brisent sous le poids de ce parasite qui la ronge de l'intérieur, elle abrite un alien et son corps devient de plus en plus malsain, elle est grisâtre et a très froid. Elle se meurt. Mais elle est heureuse, car "c'est un miracle". Puis Jacob a une idée: le bébé est un vampire, il lui faut du sang. Alors Bella, au lieu d'enchaîner les repas style "frites-coca", enchaîne les shots de sang. Elle va mieux, et pense appeler le bébé par des prénoms tout pourris, signe qu'elle a repris du poil de la bête. Pendant un instant, Bella et Ed Cul se laissent aller aux joies de leur futur parentalité.

Entre temps, les loup-garous déclarent à nouveau la guerre aux vampires et veulent tuer Bella parce qu'elle va accoucher d'un monstre qui va bouleverser l'équilibre de tous. C'est alors que, comme a chaque épisode, Ed Cul, Jacob et leurs amis vont risquer leur vie pour sauver Bella. On se demande pourquoi d'ailleurs, mais bon, c'est comme ça.

En plus, comme une galère n'arrive jamais seule, Bella va accoucher, les os de sa colonne vertébrale ont craqué, Bella est littéralement pliée en deux, et le spectateur aussi. Le temps presse, elle va crever d'une seconde à l'autre. C'est alors que sans aucune anesthésie, Ed Cul lui arrache la peau du ventre à coup de dents et retire le bébé. Bella sourit, puis meurt. Jacob est effondré, mais il tombe amoureux du bébé, le coup de foudre (un peu de pédophilie dans ce monde de brutes). Ed Cul tente pendant au moins 15 minutes de ranimer Bella, qui reste morte, toute desséchée, les cheveux ternes qui se détachent par poignées, les os écrasés, le ventre béant, en sang. Elle est si maigre qu'on dirait qu'elle vient de passer ses vacances à Auschwitz.

S'en suivent quelques plans expérimentaux à la Docteur House/Tree of life, on ne sait pas trop, puis soudainement, la magie opère: Bella se regonfle comme un ballon! Mais elle ressuscite avec les yeux tout rouges: c'est devenu un vampire, A MONSTER. Comment va-t-elle gérer sa nouvelle nature???
La suite au prochain épisode!!!
SUSPENS.
williamblake
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste My year in movies: ciné 2011

Créée

le 28 nov. 2011

Critique lue 761 fois

6 j'aime

7 commentaires

williamblake

Écrit par

Critique lue 761 fois

6
7

D'autres avis sur Twilight : Chapitre 4 - Révélation, 1ère partie

Twilight : Chapitre 4 - Révélation, 1ère partie
Herma
2

Critique de Twilight : Chapitre 4 - Révélation, 1ère partie par Herma

J'avais gardé un assez bon souvenir des précédents Twilight. Pas au niveau cinématographique, bien sûr, vu que ces films sont au cinéma ce que Les feux de l'amour sont aux séries, mais c'était sympa...

le 23 nov. 2011

15 j'aime

3

Du même critique

Métamorphoses
williamblake
1

Bite bite bite

Putain je suis Christophe Honoré je suis trop un ouf de la vie, un putain de cinéaste intello subversif de dingue, j'en peux plus de mon propre génie, je me TOUCHE GRAVE, fémis fémis fémis. Attends...

le 14 sept. 2014

75 j'aime

10

Sleeping Beauty
williamblake
3

Quand on ne voit aucun intérêt à la démarche cinématographique de "l'auteur"/ "L'Apollonide" raté (a

Parfois, un film atteint un tel degré de nullité qu'on en rit. J'ai beaucoup ri. Totalement dénué de sens et dépourvu du moindre intérêt, Sleeping Beauty est un objet cinématographique hybride qui...

le 20 nov. 2011

50 j'aime

18

The North Water
williamblake
9

Trésor passé inaperçu

Cela fait assez longtemps que je n'écris plus vraiment de critiques, mais j'ai eu envie de reprendre la plume rapidement pour poster un petit billet sur cette série incroyable que j'ai découverte...

le 6 août 2021

20 j'aime

5