Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Voir le film

Relater un événement tel que celui du massacre d'Utoya ne doit pas être chose facile. Il faut mettre de l'émotion sans tomber dans le pathos larmoyant, être descriptif sans être voyeur, trouver un angle d'attaque qui sert de fil conducteur au film avec in fine, a minima, un message à transmettre. Avec Un 22 juillet, Paul Greengrass dont j'avais vraiment aimé Green Zone et Capitaine Phillips n'a pas su trouver la juste mesure dans ces différents éléments et a accouché d'un film d'un grande froideur.
Froid comme la Norvège, froid comme l'assassin, froid comme un tribunal, le film reste quasiment au niveau du reportage et n'arrive pas à nous emporter dans la détresse qui envahit les victimes prises au piège par Breivik, l'horreur qui submerge les familles ou la détermination du tueur, quoique celle-ci soit montrée de façon assez efficace.
En tant que parent, les moments d'émotion arrivent après la tuerie, lorsqu'il s'agit de retrouver son ou ses enfants et on n'a pas de mal à imaginer la détresse qui nous prendrait à ce moment là. Hormis ce moment, on assiste de loin au déroulement de l'action qui se limite schématiquement aux cadres de l'île, d'un hôpital et d'un tribunal sans dépasser ce triptyque pour aller plus loin dans l'étude sociale de la Norvège. A la vue du massacre, on est infiniment triste de ce qui vient d'arriver, mais malheureusement, avec ce film, cela s'arrête là.

Dwikka
6
Écrit par

Créée

le 17 oct. 2018

Critique lue 650 fois

2 j'aime

Dwikka

Écrit par

Critique lue 650 fois

2

D'autres avis sur Un 22 juillet

Un 22 juillet
Moizi
4

Durendal m'a tuer

Je ne comprends pas Greengrass, il ne m'avait pas encore déçu, mais là... En fait j'ai l'impression qu'il nous fait l'inverse de ses autres films qui traitent d'attaques terroristes (ou policières),...

le 2 déc. 2018

8 j'aime

1

Un 22 juillet
Cinephile-doux
7

Après le massacre

Deux films sortent (pour l'un, c'est uniquement sur Netflix) cet automne sur le massacre du 22 juillet en Norvège. Celui d'Erik Poppe (sortie le 12 décembre), Utoya, 22 juillet, est une immersion...

le 17 nov. 2018

7 j'aime

1

Un 22 juillet
Openyourmind
8

Juste...

A vrai dire je n'attendais pas grand chose de ce film dont je n'avais jamais entendu parlé à propos d'une tragédie dont on avait tous entendu parlée bien malheureusement. Après une première partie...

le 18 oct. 2018

6 j'aime

Du même critique

Dunkerque
Dwikka
4

Des soldats à sauver, pas le film

Vu la promo faite sur le film et le nom du réalisateur, j'aurai du aller voir ce film au cinéma mais les premières images ont refroidi mon enthousiasme et je l'ai finalement visionné chez moi. Bien...

le 23 sept. 2018

1 j'aime

The End of the F***ing World
Dwikka
8

Quelques jours de liberté

Il m'arrive très rarement de visionner des séries avec un tel format de 20 minutes par épisode et j'étais très curieux de voir le résultat. Au final, ce format est tout à fait adapté aux aventures...

le 4 janv. 2019

The Sinner
Dwikka
7

Des vies liées par la mort

Tout commence dans une famille qui semble heureuse, même si l'on sent très rapidement qu'il y a une part d'ombre dans au sein du couple Tanetti formé par Jessica Biel et Christopher Abbott, et rien...

le 4 janv. 2019