Un prophète, c’est un hold-up aux Césars 2010, manigancé par Jacques Audiard et son équipe technique mais surtout par sa distribution : un brillant et inconnu (à l’époque) Tahar Rahim et un sacré Niels Arestrup !


« Si tu bouffes, c’est à cause de moi ! Si tu rêves, si tu penses, si tu vis, c’est à cause de moi ! »


La priorité de Malik (Tahar Rahim) ne sera pas de s’évader : il devra apprendre à survivre, à passer de petite frappe à un mec respecté !


Il fera le choix de tout apprendre en prison : apprendre à lire et à écrire, à vaincre ses peurs, à calculer ses coups … Il aura pour mentor un Niels Arestrup, sans pardon et d’une extrême dureté !


Un prophète, c’est 9 Césars, pour 13 nominations … C’est un casting masculin avec de belles pointures : Le Passé et Grand central (2013) pour Tahar, De battre mon coeur s’est arrêté (2005) pour Niels, Zero Dark Thirty (2013) pour Reda Kateb, Frontière(s) (2007) pour Adel Bencherif et Timbuktu pour Hichem Yacoubi (2014) … Finalement que des films puissants dont on t’a déjà parlé ou dont on a hâte de te parler !


« Tu parles avec les barbus ! Tu parles avec les corses ! Tu fais le grand écart : c’est pas très bon pour les couilles ça ! »


Avec Un prophète, Jacques Audiard nous plonge dans l’univers carcéral, nous fait suffoquer, étouffer dans cet enfer, où pour seul échappatoire, Tahar Rahim devra lutter, combattre ses démons et devenir celui qu’il ne voulait pas être !

floops
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Mes chroniques d'UnFilmParJour

Le 18 avril 2017

Un prophète
Anyo
9
Un prophète

Merci Monsieur Audiard

Le cinéma français d'aujourd'hui c'est quoi ? C'est son film le plus cher : "Astérix aux jeux olympiques", c'est Michael Youn qui réalise, c'est la dernière miss météo qui joue les premiers rôles,...

Par

il y a 12 ans

91 j'aime

4

Un prophète
Hypérion
9
Un prophète

Rien qu'un Arabe qui pense avec ses couilles

Dur, violent, polyglotte, clanique, filmé dans un style oscillant entre le documentaire caméra à l'épaule et des fulgurances typiques d'Audiard, entre l'image en flamme et ces pourtours d'ombres...

il y a 11 ans

63 j'aime

2

Un prophète
Gand-Alf
9
Un prophète

Zonzon.

Depuis "Regardes les hommes tomber", Jacques Audiard est pour moi le cinéaste français le plus intéressant encore en activité. Le gars pourrait adapter les aventures de Oui-Oui que je serais le...

il y a 9 ans

58 j'aime

8

Tarnation
floops
Tarnation

TARNATION (ou L’exutoire et la libération de Jonathan)

Tarnation, anagramme de Tarantino ou mélange de « Eternal » et « Damnation », signifiant incarnation déchirée (c’est vous qui choisissez) est une claque dans ta gueule ! Repéré par Gus Van Sant,...

il y a 6 ans

2 j'aime

Divines
floops
Divines

DIVINES (ou T'as du clitoris!)

Caméra d’or à Cannes en 2016, Divines est, pour la réalisatrice, « l’éducation sentimentale de Dounia, partagée entre l’appât du gain et ses émotions. ». « Tu frappes, puis tu caresses ! » Divines,...

il y a 6 ans

1 j'aime

Edge of Tomorrow
floops

EDGE OF TOMORROW (ou Au poil de cul près)

Je suis tombée sur Edge of tomorrow un peu par hasard … Je n’avais rien à mater, un peu comme vous, si vous êtes ici … Je ne voulais pas un film trop prise de tête … Je voulais quelque chose, qui...

il y a 6 ans

1 j'aime