⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

D'un naturel et réalisme impressionnants

C'est un premier film et je l'ai trouvé réussi. J'ai été pris par le sujet, l'histoire, le climat.
Pierre Deladonchamp est excellent dans le rôle du psychopathe. Et Ophélie Bau est charmante et pleine de naturel.
J'ai quasiment oublié pendant 95 minutes que j'étais en train de regarder un film. Deladonchamps compose si bien son personnage qu'on y croit à 100%, qu'on le sent capable de tout et qu'on se demande jusqu'où ça va aller, d'autant que la violence se passe, quasi toujours, off et qu'on doit la reconstruire en imagination.
Le naturel et le réalisme avec lesquels joue Deladonchamps (et qui angoissent parce qu'on ne sait rien des motivations et de l'histoire du "vaurien" mis en scène, sinon qu'il vient juste d'être libéré de prison) m'ont un peu rappelé ceux de Michel Galabru dans Le Juge et l'Assassin de Tavernier. Les deux psychopathes tueurs se ressemblent un peu, pas physiquement bien sûr, mais par leur naturel dans le mal et l'espèce de jouissance qu'ils semblent en tirer.
Le film est parfois bavard, mais il évite soigneusement de nous donner tout début d'explication sur le comportement de ce Djé qu'incarne Deladonchamps, et c'est d'autant plus angoissant, parce que le spectateur est vite mis dans la confidence de la nature mauvaise de celui-ci, comprend vite qu'il est capable de tout, du pire, alors que les autres protagonistes de l'histoire se fient, eux, plus ou moins à la bonne mine et au côté rassurant de ce mec dont ils pensent seulement que c'est un pauvre type en rupture de ban, qui sans doute n'a pas eu de chance dans la vie et qu'il faut donc traiter avec bonté et humanité... alors que c'est une bête féroce.

Sinon, j'ai été un petit peu déçu par le final et l'ambiguïté dans laquelle il nous laisse. J'ai trouvé que, de la part du réalisateur, c'était un peu facile de s'en tenir à ce parti-pris de pur constat d'un être malfaisant dénué de toute moralité, en nous donnant pour seule explication de son comportement celle déclarée dans le titre de son film.

Fleming
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Tous les films sortis et vus au cinéma en 2021

Créée

le 31 oct. 2022

Critique lue 867 fois

9 j'aime

Fleming

Écrit par

Critique lue 867 fois

9

D'autres avis sur Vaurien

Vaurien
Fleming
6

D'un naturel et réalisme impressionnants

C'est un premier film et je l'ai trouvé réussi. J'ai été pris par le sujet, l'histoire, le climat. Pierre Deladonchamp est excellent dans le rôle du psychopathe. Et Ophélie Bau est charmante et...

le 31 oct. 2022

9 j'aime

Vaurien
Ismael24
8

Dans le sillage d'Hanecke

Dérangeant ? Sans aucun doute. Malsain ? Peut-être. Immoral ? Je ne sais pas. Ce qui est certain c’est que le premier film de de Peter Dourountzis frappe fort dans un registre de surcroît assez...

le 11 juin 2021

7 j'aime

Vaurien
Pout
7

Robin déboires

Vaurien est la contraction de « valoir » et « rien ». Cette révélation, aussi inattendue soit-elle (ne me remerciez pas!), est à la langue française ce que l’empathie est au spectateur de cinéma, à...

Par

le 16 déc. 2020

7 j'aime

Du même critique

Le Sommet des dieux
Fleming
7

Avec la neige pour tout linceul

J'ignore à peu près tout des mangas. Je n'aime généralement pas les films d'animation, les dessins retirant, selon mon ressenti, de la vérité au déroulement filmé de l'histoire qu'on regarde. Et je...

le 24 sept. 2021

37 j'aime

19

Amants
Fleming
5

On demande un scénariste

J'ai vu plusieurs films réalisés par Nicole Garcia. Le seul qui me reste vraiment en mémoire est Place Vendôme que j'avais aimé. Elle, je l'apprécie assez comme actrice, encore que je ne me souvienne...

le 17 nov. 2021

33 j'aime

16

BAC Nord
Fleming
6

Pour les deux premiers tiers

Les deux premiers tiers du film sont bons, voire très bons, en tout cas de mon point de vue. J'ai trouvé ça intéressant à regarder et à suivre. Et même passionnant. Est-ce outrancier ? Je ne connais...

le 16 août 2021

32 j'aime

19