Bruler tout sauf les symbiotes, ils n'ont rien demandé.

Bonjour a tooooous les amiiiis, pour ceux me connaissent pas, vos grand-mere qui font le couvent, sur le parking d'auchan, leeeeeeees aaaaaaaaaaamiiiiiiiiis, c'est la catastrophada, c'est la merdada, c'est pas Venom 2 c'est Venul 2 wallah c'est nul Sony j'vais t'enculer
Vous trouvez cet intro de critique hors de propos, extrêmement débile voir insultante pour votre intelligence, j'vous rassure je suis complètement dans le ton du film.


Un peu de contexte avant ca, Sony qui a cause du contrat avec Disney ce retrouve avec un nombre limité de personnage issu de Spider-Man decide quand meme de crée son univers cinématographique avec les méchant de Spidey mais sans ce dernier, Univers qui compte a ce jour les 2 premier Venom, et non Into the Spider-Verse ne compte pas, c'est dommage t'aurais au moins pu te vanter d'avoir un chef d'oeuvre par rapport au MCU, je m'étale pas sur le 1er Venom que j'ai trouvé merdique, pitoyable, qui adapte un arc que j'aime bien: Lethal Protector, mais qui gaspille 4/5 symbiotes en les faisant mourir sur des clodos ou des lapins, et bien sur la non-violence du film dans l'unique but de pouvoir inclure Venom dans le MCU rendant l'idée d'univers cinématographique encore plus inutile si tu tient a foutre ton persos star dans l'univers des autres.


J'avais donc aucune attente sur Venom 2, meme pas le venu de Carnage car je savais qu'on allait ce tapé un serial killer tout public, ni Andy Serkis a la réalisation car meme si je l'adore en tant qu'acteur et que j'aime beaucoup son Mowgli, bah Ruben Fleischer aussi j'aime bien ses films et on a vu le résultat de Venom, ma seul attente était de voir une bouse, sauf que j'ai eu pire qu'une bouse.
D'ailleurs coincidence rigolote mais l'année de la sortie de Venom était publié le comics Venom de Donny Cates qui démarré en fanfare, et cet année en 2021 ce meme Venom de Donny Cates c'est conclu, c'est révélé être la meilleur série de comics du personnage, tandis que Venom 2 a surement toute les cartes pour etre ce qui c'est fait de pire sur le personnage.
Moment oracle mais Venom 3 sortira la meme année que Spider-Man 2 PS5 et ce dernier aura un Venom irréprochable, tandis que le 3eme opus creusera encore dans la fosse a purin, vous l'avez lu ici en premier.


Venom 2 adapte le comics Maximum Carnage tellement librement qu'on en retrouve que 2 personnages et l'évasion de carnage (traduction ils on feuilleté le début) dans les 2 cas il s'agit de Kletus Kassady qui va s'échapper de Ravencroft avec sa meuf Shriek, une mutante pouvant tiré des ondes sonique et crié des ultra-sons, créant le chaos en ville, sauf que la ou j'vous ai raconté le 1er chapitre de Maximum Carnage, en ce qui concerne Venom 2 j'vais ai raconté l'intégralité du 2eme acte.
Je passerais a l'aspect adaptation a la fin de la critique mais on attaque le plus gros problème du film c'est qu'il est incroyablement vide, et c'est pas comme le 1er film ou plus de 40 minute on était viré du montage, Serkis a bien spécifié que le film a été écris et tourné pour ne faire qu'1H30, alors franchement change d'acteur principal parce que le scénario qu'a pondu Tom Hardy, et je parle bien de Tom Hardy car encore une fois en interview on te sors que Tom Hardy est plus important au scénario que la vrai scénariste qui nous accouché de chef d'oeuvre comme le 1er Venom, Cruella et Cinquante nuances de grey, donc change ton acteur/scénariste parce qu'en 1H30 il se passe autant de chose que dans un épisode d'un dessin animé spider-man, le film peut se résumé a
- Venom/Eddie on des problèmes de relation
- Eddie se fait mordre par Kletus pendant une interview et s'échappe
- Venom quitte Eddie
- Carnage/Kletus recupere Shriek et font un bordel en ville
- Eddie recupere Venom
- Combat de fin
Du coup la question a 1 millions c'est bien sur il vont faire quoi pour comblé 1H30 ? et non pas de scenes d'actions, il n'y en a que 2 dans ce blockbuster a 110 000 000 de dollars dont une que Sony a gentiment devoilé dans son intégralité sur youtube, non a la place Andy et Hardy nous gratifie pendant 60% du film de dispute de vieux couple entre Eddie et Venom, des scenes d'un rare malaise, des scene ou l'humour est avant-gardiste, n'avez vous jamais rêver de voir Venom adopté des poules et faire un caca nerveux car ON VEUT CROQUER DES MECHANTS PAS DES POULETS, n'avez vous jamais rêver de voir Eddie se disputé avec Venom en mode tentacule tète (on devrais appeler ca une Tetacule) une dispute ou Venom envois Eddie dans le décor, Eddie réplicant par un coup de casque de moto ou comme dans un court-métrage Looney Tunes on a un gros plan sur Venom avec les dent pétés sur une petite musique rigolote, avant de jeté toute les affaires d'Eddie par la fenêtre en hurlant DEHORS SORS DE CHEZ MOI, scene tellement pathétique et hors propos avec le personnage que j'ai pour la premiere fois de ma vie eu envie de quitter la salle de cinéma, alors pas de doute Hardy a une vision d'auteur du personnage et ils on du bien rigolé pendant le tournage, mais j'aurais préféré des gens impliqué pendant que Hardy et compagnie se serait amusé sur Fortnite.
Et comme le film est trop occupé a ridiculisé Venom au point d'en faire le jar jar binks de la génération 2020, et bah les autres personnages au nombre incroyables de 4 ne sont pas developpé: Patrick Mulligan en plus d'être un policier multifonction tellement ce film est un microcosme ne sert a rien a part être le méchant flic qui embête le gentil héros dans son enquête, Shriek est inexistante alors qu'elle organisé de veritable tuerie dans le comics pendant que Carnage faisait ses magouilles, ce dernier n'est meme pas introduis si bien que toute ses particularité ne sont meme pas expliqué donc on a droit a Venom en rouge ni plus ni moins et si tu connais pas le personnage bah t'es paumé, Anne est tout aussi sous-exploité et potiche que dans le 1, et son apparition en She-Venom ne dépasse toujours pas les 15 secondes (comme quoi la solidarité féminine c'est une bel connerie maintenant que je sais c'est une madame a l'écriture au moins du 1er) et Kletus est le seul a avoir un minimum de temps d'écran mais ca veut pas dire qu'il a la meilleur écriture, non parce que vas-y que lors de l'évasion de Shriek j'me prend son cri ultrasons dans la gueule donc je connais une des faiblesses du symbiotes, mais j'vais quand meme organisé mon mariage/combat de fin dans une église a laquelle je n'ai meme pas bloqué ou détruit la cloche au cas ou.
Et punaise cet bataille de fin minable, avant la sortie du film Sony à dévoiler 4 posters personnages moi innocemment j'me voyait déjà une bataille de fin tag-team avec Venom/She-Venom et Carnage/Shriek, mais comme je l'ai dis She-Venom a fait ses 10 secondes d'apparition sans parler que Anne ce fait capturer pour la fin du film, donc on a un superbe combat de fin illisible entre Venom et Carnage et ridicule entre Shriek et Patrick mulligan, sans compté le mari de Anne qui jette de l'essence enflammé sur Carnage car t'en fait pas meme pendant le climax on ce tape de l'humour carambar.


La qualité des CGI me font encore me demandé si c'est vraiment Andy Serkis derriere la caméra car non seulement elle ne sont pas aboutis mais surtout bordel qu'on voit rien en dehors des plan fixes, j'étais au dernier rang de ma salle pourtant mais le combat de fin est illisible, le flou de mouvement il fallait le baisser de 80% minimum, c'pas comme si y avait plein de travail a faire vous avez une seul scene d'action dans tout le film.


D'ailleurs dans le meme theme la réalisation est porté disparu, la seul idée de mise en scene qui sors du lot c'est l'enfance de Kletus raconté dans une 3D simili animation traditionnelle, ou l'on à ironiquement les passages les plus violent du film, mais rapidement enlaidis par une incrustation immonde d'Eddie et Kletus sur l'animation, a part cet scene c'est ultra classique, non meme pas classique c'est automatique, et bon sang déja que le 1er film hurlé sa nécessité d'être +18, mais la ils on sorti le mégaphone, plus de 6 fois on a droit a la décapitation hors-champ, surtout que vous avez Carnage un serial killer, vous adaptez un comics ou plusieurs passages sont dédiés uniquement au méchants qui font un massacre en ville, le pire c'est qu'on les à ses massacres dans le film mais c'est constamment une radio ou une télé qui relaye l'infos donc meme ca c'est hors-champ, et ce Carnage pas si méchant qui pousse les gens avec ses tentacules qui on des lames au bout, ca vaut bien le coup de nous rabâché que c'est un serial killer dangereux parce qu'en vrai ca va j'peut survivre a des pousses


Et si déjà le film en tant que tel ne tient pas débout alors imaginez si comme moi vous êtes fans du comics et de Venom car on va enfin aborder tout ce qui est relatif a l'adaptation


Alors mes gens, Venom et Carnage sont des symbiotes, plus précisément des Klyntar, un Klyntar s'adapte a son hôte et pas l'inverse, possède tous un pouvoir précis qui les différencie, et n'on pas la meme conception des relations amical/amoureuse au point que le simple fait d'être enceinte les écœure.
Il est donc tout a fait logique que Venom décide une fois séparé de Eddie de faire un coming out LGBT dans une rave party LGBT en nous faisant un pitch twitteresque au micro je suis sortis du placard, la société n'accepte pas les gens différent, il faut être fier de ce que l'on est avant de s'étaler dans un coin en pleurnichant j'aurais tellement aimé que tu me voit comme ca tel un ado vivant dans un climat familial homophobe (deuxieme scène ou j'ai failli quitter la salle) et ceux alors qu'il promettait a Eddie a la fin du 1 et juste avant dans ce 2eme film de récupérer Anne et de reformer un couple hétérosexuel, ce qui est normal car comme dis plus haut c'est l'hôte qui influence le symbiote qui s'en fout des questions de genre de couple et d'amour donc d'où sors ce coming-out.
Non parce que leur imagination débordante digne d'une youtube poop ils aurait pu la garder pour Carnage, qui ce retrouve avec les meme pouvoirs que Riot (le méchant du 1er film hein vu que tout le monde l'a oublier) et les spécificité propre a Carnage comme le fait qu'il sois lié au sang donc impossible a séparé de Kletus, ce qui lui offre une régénération je ne sais combien supérieur a tout les autres symbiotes ne sont tout simplement pas exploité et inexistante, a la place on a Carnage Hacker qui transforme ses doigts en clé usb sur un ordi de superette pour obtenir l'adresse de l'hopital qui détient Shriek, son numéro de cellule et meme un plan en 3D de l'hopital, par contre il se sont souvenus que Carnage et Kletus sont tellement complémentaire que leur réplique est Je suis Carnage en opposition au Nous sommes Venom, ce qui naturellement aboutiras à Carnage qui a le dessus sur son hôte lors du climax essayant a plusieurs reprise de tué Shriek, et Carnage séparé d'une facilité déconcertante de Kletus avant que les 2 se fassent bouffé car quitte a s'en battre les couilles autant y allez jusqu'au bout, et oui Carnage se fait bien mangé et meurt, ce qui n'aurais pas du le tué mais fusionné avec Venom comme a la fin du 1er film mais bon la cohésion dans une suite c'pas le plus important.
Mais t'inquiète pas Toxin est toujours possible car il semblerait oui il semblerait que Carnage ce sois lié a Patrick Mulligan, peut être que le plan a été coupé au montage car je l'ai pas vu mais hé on a teasé Toxin vous êtes content les fans après qu'on ce sois débarrassé d'un méchant iconique ?


Et en fait tu voit mes dernières lignes ca résume bien pourquoi ce film plus qu'une autre mauvaise adaptation de comics m'énerve, parce qu'ils avait tout les ingrédients pour faire au moins un bon film Venom, on a un arc propice a de l'action burnée et sanglante, on a un méchant marquant on a tout, mais non, meme un combat de fin épique entre les personnages qu'on voit sur l'affiche il ne le font pas, toute l'équipe du film s'en fout de Venom ou de faire un bon film, il font des films Venom comme tu ferait un barbecue avec tes copains sauf qu'en plus tu cracherais sur les saucisses, le film est vide sans scénario sans enjeux sans envie sans passion en plus d'être une insulte au fans de comics, la seul utilité de ce film c'est de pouvoir être greffer a la scene post crédit
Car oui ca y est le caca nerveux de Sony a fonctionné a force de rendre Venom tellement puéril que la moitié de ma salle était remplis d'enfants, Venom va rencontrer Tom Holland, maintenant on sais ou elle est l'envie et la passion de l'équipe mais elle est pas artistique ca c'est clair.


EDIT POST NO WAY HOME: et bien au final Venom est arrivé dans le MCU aussi vite qu'il est venu puisque dans une scène post-générique Venom retourne dans l'univers Sony laissant une trace de Symbiote avant de repartir, tout ce foin pour au final faire un autre Venom que celui de Tom Hardy, alors si il est mieux et moins guignol que celui de Sony je dis pas non hein, mais ca valait le coup d'infantilisé (pour pas dire Jar Jar Binksé) un méchant légendaire de Marvel pour faire le sien de son coté non ?


Mais j'peut pas vous laissez sur ca quand meme donc voila quelque conseils lecture et gaming avec Venom:


La naissance de Venom et du mal: Les meilleur bases pour connaitre le personnage, La naissance de Venom est un recueil des toutes premiere apparitions du personnages, mais si vous préférez une histoire complete foncez sur Dark Origin qui revisite la meme période mais du point de vue Eddie ou on découvriras son enfance et sa famille un peu merdique, la haine qu'il va cultiver pour Spider-Man et sa rencontre avec Venom, c'est une bonne version moderne.
Maximum Carnage et Venom vs Carnage: j'ai déja pas mal vanté les qualités de Maximum Carnage dans la critique qui bien qu'il sois un arc que je qualifie gentiment de "padcervo" ou c'est surtout l'action qui prime, reste un comics assez marquant qui a en plus un casting assez complet de méchant et de gentils, pour ce qui est de Venom vs Carnage il s'agit non seulement des debut de Clayton Crain sur les symbiote avec son style peinture digital déjà superbe dans ce comics et qui c'est vite perfectionné dés 2010, mais aussi l'introduction de Toxin l'enfant de Carnage.
Agent Venom: dans les comics Flash Thompson c'est vite séparé de sa caractérisation unique de brute d'école et est devenu militaire avant de perdre ses jambes a la guerre, mais ce n'est pas ca qui l'a empêché d'obtenir Venom qui a cet époque etait SHF (Sans Hote Fixe) et s'en servis pour accomplir diverse missions sous le pseudonyme d'Agent Venom, non seulement j'adore cet version qui je trouve à un design d'une classe incroyable mais surtout ce comics a l'intelligence contrairement a Venom 2 de traité la relation Hote-Symbiote de manière sérieuse, y a un vrai conflit interne avec les difficulté de Flash a maitrisé Venom et on montre bien que sa vie peut a tout moment tourné au drame si il se foire, et si vous avez accroché a Agent Venom je vous redirige vers mes histoires préférés du personnages: Space Knight ou il fera équipe avec les gardiens de la galaxie, Mania ou il contaminera involontairement une ado qui deviendra son acolyte et combattront la pègre ensemble et Une bande de sauvage ou il affronteras un groupe de criminelle (dont Toxin) au parfum de son identité secrete.
Maximum Carnage sur Snes et Spider-Man sur PS1: et ouais on revient a Maximum Carnage qui a eu droit a son beat-em all sur snes et megadrive, dans les deux versions il s'agit d'un jeu vraiment sympatoche et très fidèle au comics mais j'ai une préférence pour la version super nes surtout pour l'aspect musicale et notamment ce theme principal de fou furieux, en ce qui concerne Spider-Man PS1 c'est juste un classique de la console et un jeu de mon enfance, prototype de ce que sera les Spider-Man de sam raimi sur playstation 2, le jeu a une ambiance très comic-book avec une excellente vf et bande-originale et un gameplay qui a bien vieillis malgré une légère lourdeur, et encore une fois une meilleur adaptation de Venom qui meme si il fait des blagues a quand meme ses moments ou il est effrayant, fort, ce montre comme un vrai obstacle, et pourtant c'est meme pas le vrai méchant du jeu.
Ultimate Spider-Man sur PS2 et Le règne des ombres sur PS3: 2 open world mais bien différent, Ultimate Spider-Man est une histoire originale ce situant dans l'univers du comics du meme nom et centré sur Spidey et Venom, le jeu nous permet d'incarner les deux personnages avec des phases en open world ou on accompliras des quêtes divers et varié pour débloquer les missions d'histoires, des missions de poursuite de combat et de boss mais dans la retenu et la ruse pour Spider-Man et bourrin et sauvage pour Venom, on bouffe carrément un enfant dans la 1er mission de ce mission, le jeu est en cell-shading encore jolie de nos jours et comporte pas mal de guest stars comme Wolverine
En ce qui concerne Le règne des ombres on est sur un jeu avec un univers original sans inspiration direct, le jeu est très adulte et sombre voir malsain a certain moment et traite d'une invasion de symbiote sur l'Amérique, Spidey sera aussi infecte et l'on aura accès au fameux costume noir, le jeu a un gameplay plus accès beat em all ultra nerveux avec combat dans les airs, au sol et sur les murs, avec un petit aspect rpg ou l'on aura un arbre de compétences pour chaque costumes, ainsi que des choix a faire durant l'aventure avec un choix de 4 fins, deux bonnes et deux mauvaises, malheureusement le jeu a deux énormes défauts, beaucoup de bugs que ce sois des PNG immobiles, des ennemis qui nous attaque pendant les cinématique, ou des bugs de collisions, et surtout une VF immonde souffrant d'acteur en roue libre ou qui ne savent pas jouer, voir les deux, mais vous en faites pas c'est rien comparé au horribles version PS2/PSP, vraiment regardez des vidéos c'est un nanar vidéoludique

DocteurGlitch_Cinq
1

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les pires blockbusters et Les plus mauvaises adaptations de livres au cinéma

Le 16 octobre 2021

23 j'aime

12 commentaires

Venom: Let There Be Carnage
CharlesVignon8
2

Un carnage => Direction poubelle

Pour le coup, je ne sais même pas quoi dire. Parce qu’absolument toute personne un tant soit peu censée s’attendait à ce que ça foire. Même avec Andy Serkis à la réalisation. Même en décidant...

il y a plus d’un an

25 j'aime

3

Venom: Let There Be Carnage
DocteurGlitch_Cinq
1

Bruler tout sauf les symbiotes, ils n'ont rien demandé.

Bonjour a tooooous les amiiiis, pour ceux me connaissent pas, vos grand-mere qui font le couvent, sur le parking d'auchan, leeeeeeees aaaaaaaaaaamiiiiiiiiis, c'est la catastrophada, c'est la merdada,...

il y a plus d’un an

23 j'aime

12

Venom: Let There Be Carnage
DocteurGlitch_Cinq
1

Bruler tout sauf les symbiotes, ils n'ont rien demandé.

Bonjour a tooooous les amiiiis, pour ceux me connaissent pas, vos grand-mere qui font le couvent, sur le parking d'auchan, leeeeeeees aaaaaaaaaaamiiiiiiiiis, c'est la catastrophada, c'est la merdada,...

il y a plus d’un an

23 j'aime

12

Godzilla vs Kong
DocteurGlitch_Cinq
2

J'vais te démolir le fion mais c'est pour ton bien

Avant de commencer, il faut savoir que je suis un énorme fan de kaiju-eiga et notamment de Godzilla. J'ai vu tout les films lu tout les comics et manga jouer a tout les jeux vidéo, je possede 2...

il y a 2 ans

20 j'aime

7

Les Bad Guys
DocteurGlitch_Cinq
8
Les Bad Guys

Tarantino pour gosses et sans plan pieds (dommage)

Dans ma critique de Tous en scène 2 je disais que le studio Illumination me laissait totalement indifférent d'où la surprise quand j'ai adoré ce film, alors je rassure Dreamworks c'est absolument pas...

il y a 10 mois

13 j'aime

3