Vidocq c'est simple, c'est un genre de super flic du XIXe qui serait plutôt fort en kung-fu et qui serait incarné par Depardieu. Ce serait un tueur trop classe qui serait plutôt fort en kung-fu avec un masque miroir pour que comme ça les gens voient leur propre mort au moment crucial. Ce serait un Guillaume Canet un peu bébête. C'est une caméra numérique aux effets de filtres et tenus par un mec qui doit sans doute faire autre chose en même temps qu'il filme si on en croit la tremblotte permanente et les violentes secousses impromptues. Après il y a cet art de filmer tout le monde en contre-plongée histoire de bien voir les trous de nez des acteurs, un peu comme quand on reste assis pour dire bonjour à quelqu'un qui est debout. Il y a aussi des bruitages tirés des meilleurs jeux vidéos de la fin des années 90 appliqués à la moindre action : poser un verre, bouger un drap en train de sécher... des actions assourdissantes c'est bien connu. Pitof conçoit son film comme un jeu vidéo, sauf qu'il n'a pas dû tellement jouer puisque les jeux vidéos peuvent être beaux parfois. Ca pourrait être drôle à un degré éloigné, mais ça ne l'est même pas, c'est beaucoup trop pénible pour ça et ça n'en reste au mieux qu'un moment de ridicule total et gênant.
I-Reverend
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les plus mauvais films français et Les meilleurs films avec des dinosaures

Créée

le 7 juin 2012

Critique lue 2.1K fois

23 j'aime

7 commentaires

I-Reverend

Écrit par

Critique lue 2.1K fois

23
7

D'autres avis sur Vidocq

Vidocq
Ezhaac
8

Paris gothique en numérique

Le film qu'il vaut mieux ne pas aimer quand on veut briller en société, tant il se traine une réputation usurpée de nanar. Alors c'est le moment de m'empoigner les couilles et de les poser sur ce...

le 16 janv. 2011

64 j'aime

16

Vidocq
I-Reverend
1

Trou de nez !

Vidocq c'est simple, c'est un genre de super flic du XIXe qui serait plutôt fort en kung-fu et qui serait incarné par Depardieu. Ce serait un tueur trop classe qui serait plutôt fort en kung-fu avec...

le 7 juin 2012

23 j'aime

7

Vidocq
Ugly
2

Un Vidocq numérique, mais vomitif

Quand j'ai vu ce film vers 2002, j'ai pas tout à fait réalisé ce qu'il m'arrivait ; revu hier, j'ai tout compris, mais j'en garde une rancoeur terrible ! Je m'attendais à voir un beau biopic sur la...

Par

le 31 mars 2018

16 j'aime

20

Du même critique

Station to Station
I-Reverend
10

Si ce n'est pas un effet secondaire de la cocaïne je pense que ça doit être de l'amour.

Station to Station est né de l'inspiration d'un David Bowie exsangue, squelettique, se nourrissant exclusivement de poivrons, de lait et de cocaïne. Il marque une étape décisive dans la construction...

le 21 févr. 2013

59 j'aime

10

Transformer
I-Reverend
10

I keep hangin' round.

Et voilà, ça commence, les idoles tombent. C'est moche, c'est inévitable, c'est statistique. 71 ans, avec de tels antécédents c'est même pas si mal. Ca fait un moment que je me tâtais à écrire une...

le 30 juin 2022

55 j'aime

21

Le Bal des vampires
I-Reverend
10

Lalalalalalala laaa, Lalalalalalala laaa !

Un jour, j'aurai vu tous les films de vampires. Ah "Le Bal des Vampires" ! Ca me ramène à une joyeuse époque, celle où débuta mon amour immodéré des vampires, celle où, usant les genoux de mon jean...

le 6 janv. 2014

49 j'aime

48