Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Dans ce film,ce sont les paysages qui m’ont d'abord conquis. C'est beau et c’est bien filmé. La photographie est très bonne. Wild, c’est l ‘état sauvage, la nature, les forêts, le désert, les plaines. Mais, c'est surtout un message positif sur l'art de transcender sa souffrance. Cette femme courageuse entreprend un périple de 1700 km faisant ainsi une série de deuils nécessaires et renaître à la vie. Certaines fois, l'aspect quasi-documentaire des flashbacks sur sa vie antèrieure m'a presque détaché par rapport à l' histoire racontée. Sur ce parcours long de plusieurs milliers de kilomètres, on sent que notre héroine , impeccablement jouée par Reese Witherspoon, est partie pour souffrir. Dès la mise en place de son " monstre "sur son dos , son énorme sac à dos qu’elle tente en vain de porter dans une scène drôle et déconcertante, on comprend qu'elle entreprend une marche de la rédemption. Ce parti pris du va-et-vient constant entre le passé et le présent est plutôt bien mené.De quasiment tous les plans, Reese Witherspoon est tout simplement parfaite. Pour fuir son passé, elle se lance dans une longue randonnée, qui nous fait suivre ses rencontres, ses limites et ses peurs. Jean-Marc Vallée met en scène une femme qui tente de se reconstruire et de trouver le bonheur. Le cadre choisi est clairement celui de l'Amérique rurale. C'est l'Amérique des laissés pour compte et des échecs qui nous intéresse ici. La symbolique religieuse reste ultra présente pendant tout son périple mais c'est l'humain qui doit gagner avant tout . Jolie histoire même si le passé de cette jeune femme reste vraiment chargé.

pasteque68
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2015

Créée

le 21 juil. 2019

Critique lue 302 fois

pasteque68

Écrit par

Critique lue 302 fois

D'autres avis sur Wild

Wild
eloch
6

"Ta seule ennemie, c'est toi"

Quand Black Swan est sorti au cinéma, l’hebdomadaire Télérama s’était posé cette question en Une : « Danser est-ce souffrir ? ». Pour Wild, c’est autre chose, il s’agit de vivre. Pour se remettre à...

le 16 janv. 2015

33 j'aime

5

Wild
JimBo_Lebowski
3

Vallée mieux rester chez soi

Quoi de mieux que de partir sur les routes pour oublier son chagrin ? Faire table rase du passé et marcher, s’arrêter, lire, penser, faire de nouvelles rencontres, c’est cool, mais en ce qui concerne...

le 21 janv. 2015

30 j'aime

17

Wild
Gand-Alf
8

La jungle de mon deuil.

De par son titre, son sujet, ses paysages sauvages et son affiche invitant à prendre la route sans attendre, le nouveau film de Jean-Marc Vallée rappelait dangereusement le magnifique Into the Wild...

le 15 janv. 2016

30 j'aime

2

Du même critique

Les Frères Sisters
pasteque68
9

Critique de Les Frères Sisters par pasteque68

En Oregon en 1851, tout est assurément barbare. Voilà plongé le cinéma de Jacques Audiard dans ce parcours initiatique au coeur d'un western crépusculaire. Deux frères, deux tueurs ,John C. Reilly...

le 5 oct. 2018

5 j'aime

Mais vous êtes fous
pasteque68
6

Critique de Mais vous êtes fous par pasteque68

Voilà une histoire d’amour et d’addiction somme toute assez classique. L'histoire d'amour , inspirée de faits réels, est touchante. Elle bénéficie de l'interprétation brûlante de Céline Sallette et...

le 11 mai 2019

4 j'aime

L'Heure de la sortie
pasteque68
5

Critique de L'Heure de la sortie par pasteque68

Au début, on pense à des collégiens qui cherchent à humilier leur professeur de français remplaçant interprété par Laurent ­Lafitte, après le suicide du titulaire. Ils forment la brillante classe de...

le 17 janv. 2019

4 j'aime