Avatar ilaose

Critiques de Félix (il a osé !)

@ilaose
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

C'est plus un 6,5 mais soyons généreux...

Deux ans après avoir fait un « burn-out » de tous les diables (la première scène du film, efficace), François Cluzet est toujours au chômage et essaie tant bien que mal de relever la tête. Il a décroché de son addiction à l'alcool en devenant un pilier des alcooliques anonymes. Contacté par un homme d’affaires énigmatique, il se voit proposer un travail simple et bien rémunéré : retranscrire... Lire la critique de La Mécanique de l'ombre

Avatar ilaose
7
ilaose ·
Bande-annonce
3.7

La révélation Renély

La grande révélation de ce film porte le nom chantonnant de Renély Alfred. Une bouille adorable, une énergie débordante, un pas chaloupé, une lumière dans le regard et surtout beaucoup de bonté, qui émane de chacun de ses regards, de ses gestes, de ses pores. On a flashé sur Renély Alfred, qui dans ce film incarne le meilleur ami du personnage principal, Arthur (Mia Kirshner), un jeune ado... Lire l'avis à propos de T'as pécho ?

Avatar ilaose
7
ilaose ·
Bande-annonce
6.4

Ravissantes créatures...

A moins que cela soit propre au bled paumé où j'ai grandi, authentique repaire à originaux, je crois que l'on a tous connu, en classe, un gamin un peu louche et rêveur, à l'abord difficile, qui restait dans son coin, ou plutôt dans son monde, et inondait les marges de ses cahiers de créatures et d'horreurs issues de sa propre imagination de déglingué. Un effrayant bestiaire qu'il griffonnait,... Lire l'avis à propos de Psycho Goreman

Avatar ilaose
6
ilaose ·
Bande-annonce
6.6

Le choix de renoncer

Quelques jours, les derniers, dans la vie d'une athlète de très haut niveau qui a pris la difficile décision d'arrêter sa carrière. Nous sommes aux JO de Tokyo et Nadia n'a que 23 ans, elle est l'une des nageuses les plus douées de son pays, le Canada, mais elle veut tourner la page, épuisée par la compétition, par son sport et par cette vie qui n'en est pas tout à fait une et qu'elle veut... Lire la critique de Nadia, Butterfly

1
Avatar ilaose
7
ilaose ·
Bande-annonce
7.7

Les deux regards d'Onoda

Sommes-nous en train d'assister à l'éclosion d'un grand cinéaste ? On a toutes les raisons de l'espérer après avoir vu le brillant Onoda, 10 000 nuits dans la jungle, le deuxième film d'Arthur Harari, qui atteste d'une ambition et d'une maîtrise rarement observées si tôt dans une... Lire l'avis à propos de Onoda

Avatar ilaose
8
ilaose ·
Bande-annonce
5.2

Cratère, trou ou doline (à vérifier)

Voici donc le premier long métrage de Lee Cronin, un réalisateur irlandais qui s'est d'abord fait remarquer pour ses courts, copieusement récompensés en festivals, et qui semble bien décidé à se spécialiser dans le cinéma d'horreur puisqu'il signera le prochain opus de la franchise Evil Dead. The Hole... Lire l'avis à propos de The Only Child - L'Enfant unique

Avatar ilaose
6
ilaose ·
Bande-annonce
7.4

Дерево

Célébration de la musique, de la jeunesse et de la liberté, au-delà d'un simple portrait, aussi réussi soit-il, de quelques leaders d'un mouvement culturel bouillonnant et annonciateur de l'inévitable perestroïka à venir, Leto devrait, pour toutes les raisons précédemment évoquées, servir de modèle. Viktor... Lire la critique de Leto

Avatar ilaose
8
ilaose ·
Bande-annonce
6.7

*soupir*

J'aimerais revenir sur deux dialogues qui en disent long sur le talent de Kogonada, le type qui a fait ce film et qui n'a donc pas de prénom. Pour que vous les compreniez, il faut bien une petite remise dans le contexte. Le film se déroule à Columbus, une ville que tente visiblement de nous vendre le réalisateur puisque ses deux personnages principaux passent leur temps à s'extasier devant la... Lire la critique de Columbus

Avatar ilaose
3
ilaose ·
Bande-annonce
6.5

Sans idée non plus

Krasinski démarre sa suite par un long flashback qui nous raconte le premier jour de l'invasion d'aliens aveugles tel que l'a vécu sa petite famille. Un dimanche lambda où ils étaient tous allés assister amoureusement au match de baseball de l'aîné. C'est qu'il en faut de l'amour pour se taper ça. C'est interminable et le... Lire l'avis à propos de Sans un bruit 2

Avatar ilaose
3
ilaose ·
Bande-annonce
6.4

Zzz zzz

Dès l'apparition du titre, qui rappelle le superbe générique d'ouverture d'Halloween III, et pendant les premières minutes, j'y ai cru, très sincèrement. Quand il ne filme pas des teuchios anonymes, Anthony Scott Burns est capable de nous intriguer, de torcher quelques jolis plans, de développer un... Lire l'avis à propos de Bad Dreams

1 3
Avatar ilaose
3
ilaose ·