Test avec l'oculus rift

Avis sur Alien: Isolation sur PC

Avatar psykodlardeche
Test publié par le
Version PC

Faisant partie des heureux (ou pas) détenteurs du kit de développement numéro 2 de l'oculus rift, j'ai été ravi de voir sur le site d'Entertherift qu'Alien Isolation était compatible. Le jeu avait été annoncé comme supportant le DK2, mais ça avait été annulé quelque temps avant sa sortie. Heureusement, la compatibilité étant déjà intégrée dans les fichiers du jeu, il suffit de quelques manips rapides pour pouvoir l'utiliser.

La première chose qui frappe, c'est la qualité de l'adaptation à l'oculus. Première claque , la 3D est parfaite, le tracking marche sans problèmes et, ô surprise, le jeu est fluide avec les 75 fps imposés pour profiter de la low persistence. Bon, il faut quand même une config solide et faire quelques essais dans les options graphiques pour avoir un résultat optimal.

On note quand même quelques défauts. Déjà, le projet ayant été avorté, il y manque quelques ajustements, comme le fait que lorsqu'on veut accéder à un terminal on se retrouve avec un écran à 10cm de nos yeux, ce qui rend la lecture difficile.
Il y a aussi le problème principal du DK2 : la résolution. En effet, du 1080p étendu sur tout notre champ de vison, c'est limite quand on regarde à quelques dizaines de mètres, mais bon, on s'y habitue vite, et ce que l'on gagne en immersion compense laaaargement!

La première heure de jeu est très plaisante, on incarne littéralement Ripley Jr dans sa découverte de cette base spatiale en triste état. Tout va bien dans le meilleur des mondes, même si on est de plus en plus impatient d'être confronté au xénomorphe.

Et puis ça arrive. Et là, c'est parti.

La première phase de gameplay avec l'Alien est un cauchemar, un vrai. Il est immense, rapide, il nous entend, nous sent, nous tue. Après deux morts consécutives, j'ai du arrêter de jouer. J'étais en sueur (littéralement), le coeur qui palpitait, alimenté de quelques rires nerveux. Franchement, j'avais jamais vécu ça. J'ai trouvé que c'était trop, et j'ai sérieusement envisagé de laisser tomber le rift pour ce jeu. Entre la tension à puissance maximale et les mises à mort traumatisantes, c'était...

Deux jours après j'ai pris mon courage à deux main et j'ai retenté l'expérience. J'ai appris à analyser l'ennemi, le tromper, m'échapper et survivre. Depuis, le jeu reste bien flippant, mais juste ce qu'il faut. On est complètement plongé, toujours les nerfs à vif, et... et ben, c'est génial quoi!

Pour moi la meilleure et la pire expérience avec l'accessoire. Pour ce qui est du jeu en lui-même, je ne peux pas trop dire ce qu'il en est d'y jouer sur écran, mais si il y a encore des possesseurs du rift qui n'ont pas essayé, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 676 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de psykodlardeche Alien: Isolation