Spaghetti's Creed

Avis sur Assassin's Creed II sur PlayStation 3

Avatar Raoh
Test publié par le
Version PlayStation 3

Pour rappel, j'ai détesté le premier, jusqu'à l'élire comme la pire bouse de cette génération de consoles (surtout que le jeu a été salué massivement par la presse, incompréhensible).
Cf ma critique donc.

Je ne comptais absolument pas renouveler cette expérience désastreuse en me prenant ce deuxième opus, mais finalement je lui ai donné un chance car un ami me l'a prêté et recommandé.

Et j'ai eu bien raison !
C'est simple, là, on a un véritable héros avec une personnalité et une histoire, le tout correctement scénarisé et rythmé.
L'ensemble des missions est peu répétitif avec une évidente variété.
Des armes diverses et des armures sont à acheter pour améliorer progressivement son personnage.
Un homme qu'on fera voyager dans 4 grandes villes d'Italie dont VENISE, avec un soucis du détail, une architecture et une reconstitution historique tout bonnement hallucinante, RIEN A VOIR avec les villes perraves du premier. De plus les graphismes sont encore une fois très beaux (je mets à part les visages et les campagnes de type PS2).
On découvre également tout un tas de nouveautés comme la possibilité de restaurer sa ville progressivement ou explorer les différents tombeaux d'assassins, des sortes de niveaux bonus très sympa à faire. La recherche de glyphes sur certains bâtiments proposent des énigmes pour débloquer les parties d'une obscure vidéo, intitulée "la vérité".
En effet je ne vous cache pas qu'on nage en plein délire mystico-réligieux sur l'origine du monde, c'est intéressant même si la fin m'a tout de même bien fait sourire.

Malgré cela, ça reste du Assassin's Creed, c'est à dire des combats mous et chiants, des scripts non-stop pour ces derniers ainsi que pour les sauts et déplacements, c'est très frustrant, on a l'impression que tout est automatisé encore une fois.
Certaines missions ne sont d'ailleurs pas du tout adaptées à ce gameplay bidon : le fait de courir de partout sur des plate-formes afin d'atteindre un endroit spécifique avant un temps limite.. j'ai cru m'arracher les cheveux tellement c'est mal foutu avec certains scripts totalement absurdes.
L'infiltration est encore une fois complètement ratée avec une IA absente.

Mais étrangement durant cette vingtaine d'heure, l'aventure proposée, l'excellent level design, la superbe bande son et le dépaysement total et les multiples ajouts m'ont presque fait oublier ces énormes défauts majeurs.

Je salue vraiment Ubisoft pour ce boulot monstrueux qui apporte une toute nouvelle vie à sa licence, c'est d'ailleurs comme ça que le premier aurait du être.
Allez encore un effort sur les gros points noirs toujours présents et on tiendra peut être un jeu qui frôle l'excellence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 698 fois
7 apprécient

Raoh a ajouté ce jeu à 2 listes Assassin's Creed II

Autres actions de Raoh Assassin's Creed II