Grind's Odyssey : la purge

Avis sur Assassin's Creed Odyssey sur Xbox One

Avatar Broyax
Test publié par le
Version Xbox One

Ah la Grèce antique, le berceau de la civilisation occidentale, de notre civilisation, de son mode de pensée, de sa culture même dont notre langue est encore aujourd'hui très influencée : le français quand il ne vient pas du latin, il vient du grec ! mais on pourrait longtemps se recueillir et s'épancher sur cette glorieuse nation qui a inventé la démocratie et tant de légendes et d'autres choses !...

Le monde retranscrit par Ubisoft n'est certainement pas d'une grande précision historique mais restitue la grandeur de la nation antique au moins à travers ses villes et ses paysages aussi stupéfiants que magnifiques. Et techniquement sur la X, ça envoit du bois ! c'est presque un sans-faute (certaines textures ne sont pas toujours à la hauteur mais c'est pour chipoter).

Hélas, mille fois hélas ! ce monde immense est surtout et avant tout une gigantesque, une putain d'énorme machine, une saloperie d'usine à grind... c'est-à-dire à limer les mêmes conneries jusqu'à l'intox et jusqu'à ce que l'ennui nous sépare... Le précédent en Egypte était déjà répétitif et rempli de merdes à n'en plus finir mais ici, c'est pire, bien pire ! c'est en fait le pire du pire de ce qu'on attendait aub pire... mais en pire. Une purge de "mmo" en mode fermier solo à en crever la gueule ouverte sur son clavier ou sa manette.

C'est en effet un remplissage de tous les instants, car le jeu entier est si vide, si creux quy'il a fallu le remplir de blaireaux à tuer, de camps à nettoyer, partout, de maisons à vider, des petits ou des grands campements partout, des grottes et toujours la même chose à faire : zigouiller les "mini-boss", ouvrir les coffres, brûler les ravitaillements, piquer les trésors etc, etc...

L'infiltration est devenue le parent pauvre de ce nouvel épisode... elle s'avère fortement dégradée par le fait qu'on n'a la plupart du temps pas assez de puissance d'assassinat (!?)... pour assassiner tranquillement comme dans les Assassin's Creed de jadis quand on se faufilait jusqu'à la cible... Ici, les niveaux requis dictent tout, y compris le farmage exigé pour les atteindre : trop souvent, on ne peut même pas assassiner un ennemi du même niveau que le sien, car il a une icône jaune... il est "épique" ce bâtard... donc faut lui farmer des coups dans la tronche à n'en plus finir !

Car tout finit en combat dans AC Odyssey... toujours, sans arrêt sur des ennemis qui sont des sac à points de vie et des éponges à coups d'épées, lames, haches, massues et tutti quanti. Non que le combat soit mauvais, bien au contraire, mais trop de combat tue le combat et 30h à taper, ça tape sur le système grave ! et en 30h, on a quasiment rien fait, rien vu de l'énorme usine à merde que c'est ! il en faudra au moins 200 pour tout récurer !

Jamais vu un jeu pareil où on fait toujours la même chose, c'est un truc de fous, de malades mentaux... Les quêtes secondaires ne sont que du fedex et de l'invariable nettoyage de camp... Et si rarement, dans quelques unes de ces quêtes, on peut -grande nouveauté chez Ubisoft- mal se comporter, on a une meute de mercenaires au cul parce qu'on a été méchant... Oui quand Ubisoft se met au "jeu de rôle" (ololol) ça donne ce genre de conneries.

J'en ai buté des tas, des tas de mercenaires mais ils continuent de venir plus ou moins régulièrement et je ne vois pas la liste diminuer dans l'onglet ad hoc ou si peu... Oui, on peut payer les primes et rester tranquille mais combien vais-je devoir en buter ? parce que y en a jusqu'au niveau 50 (!). Même qu'ils débarquent jusqu'à deux ou trois quand t'es déjà en train de nettoyer un camp, on hallucine...

Autre défaut qui les casse bien, c'est ces putains de points à escalader et synchroniser et qui servent de voyage rapide : il y en a bien trop à faire et en même temps, ils ne sont pas assez nombreux pour garantir une "mobilité" correcte dans le monde trop grand, car Ubisoft veut que vous bouffiez du km à pied ou à cheval jusqu'à n'en plus pouvoir... Ubichiotte veut que tu farmes sa grosse merde, alors farme putain !

Bon, on peut jouer une héroïne et ça, c'est très bien. Elle est spartiate, c'est très bien aussi, si, si... Mais pourquoi elle ressemble à une nageuse de l'ex-RDA ? un dopage ambulant la "gonzesse"... La grâce d'un tank, le charisme d'une brutasse aux stéroïdes... Et si on peut coucher avec tout le monde ou presque (sauf les chèvres) on ne verra pas l'ombre d'un téton mais un fondu au noir... Coincés du fion, chez Ubicon !

Et puis, et puis... tout de même, pourquoi tous ces gens de couleur dans ce jeu ? on est en Grèce ou en Egypte ? est-ce qu'on confond chez Ubidaube le teint hâlé du bronzage avec la peau noire des Africains ou celle un peu moins foncée des Pakistanais ? alors, si le prochain AC se passe chez les Vikings ou les Samouraïs, aura-t-on la diversité incorporée de force également ? je comprends l'agenda SJW d'Ubisoft mais merde quoi... la Grèce n'est pas en Afrique. Même avec les migrants.

Et la gamine qui nous suit partout, qui suit notre super mercenaire transsexuelle dopée (on dirait une petite Indienne cette pisseuse, côté Sri-Lanka je dirais) est-ce qu'elle va nous faire chier pendant tout le jeu ? parce que je croyais lui avoir dit dans un dialogue de rentrer à la maison ! mais elle revient sans cesse comme la mauvaise saison et voyage plus vite que nous ! (elle a des points chez Air France, c'est ça ?).

Bon, donc voilà : Ubiflop tente de singer un certain Witcher 3 mais le fait d'une façon désastreuse et qui n'a rien à voir : ils n'ont aucune compétence pour raconter la moindre histoire sans la noyer sous des tonnes de farmage abominable. D'ailleurs, pour améliorer les armes ou le bateau, il faut farmer à mort plusieurs ressources différentes : c'est un truc de fous, ça aussi vous dis-je... Même pour les flèches, il faut farmer... des tétrachiées de bois !

Alors j'avais mis 3 quand même, car l'interface, la maniabilité, la technique sont très convaicantes mais tout le reste franchement... j'espère que vous n'appelez pas "ça" un jeu de rôle ! un MMO solo tout au plus (va me cueillir des fleurs et reviens, steuplé et puis après ça, tu peux me ramener mon sandwich, je l'ai oublié dans une grotte de merde là-bas, ça te dérange pas ?) dont on ne voit ni la fin ni l'utilité. Sinon que ça donne envie de rejouer à Witcher 3 !!

Mais j'ai eu la témérité de relancer cette Odyssée du Grind très récemment... rien n'a changé et après une ou deux quêtes toujours bien pénibles, il reste encore des mégachiées de connards de la secte à buter ainsi que toute leur armée qui va avec... et là pour avoir des infos sur sa "Môman", une connasse me demande 15 000 drachmes ! tu le crois ça... carrément. Allez, farme et lime cette chiasse, y compris le fric pour un dialogue de nazes qui t'enverra à l'autre bout de la carte...

Je désinstalle donc cette horreur et descends la note de cette purge abominable au minimum.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2400 fois
28 apprécient · 34 n'apprécient pas

Broyax a ajouté ce jeu à 4 listes Assassin's Creed Odyssey

Autres actions de Broyax Assassin's Creed Odyssey