Critique d'Assassin's Creed Origins (2017) [PC]

Avis sur Assassin's Creed Origins sur PC

Avatar Rineko
Test publié par le
Version PC

Deux ans. Cela faisait deux ans que nous attendions cet opus. Après un si long développement et tant de promesses, la barre était placée haute par beaucoup, ayant été déçus par les récents épisodes de la saga. Est-ce un retour en grande pompe ? Pour moi, c'est un grand OUI.

Je vais commencer par les points négatifs que j'ai noté.

  • L'optimisation est décevante. Beaucoup de ralentissements, quelques crashs incongrus...
  • Quelques bugs mineurs, principalement les postures de Bayek qui partent en cacahuètes ou des PNJs de quête qui tombent sous la map...
  • L'interface des menus à revoir, l'exemple le plus parlant étant de devoir retourner au menu principal pour quitter le jeu.
  • Encore et toujours des micro-transactions.
  • L'IA des PNJ erratique lors des détections, tantôt du Q.I d'une moule, tantôt omnisciente.
  • Le manque de clarté de certaines choses en jeu qu'un nouveau joueur est dans le droit de savoir, comme l'obtention de points d'aptitude arrivé niveau 40, les différences entre les raretés de montures, le prix des améliorations d'armes qui ne change que tous les 10 niveaux, est-ce que l'animal que je me suis arraché les cheveux à dompter va me suivre si je me téléporte...
  • Les séquences dans le présent pauvres et dont on se passerait bien, d'autant plus que personnage de Layla est peu charismatique, voir carrément agaçant.
  • Les combats totalement inégaux. Parfois d'une simplicité navrante, parfois incroyablement frustrants par la fenêtre de réaction des esquives et autres parades qui semble changer toutes les 10 secondes.
  • Le manque de difficulté en mode normal. Certes, il existe un mode avancé, mais un peu plus de résistance de la part du jeu aurait été appréciable, notamment lors des défis secondaires (Phylakes, Éléphants de Guerre, Arènes et Trials of Gods).

Passons maintenant aux points positifs.

  • C'EST BEAU. On notera quelques textures un peu faibles mais que l'on peut pardonner. Nous ne citerons évidemment pas les Ibis qui n'étaient que des masses blanches difformes totalement dénuées de textures, corrigés dès le premier patch mais qui ont eu le temps de gâcher quelques jolis screens. :(
  • Le monde ouvert vivant sur une carte des plus vastes et aux environnements variés.
  • La trame principale intéressante, même si les débuts sont brouillons et manquent de rythme.
  • Le personnage de Bayek est attachant et charismatique.
  • Une interface immersive à la Skyrim, très légère et bien pensée.
  • Toutes les sides quests ont le droit à leur cinématique, ni trop longue, ni trop courte, ce qui aide à l'immersion.
  • La vision d'aigle repensée intelligemment et qui s'améliore au fur et à mesure de l'aventure.
  • Senu, notre meilleure amie à plumes. Loin d'être un simple outil, Senu est bien présente dans le jeu et ne saurait se faire oublier, tournoyant sans cesse dans le ciel au dessus de vous et venant réclamer quelques douceurs lors de vos pauses. Quelques points d'aptitudes permettent également de la faire participer aux combats. Même si ses possibilités auraient pu être plus poussées, elle reste un plaisir à contrôler. N'ayant aucune limite autres que les bords de la map, vous êtes libres d'explorer les cieux avec elle.
  • Des combats plus réalistes et permettant à chacun de trouver ses armes de prédilection.
  • Les améliorations d'armes et d'équipement plutôt bien réussies.
  • Le mode photo très agréable à utiliser pour les amateurs de screenshots.
  • Les activités secondaires d'exploration intéressantes qui remplacent les anciens collectibles inutiles.
  • Un cycle jour/nuit qui a son importance et la possibilité de faire défiler le temps.
  • Les Coffres Heka. Ces derniers sont vendus par un pnj itinérant qui propose une quête journalière permettant d'en gagner un gratuitement. Ces coffres contiennent des armes de très bonne qualité, et ont également une faible chance de vous donner les tenues et montures achetables contre des Crédits Hélix (argent réel) dans la boutique du jeu.
  • Une forte possibilité de personnalisation avec de très nombreuses tenues ou montures disponibles à débloquer ou à acheter. Il est également possible d'afficher ou non les cheveux et la barbe de Bayek (seulement possible depuis une manette).
  • Les montures, chevaux ou dromadaires, s'apparentent plus à de vrais chamois lorsqu'il est question d'escalader ou de descendre une pente extrêmement accidentée. Le gain de temps est très appréciable mais l'immersion est totalement dénaturée. Il est également possible d'établir une destination et de laisser la monture faire le chemin seule, quelques instants pour admirer les magnifiques paysages.
  • Une faune présente et extrêmement bien modélisée pour les amateurs d'animaux, qui ne tarderont pas à s’accroupir devant un chat pour le caresser... Attention, caressez une seule fois un de ces petits félins et vous serez à l'avenir un aimant à chats. D'expérience, je me suis retrouvée avec huit chats autour des pieds qui me réclamaient des câlins alors que je rendais une quête.
  • L'Egypte Antique, tout simplement. C'est une période extrêmement intéressante et très peu exploitée dans le jeu vidéo. Légèrement déçue que l'histoire se déroule à la fin de cette période et non dans "l'Ancien Temps" comme l'évoquent les personnages.
  • Une bonne durée de vie. En prenant mon temps, en nettoyant toutes les zones à 100% et en faisant les quelques succès, j'ai fait 99% du jeu en 80-85h. Il ne me reste qu'à terminer tous les combats d'arène élites et les courses de chars.

Assassin's Creed Origins est pour moi un excellent jeu, ayant ajouté de nombreuses innovations et modifications qui donnent un grand coup de fraîcheur à une saga qui commençait à se perdre. Je pense même pouvoir dire que cet épisode est mon préféré de la licence.

En espérant vous avoir été utile.

Rin

EDIT : Certains points négatifs notés plus haut ont été corrigés avec le temps, je ne vais cependant pas réécrire ma critique à chaque fois, je la laisse donc telle quelle et vous laisse le loisir de découvrir ces améliorations par vous-même. :)

Pour ma critique du DLC Assassin's Creed Origins : The Hidden Ones, c'est ici. :)

Celle du DLC Assassin's Creed Origins : Curse of the Pharaos, c'est par là !

Et celle de The Discovery Tour by Assassin's Creed: Ancient Egypt !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4293 fois
34 apprécient · 4 n'apprécient pas

Rineko a ajouté ce jeu à 2 listes Assassin's Creed Origins

  • Jeux vidéo
    Cover Jeux terminés

    Jeux terminés

    Liste des jeux que j'ai terminé avec suivi des succès. + Jeux non référencés : - Paws and Soul (5/10), succès à terminés. -...

  • Jeux vidéo
    Cover Jeux pour les Passionnés d'Animaux

    Jeux pour les Passionnés d'Animaux

    Cette liste regroupe des jeux qui raviront les amoureux des Animaux. Bien sûr, cela reste une liste (un minimum) subjective...

Autres actions de Rineko Assassin's Creed Origins