👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Quand j'ai appris que Microïds venait de sortir un remaster de ce premier Astérix XXL, l'un de mes jeux favoris d'enfance, j'étais très content. J'ai commencé à me renseigner et ai vu qu'un nombre très important de bugs était présent. Misère... Pourtant, XXL2 n'en avait pas trop. J'ai quand même fait un achat à bas prix (25€ au lieu de 40€ généralement, si je ne m'abuse il n'y a qu'un seul site qui propose ça).

Le "romaster" (saluons l'habile jeu de mots mélangeant cet anglicisme au nom de la ville de Rome, dernier niveau du jeu) semble ne faire apparaître que des nouveautés, contrairement à XXL2 qui avait notamment retiré le menu "comme un DVD". Parmi ces dernières, nous avons le mode rétro, permettant à n'importe quel instant, y compris pendant les cinématiques, de passer des graphismes originaux à ceux "romasterisés", et deux types d'épreuve permettant d'allonger la durée de vie des niveaux. Comme nous le trouvons dans beaucoup de jeux actuels, le système des trophées est également présent, même s'il est un peu bancal.

Bancal, c'est le terme que nous pouvons utiliser pour décrire ce jeu. L'histoire et le principe global de son fonctionnement ne changent pas. Je ne peux que vous le conseiller si vous n'y avez jamais joué. Toutefois, il souffre de nombreux problèmes ou incohérences. Par exemple, des textures qui sont plus visibles en version originale qu'en HD, ou même totalement modifiées, à tel point que nous changeons totalement d'atmosphère à chaque pression de la gâchette permettant d'alterner entre ces deux modes. La volonté de vraisemblance des décors rend moins perceptible certains éléments, dont l'aspect rappelait plus la bande-dessinée à l'origine. Certaines innovations ne fonctionnent qu'à peu près (allez, disons plutôt bien mais avec quelques défauts), certaines textures sont étranges (c'est rare mais remarquable), le jeu peut ramer à certains moments (le boss final de la Grèce, je te regarde), les trophées sont mal rédigés. En parlant de trophées, ils sont tous facilement obtenables. Tous? Non!
Déjà, j'ai eu beaucoup de mal avec les défis, nouveautés de cette version, mais peut-être qu'ils dépendent de la difficulté (j'ai joué en Difficile) même si j'en doute. Ensuite, afin de platiner le jeu, il va vous falloir terminer un mode à débloquer, le mode Extrême. Je vous propose de vous renseigner sur ce dernier quelques instants afin de vous faire comprendre que je ne chouine pas et qu'il est une horreur. La Gaule, niveau assez simple, devient l'un des douze Travaux d'Hercule. J'ai actuellement tous les trophées, sauf celui concernant ce mode (si un jour je me lance le défi de le compléter, alors j'essaierai de penser à en faire une critique ici). Cependant, ne lisez pas tout ce qu'on peut trouver sur certains sites, le jeu a reçu quelques correctifs après sa sortie (et il en a besoin d'autres, dont j'ai bien peur qu'ils n'arriveront jamais) et beaucoup des plus gros problèmes cités çà et là ont disparu désormais (un exemple, certains se plaignent de ne pouvoir faire le combo "Twister Fusion" qu'en mode Facile. C'est faux, j'ai pu l'effectuer en Difficile).

Rassurez-vous, malgré ses problèmes, qui sont en réalité pour la plupart graphiques, le jeu est jouable, et même plaisant. Le jeu d'origine est toujours le même, les problèmes concernent surtout les innovations ajoutées au "romaster". On pourra simplement regretter un manque d'effort (ou peut-être plutôt de temps, faire les choses trop rapidement n'est jamais bon), le fait que des bugs des versions d'origine n'ont pas été corrigés, ou encore que certains graphismes n'aient pas été mis en HD (notamment les images des développeurs qu'il est possible d'acheter avec des casques). Le plus dommage, c'est l'absence du niveau complet de Rome, inédit, qui aurait dû être beaucoup plus grand que ce que nous avons eu, alors que le projet était pourtant lancé comme en témoigne une refonte de textures trouvables à l'abri du regard du joueur lambda.

Je ne peux pas mettre moins que la moyenne à ce jeu. L'histoire et les mécaniques de jeu sont toujours très bonnes, et même si ma nostalgie prend le dessus j'ai quand même pu me rendre compte que sa suite est effectivement meilleure alors je pensais le contraire. L'énorme problème, c'est l'adaptation et les nouveautés. Microïds, OSome, donnez-nous des patchs! Cet excellent jeu en a terriblement besoin!

Clabox
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les jeux sur lesquels vous avez passé le plus de temps en 2021

il y a 1 an

1 j'aime

Aucun résultat

Death Coming
Clabox
6
Death Coming

La Death is Coming très vite (sauf si vous vous acharnez sur les énigmes)

Reçu gratuitement sur l'Epic Games Store, j'avais d'abord été séduit par le concept que j'avais vu sur la chaîne Call Me Kevin. Car oui, le concept est rigolo, mais il est par contre assez...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy
Clabox
8

Je souhaiterais soumettre cette trilogie à un contre-interrogatoire!

Cela fait un moment que je cherche à me procurer les jeux de cette série, notamment depuis le cross-over avec le Professeur Layton. J'ai enfin pu mettre la main sur cette trilogie, qui comporte les...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

Astérix & Obélix XXL Romastered
Clabox
6

Une bonne idée, une mauvaise exécution

Quand j'ai appris que Microïds venait de sortir un remaster de ce premier Astérix XXL, l'un de mes jeux favoris d'enfance, j'étais très content. J'ai commencé à me renseigner et ai vu qu'un nombre...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime