Blasphebof

Avis sur Blasphemous sur PC

Avatar Lianodel
Test publié par le
Version PC

Comme beaucoup pourront le signaler, le jeu se situe entre Dark Souls, Hollow Knight et Salt and Sanctuary. Pour moi, il s'en inspire plus qu'il ne les rejoint en terme de qualité. J'ai trouvé Blasphemous décevant par rapport aux attentes qu'on peut avoir d'un jeu de ce genre, par rapport à ce qu'on peut trouver à côté et par rapport à ce que je recherche dans ce genre de jeux.

Il me fait l'effet d'un Death's Gambit, avec des promesses, un univers et un style graphique attirant (il faut dire que Blasphemous est quand même plutôt beau dans son genre) mais décevant sur beaucoup d'aspects (voir mon test de Death's Gambit).

Point négatifs

  • La première chose qui m'a très vite énervé est la lenteur du personnage. La vitesse de celui-ci et l'interminable reset du dash font que ça prend un temps de chien pour se déplacer d'un point A à un point B. J'aime pouvoir aller vite, surtout dans ce genre de jeu. Hollow Knight et Ori l'ont compris, Dead Cells l'a sublimé.
  • Dans la lignée du problème de déplacement, il y a le combat qui est vraiment très statique, le fait de rester encrer au sol lorsqu'on attaque m'a énormément frustrer. La lourdeur qui se dégage de tout ça est vraiment désagréable, même si ça se veut probablement old school. Toujours est-il que c'est frustrant, d'autant plus quand il existe des jeux (coucou Dead Cells) qui montre comment faire des déplacements et des combats d'une nervosité jouissive. Manette en main, je trouve tout ça ultra rigide et ça casse énormément le plaisir.
  • Les imprécisions au niveau des hitbox, que ce soit des ennemis, de leurs attaques, de nos attaques, des plateformes, il y en a pour tout le monde. Combien de fois je me suis énervé à cause de ça. Entre les fois où tu veux juste descendre d'une plateforme et qu'il rattrape la corniche à chaque fois pour remonter et les fois où tu veux t'accrocher à une corniche et que le jeu te dit "NON". Se faire toucher par des projectiles en étant 1m au dessus, c'est quand même bien débile également.
  • La suite logique est l'agacement provoqué par la mise à terre qui fait que quand ça arrive, s'il y a n'importe quoi qui t'attaque ou qui passe par là au moment de la relève, tu repars parterre. Il n'y a pas, ne serait-ce qu'une mini période d'invincibilité pour t'éviter de te prendre 3 attaques inesquivables qui te précipitent dans le vide à la fin, juste parce que l'ennemi d'en face à réussi une attaque grâce à une collision exagérée.
  • Je vais ici parler d'un ressenti purement personnel qui est celui du manque d'indications sur la map qui m'a conduit à me perdre un nombre incalculable de fois n'y jouant que par petites sessions (environ 2 heures). Ma mémoire étant déplorable, je jette la pierre sur cette dernière mais j'aurais aimé un peu plus d'aide et d'indications, ne serait-ce que signaler les ascenseurs.
  • La frustration de voir un objet récupérable que l'on ne peut pas atteindre, sans une compétence spéciale, est très présente surtout quand ces compétences ne sont récupérables que vers la fin du jeu et en sachant très précisément ce qu'il faut faire (ou alors aimé faire des allers retours infinis pour comprendre comment activer ces * de ronces).
  • Le level design fait tout pour te faire mourir gratuitement, juste pour le plaisir, un trou placer juste après une sortie de porte, c'est chiant. Oui, tu te fais avoir quelques fois, ça fait partie de l'ambiance, mais on a vraiment l'impression que c'est gratuit et vu la vitesse de déplacement, c'est juste insupportable de devoir se retaper le chemin entier parce qu'ils ont décider que si tu tombais à cet endroit, tu mourrais (même si rien ne te l'indique, même pas le déplacement de la caméra vers le bas). Plus je mourrais sur ce genre de piège, plus ça me saoulait de recommencer, plus j'essayer d'aller vite pour revenir, plus j'étais frustré de la lenteur du perso, plus je voulais prendre des risques pour optimiser les déplacements et ne pas perdre de temps, moins je faisais attention, plus je me prenais des pièges. La boucle est bouclée.
  • L'arbre de talent est assez limité, sans être nul, il n'est pas spécialement intéressant à part le dash + attaque qui est stylé et éventuellement l'attaque en chute libre. J'ai fini le jeu en étant loin d'avoir tout débloqué, mais devoir faire de l'exploration et des allers retours pour trouver les points manquants était juste inconcevable vu les points cités plus haut.
  • Les attaques spéciales (dont j'ai oublié le nom) m'ont semblé inutiles tout le long de la partie. Qu'elles soient présente ou non ne changeait absolument rien au jeu. J'en ai trouvé 4, les 4 étant vraiment pas incroyables.
  • Les bugs : Sans qu'ils soient très nombreux, il y en a. Certains plantent le jeu (lors du chargement entre deux zones), d'autres te forcent à quitter parce que tu te retrouve bloqué dans un mur ou rend ton perso invisible (ce qui pose quelques petits problèmes).

Points positifs

  • Graphiquement, c'est vraiment agréable.
  • La parade, sans révolutionner le gameplay ajoute un plus au combat qui en avait énormément besoin.
  • Les animations sont classes, notamment les morts des ennemis avec un plaisir particulier pour les exécutions.
  • L'ambiance ajoute vraiment quelque chose. Ce côté dark ultra religieux est sympa.
  • Les boss sont assez sympas dans l'ensemble.
  • Le bestiaire est bon dans l'ensemble.

Je n'ai pas parlé du côté très cryptique de la narration et de l'univers car ça peut être une force (comme elle l'est dans Dark Souls) même si, personnellement, j'ai trouvé ça plutôt chiant dans Blasphemous. Seuls les petites descriptions des personnages au travers des différents os trouvés m'ont procuré du plaisir de lecture. Je ne me suis volontairement pas trop impliqué dans tout ça donc je ne vais pas le mettre dans les points négatifs. Peut-être qu'en prenant le temps, l'univers est incroyable mais j'ai juste pas eu envie de m'y investir pleinement.

Musicalement, c'est plus de l'ambiance donc ça fait le boulot sans être notable. Je ne vais pas me ruer sur Spotify pour en chercher la BO (contrairement à Return of The Obra Dinn tout récemment terminé et qui n'est malheureusement pas présent sur Spotify à l'heure actuelle...).

Conclusion

J'ai eu l'impression de me traîner, d'être lourd, ne pas vraiment avoir de plaisir de me battre. J'étais frustré de ne pas pouvoir faire ce que je voulais. Je ne le recommanderais pas ou alors quand on a vraiment tout épuiser et qu'on s’ennuie sévèrement. Le jeu serait rapidement effacé de mon esprit. Je garderais plus de souvenir de Gato Roboto, que j'ai fait avant Blasphemous, qui sans être incroyable était très agréable et fun.

Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord avec moi, mais je voulais donner mon ressenti sur ce jeu qui m'a énormément frustré. J'en attendais pas grand chose et j'ai quand même été déçu. C'est clairement pas le jeu de l'année pour moi et il en est très loin. Car même si je ne me plis jamais à cet exercice, il est très loin d'arriver à la cheville de l'incroyable The Messenger.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1776 fois
10 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Lianodel Blasphemous